samedi 16 novembre 2019

EPHRAÏM MICKHAËL ...!

In Corsica  Tandu    L’ÎLE HEUREUSE Dans le golfe aux jardins ombreux,Des couples blonds d’amants heureuxOnt fleuri les mâts langoureux            De ta galère,Et, caressé du doux été,Notre beau navire enchantéVers les pays de volupté            Fend l’onde claire ! Viens, nous sommes les souverainsDes lumineux déserts marins,Sur les flots ravis et... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:04:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

mercredi 30 octobre 2019

DÉCENNIES TEMPÊTES CORSE !...

       Il est des fois impossible de tenir sur les flots tant les vents sont violents... 3.00 M2 ou 3.2 M2  s'avèrent de bien trop grandes surfaces de voiles, grées pourtant sur un flotteur de 60 litres !  La mer fume, se soulève, tourbillonne et se hérisse. Maintenir  sa vitesse est risqué. On quitter la surface de l'eau malgré la volonté de tenir, de négocier  les rafales : pari insensé !  Mais, de traverser, d'évoluer, de se trouver au coeur des éléments  : ivresses marines,... [Lire la suite]
vendredi 12 avril 2019

THIERRY REYNAUD / PHOTOGRAPHIES ...!

 L'Île de CORSE et ses panoramas de bouts du monde, à nuls autres pareils, ses chapelets  d'îlots, d'îlets que les vagues soulignent en  égrenant le cours d'un temps au demeurant toujours antique ; exception insulaire qui mérite toutes les précautions, les attentions, les soins de l'homme Eco-Responsable se devant de rendre aux rivages leurs souverains visages MARIN      https://thierry-raynaud.com/contact/   Heureux d'accueillir sur cet espace  le Site d'un Photographe Insulaire ... [Lire la suite]
samedi 4 août 2018

TEAHUPOO L' ÂME TRANCHANTE !...

  " ... Peut-on tomber amoureuse d’une vague ? Aussi dangereuse soit-elle ? On l’avait croisée il y a huit ans en Polynésie et elle nous avait hantée depuis. Il fallait retourner la voir de près. Montrer patte blanche à son écume et rencontrer ceux qui étaient parvenus à dompter cette beauté qui subjugue, mais ne pardonne pas... "  Texte et  Lien vers   Ingrid ASTIER    LE LIEN A LIRE   http://www.liberation.fr/sports/2018/08/03/teahupo-o-l-ame-tranchante_1670684   ... [Lire la suite]
vendredi 13 juillet 2018

TORRENT JUSQU’À LA MER !...

    Et  me reviennent en boucles les songes et les rêveries de Bosco, de Giono, irradiant de beautés, de sublimités de préciosités  ces pans de vie champêtre. Du Mas Théotime à l'Homme qui plantait des arbres, que de chemin parcouru vers la vie éternelle !  Une Voix d'Eau  que la Harpe enlève   Fasciné, subjugué, je regarde l'eau du torrent couler, fluer abondante et fraîche, qui rejoindra la mer sans que rien ne la souille. En fin de parcours, en se rendant à l'azur,  elle ravira... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:03:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
mercredi 6 juin 2018

BLEU KLEIN !...

  Une vision monochrome éminemment bleueBleu Klein          abyssale fabulant les vastités         l'océanau sortir des bras de Morphée J'ose en évoquer l'éthéré la sérénité       la clairvoyance Champs immensurables au long cours  de la nuit Eternel silence Ainsi de quérir       là-bas inlassablement âme          de chérir sur la mer de la tranquilité deux univers     dont l'un ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:54:23 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

jeudi 3 mai 2018

TRANSCENDANTALISTE ! ...

Platane d'Orient en Automne   " Je vis en plein air pour le minéral, le végétal et l'animal qui est en moi. ( ... ) Henri D. THOREAU   Considéré comme de l'eau, la feuille est alors un lac d'où émergent de chaque côté de grands promontoires arrondis qui s'étendent jusqu'au milieu, tandis que ses baies s'enfoncent à l'intérieur des terres, pareilles à des estuaires étroits dans lesquels se déversent de jolis ruisseaux ; le tout forme en quelque sorte un archipel.Plus souvent, cependant, elle évoque la terre, et, de... [Lire la suite]
jeudi 26 avril 2018

PIERRES DE LUNE !...

        Terres de feu pierres de Lune et d'étoilesLes lointains confondus de la mer et du ciel en délinéent l'infinitude Les saisons à demeure y musent des plus hautes cimes aux franges de sableque les torrents essaiment à l'orée du grand bleu Et les vents les pluiesinlassablement musiquent le chant dolent des orgues pétrésaffolent leur bestiaire minéral Terres des ubacs  des adrets dionysiaquessouverains linéamentsde plaines en vallées au-delà des éperons des cols des sommetsdes hautes futaies ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:21:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 2 février 2018

MYSTIQUE SYNTHÈSE !...

  JAN  GARBAREK  & MARI BOINE  AU-DELÀ DU RÉEL   Écouter, aller jusqu'à la dernière note d'une Musique tombée du Ciel, tel un fruit, sur la terre qui fleurit        Par le chemin qu'il obombrel'arbre se rappelle en la caressant à l'histoire de la rivière D'entre la canopéeles plus hautes futaies la solitude des mornes plaineset le vergerla frondaison renaît à son chant plurielau comble du cantiquecomme il élèvesolennel les racines au ciel Jamais muet jamais figé qui... [Lire la suite]
lundi 29 janvier 2018

ESQUISSES PARADOXALES !...

    Ne pas passer à côté de ces échos  !      La pierre serre le boisle bois fend la pierrele gel et la chaleursont alliés Un chêne prend racine répand en chemin l'ombre fraîchedes ciels et des étésL'eau  partout  flue rêve dans le rêve Plain-chant que le maquis entonnedepuis les vents dominantspressé de recouvrerl'ivresse du printempsen se penchant aux balcons de l'hiver Pareil au flotle romarin en fleursjaillit et moutonne entre arbusteset rocherscomme il pallie aux pâleurs... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:09:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,