lundi 21 janvier 2019

DE L'ESPACE- TEMPS !...

      Petit pan d'univers, exoplanète, île,  écueil, tombant, folie : qu'importe ! Mais au-delà de la foultitude amassée, de l'usage décati, de la durée tyranique, rêver l'espace-temps des origines, y tendre vers la délivrance.     Pourquoi faudrait-il que le tyran du corps nous absente un jour, sans lendemain,  des grands espaces prémonitoires ?... Vienne la  pensée qu'ils  ouvragent  et parfont  au-delà de la raison raisonnante. La musique que les  mots... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:32:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

lundi 21 janvier 2019

ENTRE CITATION ET MESSAGE ! ...

  "  Nul ne peut se sentir à la fois responsable et désespéré  "  A. de St-EXUPERY    Antoine de St-Exupery nous rejoint encore une fois, ici, sur cet  espace inclassable où l'on pense très sincèrement, avec espoir, qu'une autre  fin du monde est  encore possible Parce que nous allons droits dans le mur infranchissable de  la démesure, de l'excès,  le culte du chiffre ; point de non retour en vue, sur fonds de pantalonnades politiques... Il s'agit plus que jamais de... [Lire la suite]
jeudi 22 novembre 2018

" IL EST LIBRE MAX " ...

    Derrière la montagne dans la mer, la pleine-Lune se leva, ocre, opalescente. Le soleil salua bien bas le jour puis disparut eau-delà de l'horizon en fusionnant l'eau et le feu du Ciel. Max fendit le flot, vers l'autre rive. Il vécut, un instant, le passage du témoin lumineux    !      Me dira-t-il            assezquand et     surtout         comment Serait-ce     peut-être     ... [Lire la suite]
jeudi 8 novembre 2018

DISSOLUTION !...

      1000 Citoyens Français sont passés par le peloton d'excécution, durant la Grande Guerre ;  désobéissance, rébellion, désertion auront été leurs chefs d'inculpation. La ville de Lorient leur a dédié cette terrible stèle. Ils savaient qu'ils encouraient la mort et  qu'il la trouveraient, certes ! Mais du moins, l'auront-ils assumée, la main dans la main, le regard droit dans les yeux de leurs bourreaux, ( les gradés ), et des exécutants. La tête haute, sitôt en paix, juste avant la déflagration... [Lire la suite]
mercredi 17 octobre 2018

A CES CHAMPS DE FOLIES ! ...

A la Folie -  Oeuvre  MISHRA   Verse dans l'étant un nuage frangé  de rêve Songe que l'instant tutoie l'éternité quand fleurissent   de chemins la pensée      le poème au printemps de l'être aux mondes qui se redécouvre en naissant tardé Mets de la couleur aux sons caressants la luneparfums     accords  reflets dont les vires de hautes lices coudoient le lys et le pavotflavescent des dunes Cueille un brin d'humilité au galbe     à la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:08:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 8 juin 2018

POÉSIE / EXTRAITS ...!

    À l'heure blanche d'heuresles nuages s'abolissentdans un ciel démâtéS'endérivent échevelés aux doigts du vent fileursans limitesTon coeur gîte en pleine meroù l'horizon s'égare dans l'oeil fixe des mauves --Seul amerce regardpeuplé d'ailes. !   ANNE MARGUERITE MILLELIRI   ____________________________________________________________________________
Posté par marin56 à 07:31:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

jeudi 17 mai 2018

POÈME LOINTAIN !...

      Il est des pensées que fait jaillir la nuit,épaves de pirogues qui ne peuvent se dégager des flots ;il est des pensées qui n’arrivent pas à se hausserjusqu’aux lèvres et qui ne sont qu’intérieures. Épaves de pirogues perdues loin des bancs de sable,qui se charrient simplement près du golfe.Devant, l’on voit une terre désertique,et derrière, l’océan infini. Ô mes pensées, quand naît la lune,et que tout ce qui se voit paraît boire les étoiles !Ô mes pensées, liées, enlacées,épaves d’une pirogue... [Lire la suite]
samedi 12 mai 2018

UN PÈRE ET PASSE !...

    _  Photo / Gaëlle de trescadec  _  « C'est une chose terrible que de tomber aux mains du Dieu vivant » (saint Paul, Hébreux, X, 31).   ÉCOUTEZ    Un jour numineux pointsans que tu ne saches déjà qui    quoi      de vous deux t'abjurera d'abdiquer         de partir Qu'un mal insidieux trouble le dictamen de la conscience C'est assez     ne lutte pas     lâche prise le verdict de la balance prime Je... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
vendredi 20 avril 2018

" NEMO "

     OU LE POEME DE PERSONNE      Comme le tempsà l'aune des faits lentement   défait Et ses pans essaiment en l'instantcomme  volonté du monde Qu'adviendrait-il de ce viatique s'il n'était alors voué à la Voie       l'intervalle d'une vie  Et je mesure combien importe l'essence initiatiquede l'engagement qui destine et parfait  Au-delà de soitoujours plus haut plus profondément que les mots Et lorsque brasillent quelques linéaments de véritél'aura... [Lire la suite]
mardi 17 avril 2018

A L'ENCRE BLEUE !...

      Tant d'histoires auront vécuautour des mondesprécèdent l'absenceEt ce silence pesantque la grève réfugie au coeur des étés insouciants Combien de larmes auront été du départ à la liesse des jours retrouvésLe temps des concrétionsretient de chaque traverséeles secrets que le sillage a celé Et le poète en son écrin d'images depuis ses ailes allégoriques dit à l'âme Laisse le corps au fond de la merde ta vietelle l'ancre Il y a dans les parfums de la brise marine comme un chant   un... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:54:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,