lundi 25 septembre 2017

A TOI !...

 "  La voile est au vaisseau ce que l'âme serait à l'éternité. Tout au long de l'existence, en ouvrir les fenêtres, les hublots, les meurtrières, au-delà tous les  vitraux  " QUI QUE TU SOIS      Je t'écris      depuis l'antre de la nuit à la lisière d'un sommeil léthéenavant que d'être      à naîtrele jour d'après     le chasmel'absence des grandes solitudesou de  la réclusion   à perpétuitéMais sache qu'en toi      ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:48:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

samedi 12 août 2017

DROIT DANS LE SOLEIL DES ANGES !...

   " DIALOGUE  AVEC L'AUTRE " Serait comme un vaste domaine, celui d'une rencontre avec l'ange, l'oiseau, les ailes cernées du blanc liseré des vagues. Il est devenu mon seul ami, le compagnon qui irradie la solitude quand  elle s'évertue à devenir belle, sauvage, indomptée. J'en écris  comme un recueil de pensers  que les petits - enfants découvriront un jour, par-delà la censure et le mensonge qui les tiennent en otages si près  du cri mutique. Mais la pureté, la vérité, comme l'eau, sourd... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:32:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 19 février 2017

AU LARGE DES ÉCUEILS !...

Pour Josiane, ces quelques mots mis en prose, comme une énigme ou  le rêve de tout  marin à terre !   "  Au-delà du phare que le croissant de luneberce quart et marée   " ...   Les îles,  de toute part,  affectionnent  les tournants avec franchise et tant de droiture ; et de doubler caps et pointes, de croiser, de s'esseuler  au large afin de circonscrire  d'un seul regard l'envergure des ondes magiciennes du petit matin allant métamorphoser les rivages, honorant les plus... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:51:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
mercredi 26 octobre 2016

SUR LES AILES DU VENT !...

  SUR LES AILES DU VENT   Sur les ailes du vent prend ton envol Marinhâtes-toiL'eau est profondeet le temps presséquand par-delà la folle  bringue des vaguestu côtoies la seule vérité qui vaille Cette poésie ne souffre plus D'entre l'exercice de styleet l'aisance bien née tu ne saurais choisirJe le sais peu te chaut de comblerde ravir le bien pensant des cercles avisés  Rejoignons là-bas  l'écrinque nous aurions refermé  trop tôtL'âme des conteursmuse   Le désir des roses écloten... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:44:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 17 août 2016

CHAMPS DE VERTIGE ! ...

    L'azur  abyssal    porte / Distance  /  Ces  horizons   sans   limite /   Le ciel  chavire /  Comme le  temps  s'affranchit  de  l'espace /  L'âme      s'y devine  / En - Vol / Chants de vertige / Vents  et vagues entonnent  / L'hymne de l'Univers /  Rencontres / Omega Eternel printemps  / Instant fleuri  / Ô Sagesse-regard-Océan / Verse dans ce  coeur létal  /... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:37:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 15 septembre 2015

AU SIBYLLIN BALLET DE LA MER !...

    Toiles Tableaux et Peintures / Werner HORNUNG        Au sibyllin  ballet de la mer Ô mon immensité hyalinema nuit perse               au visage voilé De renaître à  ton choeur sombreperpétuel et vagueà l'étreinte des vagues  Où divaguent le profond hiverdes ciels  les vastités confondues L'esquisse sublime de nos arabesques insensées  chaque fois nous révèleharmonique à ton plain-chantQue ne  m'emporterez-vous... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:09:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

dimanche 6 septembre 2015

ERMITE-VOYAGEUR !...

  Passeur, mais  entre les rives de l'infinité, de l'éternité ! seraient-elles si distantes l'une de l'autre lorsque nous les  hantons  déjà avec tant de ferveur... Quels océans que le silence, la solitude, la lumière dont être  l'infinitésimal ou tangible reflet !     Abandonne à l'amer les mots grevés  de l'ivraiequi blessent une rencontrela brise ne  vanne-t-elle pas le grain sain livré à l'aire des champs fauvesqui ondoient au vent du pur azur à l'imaginaire de Toi... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:20:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
lundi 17 août 2015

L'EAU-DELÀ DE LA BEAUTÉ !...

  35 Milles Nautiques au Large des Bouches, Louvoyage, par Tristan FLETCHER  !   ÉCUEILS   ET SENTINELLES DÉFENDENT LEUR TERRE           Ce visage semble porter tous les stigmates de la souffrance et du silence de la Mer, aux seuils de l'opulence et de l'hédonisme faciles ... Ô Mare Nostrum, qu'auront-ils fait de Toi, gigantesque sépulcre berçant la mort  depuis les entrailles souillées de la Terre et de l'Exil ; l'Orient souffrent les affres du feu et de la... [Lire la suite]
mercredi 12 août 2015

PRÉVOIR LES VAGUES !...

          Annonce de vent frais ! Qu'importe le secteur ; on sait par avance qu'il n'y aura aucune vague à la côte ou si peu, malgré les affiches ... On évoque la Houle, ce qui diffère notablement. Un Mètre, voire Deux seraient prévus ; certainement au large, plus accessoirement pour les  zones Littorales. Ce Rider connaît les fonds, ces configurations et conjonctions de paramètres qui lui permettront d'escompter malgré tout une réelle session dans les vagues, - sauts et surf à toutes les sauces... [Lire la suite]