vendredi 18 septembre 2020

LE JEU DE LA FOLIE ! ...

      Tu joues    sur le fil ténu  d'intenses   rencontres  L'immédiateté est ce versant  azuré  qu'il  t'importe d'explorer et de  comprendre comme on embrasse sitôt une toile de maître   Ainsi en décident ces vagues faits   de vagues et de vents  que tu nous rapportes  qui destinent  et qui cernent l'au-delà  du rêve    Dans la  quête de l' absolu vont l'inhabituel et l'imprévu  des grands... [Lire la suite]

vendredi 7 août 2020

AVEC DES VERS ? ...

          Que je m'en remette au pays imaginaire En  mon âme-océan  sombre l'éphémère  au terme rendu  du néant    Et de n'être à jamais  qu' à l'image du  temps   en  renaissant aux mondes  loin de la bête immonde  poussière  dans le vent   J'habite maints rivages  que la mer aura marqués  Au loin  un mirage   s'en est emparés    Je ne suis  plus seul  et ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:02:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 17 octobre 2018

A CES CHAMPS DE FOLIES ! ...

A la Folie -  Oeuvre  MISHRA   Verse dans l'étant un nuage frangé  de rêve Songe que l'instant tutoie l'éternité quand fleurissent   de chemins la pensée      le poème au printemps de l'être aux mondes qui se redécouvre en naissant tardé Mets de la couleur aux sons caressants la luneparfums     accords  reflets dont les vires de hautes lices coudoient le lys et le pavotflavescent des dunes Cueille un brin d'humilité au galbe     à la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:08:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 12 mai 2018

UN PÈRE ET PASSE !...

    _  Photo / Gaëlle de trescadec  _  « C'est une chose terrible que de tomber aux mains du Dieu vivant » (saint Paul, Hébreux, X, 31).   ÉCOUTEZ    Un jour numineux pointsans que tu ne saches déjà qui    quoi      de vous deux t'abjurera d'abdiquer         de partir Qu'un mal insidieux trouble le dictamen de la conscience C'est assez     ne lutte pas     lâche prise le verdict de la balance prime Je... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
vendredi 20 avril 2018

" NEMO "

     OU LE POEME DE PERSONNE      Comme le tempsà l'aune des faits lentement   défait Et ses pans essaiment en l'instantcomme  volonté du monde Qu'adviendrait-il de ce viatique s'il n'était alors voué à la Voie       l'intervalle d'une vie  Et je mesure combien importe l'essence initiatiquede l'engagement qui destine et parfait  Au-delà de soitoujours plus haut plus profondément que les mots Et lorsque brasillent quelques linéaments de véritél'aura... [Lire la suite]
mardi 17 avril 2018

A L'ENCRE BLEUE !...

      Tant d'histoires auront vécuautour des mondesprécèdent l'absenceEt ce silence pesantque la grève réfugie au coeur des étés insouciants Combien de larmes auront été du départ à la liesse des jours retrouvésLe temps des concrétionsretient de chaque traverséeles secrets que le sillage a celé Et le poète en son écrin d'images depuis ses ailes allégoriques dit à l'âme Laisse le corps au fond de la merde ta vietelle l'ancre Il y a dans les parfums de la brise marine comme un chant   un... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:54:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 15 avril 2018

ABSENCES !...

    Toile  /  Ingrid LEDDET  _ -  La Maison du Phare -  Le bout d'un môle au pied du phare, Orly le dimanche ou Quai des Brumes, une  gare l'hiver  sous l'épais brouillard vers le plateau de Langres, la fenêtre arrière  embuée d'une voiture qui s'éloigne...! l'absence décline un à un les pans d'une histoire sans fin    ABSENCE   Tu transcendes les sphères idéaleset me ramene aux horizons platoniques de la beautéTon domaine demeuresans limiteschaque jour encore... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:56:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 5 septembre 2017

MERCI MR LAVILLIERS ! ...

    La Musique donne, la Musique transporte, la Musique sublime ! Mais vile est la ville désenchantée  !
mardi 25 août 2020

J’ÉCRIS / GUISES D’ÉPILOGUE ! ...

    Persée Monumental  Sculpture  -  Christophe CHARBONNEL  - Musée d' ALERIA      "  Le corps, la tendresse, la création, l'action, la noblesse humaine, reprendront alors leur place dans ce monde insensé. L'homme y retrouvera enfin le vin de l'absurde et le pain de l'indifférence dont il nourrit sa grandeur. " Albert CAMUS  Le Mythe de Sisyphe  / 1942 - Page  75   *** J'écris. Le temps passe, le temps presse et la durée,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:25:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 29 juillet 2020

DE TOUTE ÉTERNITÉ ! ...

  " ... Mais il est une porte simple, sans verrou, ni loquet Tout au fond du couloir tout à l’opposé du cadran La porte qui conduit hors de toi Personne ne la pousse jamais. " YVAN GOLL (1891~1950) Les Portes / Extraits  (Les Cercles Magiques ; Éditions Falaize, Paris 1951)           Vieillir  jeune  Que je fasse mien ce  fabuleux  oxymore Me tenir    enfin      en un profond recès  où  les vagues... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:27:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,