dimanche 12 juillet 2020

HÂTE-TOI !...

        Sur le vaste portulan   des lettres océanes  naissent les accords d'un  orgue  bohême   Convergences    vagues pensers mélodieuses  confluences que le dernier port        Hâte-toi     dit le poète  le résistant  le rebelle hâte-toi d'écrire En silence   vont  les mots   ensemençant  les confins  d'un perpétuel printemps   Que d'ailes en bouquets  les... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:58:00 PM - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 12 juillet 2020

" UNE HISTOIRE DE BLEU " ! ...

Peinture / Emile NOLDE      Magnifique Plume, inextinguible soif de mots ! Y perdre sainement le venin des maux existentiels, de l'Absurde, fût-il une expérience positive, " Sysiphe heureux ". MAIS, renaître, co-naître, en esprit " existant - ciel " !        " Une histoire de bleu "   Ne rechigne pas à la dépense. Quand tu ne lui arracherais que des loques, il te faut écrire comme si tu devais liquider la mer. Les mots sont tout ce qu'il te reste : lance toi à l'assaut de... [Lire la suite]
lundi 6 juillet 2020

CONTINGENCES ? ...

    " Carpe diem, quam minimum credula postero ". " cueille le jour sans te soucier du lendemain, et sois moins crédule pour le jour suivant ". HORACE    Naître là   et puis    passer  ici-bas  N'être plus  que tumulus  défait  porte -  croix Le vieil  aître abandonné en aura perdu  la trace   Par-delà le souvenir       la liturgie  des vivants que les  ifs dolents  balaient  dans le... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:13:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 6 juillet 2020

LA SYMPHONIE DU VIVANT !...

          JOËL DE ROSNAY       _______________________________________
mercredi 24 juin 2020

LA VOIX / POÉSIE CHARLES BAUDELAIRE !...

        Merci, Joss, de m'avoir guidé vers     . LA VOIX       . Mon berceau s'adossait à la bibliothèque,Babel sombre, où roman, science, fabliau,Tout, la cendre latine et la poussière grecque,Se mêlaient. J'étais haut comme un in-folio.Deux voix me parlaient. L'une, insidieuse et ferme,Disait : " La Terre est un gâteau plein de douceur ;Je puis (et ton plaisir serait alors sans terme !)Te faire un appétit d'une égale grosseur. "Et l'autre : " Viens ! oh !... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:53:00 AM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
lundi 22 juin 2020

FINISTÈRE !...

  Bateaux Ivres / Peinture - Jacques SARABEN  http://jacques.saraben.free.fr/biographie.htm     A la dérive des mots  Exsangue  En cherchant le puits  où geint le penser éphémère pèlerin finissant  que je m'éteigne   Quand de se raccrocher  à l'essence  que le commun  et la rumeur embrasent d'un jet  de fiel  torride J'erre comme je gis     avec Fernando * les possibles   de l'Intranquililté    Je sais pouvoir... [Lire la suite]

dimanche 21 juin 2020

DES - ACCORDS DE BLUES ! ...

          Comme un soir de noces en plain-ciel     j'ai dans le coeur     hâlant hélant le Ponant  de lointains  accords  de Blues    On y allie       fou  ivre de vents  les vagues  aux nuages  Et le rêve et   l'éveil  à la musique  des îles   se livrent  et donnent   Là-bas    Eau-Delà  en guise de  pureté       la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:31:00 PM - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 16 juin 2020

DUEL !...

    Photo /  Aurore Ballint      Ton corps  demande le divorce Il insiste et s'impatiente  Refuse-le lui          soit catégorique Ne  lui concède rien qui serve le naufrage  de la volonté des âmes    Ressaisis-toi  et mène - le tambour battant  qu'il sache ce qu'il endure    selon  l'esprit en Esprit  quand  de perdurer  et croiser   par les flots en gagnant Eau-Delà   ... [Lire la suite]
jeudi 11 juin 2020

UNE AILE DANS LE VENT !...

      Mais il y a la mer _  Et qui l'épuisera ?  La mer qui nourrit  et toujours renouvelle la sève précieuse  d'une pourpre infinie. Eschyle. ( Agamemnon ) V.  959 - 960       Une aile dans le vent coudoie l'Eau-Delà ! Orpheline et qui  vole et plane  au-dessus des flots, sur les ciels, danse ... N'est-ce pas,  déjà,  s'éteindre  un peu, quelque part s'oublier, s'extraire des contingences  inexorablement basses.  Toucher... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:21:00 PM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 9 juin 2020

BOUTS DE VIE !...

  Marcher seul ! Chercher à donner un sens à  l'éveil des sens. Éclairer  la collecte  que ces derniers font du Tout. Quête d'essence. Épuiser ainsi, au coeur de l'immanence,  le fardeau de l'inconnaissant... Fragments de vie, bouts de vie, que l'on boit aux calices des ciels, là où les profondes vasques de la terre  recueillent les eaux bleues de la mer et de l'éther, guide  l'appel du large. Sibyllines évases ! J'attends le vent, les vagues,  comme la soif, en chemin, espère la source,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:27:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,