samedi 18 août 2018

ULTIME REFUGE !...

      +++  Ici, la ray-ban, le chapeau, l'oriflamme ne tiennent plus ! Ailleurs, plus que partout ailleurs, les éléments tissent l'échiquier du destin, bougent les pions, calment  le ciron. Être, l'un de ces fous de bassan perfusé d'écume et  de sels antiques en croisant  le haut  vol des vagues ...   " ...   Il faut avoir connu ce monde pacifique – maintenant à cause des médicaments tranquillisants – des fous. Ces errants d’une impossible vie. Des êtres fixés dans la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:05:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

vendredi 17 août 2018

NAUFRAGE ! ... LAVILLIERS

Splendide prestation  lors du PORTO LATINO  2018  de ce Titre légendaire      " DANS LA PARANOIA, PAS DE  MARCHAND DE SABLE   "  BERNARD LAVILLIERS     Il n'y a pas qu'en mer où naufrager   ! Chanson et texte sans âge, violents et  doux à la fois. Catherine Ringer, ici, près de toi, inimitable, rayonnante de vérités non tracées ...  Une époque, Idées Noires, oui et Ô  combien sombres, anthracite, abyssales  ! Que je m'abîme dans les... [Lire la suite]
jeudi 16 août 2018

ET PUIS APRES !...

    Oeuvre / Salvador DALI     «  D’une nuit à une autre nuit, d’un continent à l’autre, de ville en ville, l’état mouvant des choses et des gens, un voyage incertain, la vie comme elle va, comme elle vient…  » Geoffrey ORYEMA         Naître D'êtrece que l'on traiteAurions-nous  été mûrsen vain    peut-être   un instant  Parvenir aux côtés de l'aîtrePuis   ne plus êtreou  disparaîtrelas de paraître      là... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:09:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 3 août 2018

LE MESSAGE DE LA MER !...

   La Divine Comédie / Dante / L'Enfer A Emma, à Cesare, quand ils seront devenus grands, si près de la Mer ! Afin qu'il sachent quel esquif, quels liens les porta sur cette île. Ainsi de la bouteille à la mer, du message de la Mer !        Poursuis ta route     Marin reprend un à un         patiemment les torons du lien briséL'épissure revêt de beaux desseinsquand tu l'accordes au gréement ivre Saches que rien ne t'accablequi   par toi ... [Lire la suite]
jeudi 26 juillet 2018

COMME UNE PARENTHÈSE !...

    LE MUSEE AQUATIQUE       Au-delà ondoient dunes et lames azuréesberçant un  croissant d'île verte         Au-delà s'illune sous la merTu en soulignes les possibles en vaguantEsquif sur l'horizon dont l'infinitude accorde encorechaque  voile à l'esprit  des choses  transe-lucidedepuis que nous vînmesun jour   à entendre   ensemble les mondestel un plain- chant d'ailes et d'évents Il des ciels étranges parsemés d'astres... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:36:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 25 juillet 2018

TERMITIÈRE / THÉODORE MONOD ...!

Gustave DORE / Gravure _ La Tour de Babel     Tout noyé de soleils, Zeus, aux balcons du ciel Penché, voyant flotter le globe termitière, Écoutait, évadé de l'ordre planétaire, Le sourd bourdonnement à l'Être essentiel.   Vers l'impossible dieu montait et le latin Du moine en sa cellule et l'argot de la fille, Les cris du torturé, les sanglots à la grille Du tombeau neuf et les " tu viens ? " de la putain,   Les pleurs de l'enfançon, au bois les hurlements De l'animal chassé, les fracas de l'usine. ... [Lire la suite]

dimanche 22 juillet 2018

VITRINES !...

    Référence au petit Prince qui répond au pilote, dont l'avion est tombé dans le désert et qui semble ne pas avoir cerné la voie claire  de l'enfant ...         Un signe inhabituel      NuageAnthélie dans le ciel délavéLe souffle torride de la Grande Mer que je ne lui connaissais pointEt le chant des oiseaux  disparus n'égaie déjà plus les lacs les campagnes   les rivières sidérées Vaincu       l'univers  rompt à ses... [Lire la suite]
samedi 14 juillet 2018

L'AIR DU TEMPS !...

  LE  FOURRE-TOUT     https://www.lemonde.fr/planete/article/2018/07/16/developpement-durable-nous-avons-encore-le-choix-de-changer-la-trajectoire-pour-les-cinq-cents-prochaines-annees_5332037_3244.html    L'air du temps tourne en rond, s'épaissit au-dessus de nos têtes, avec un champ de pressions localisé  qui ne varie pas ou si peu. Inexorable certitude de nous,  consternés ! En altitude, quelque chose  croît, informe. Voile hybride, opacité inexpliquée, phénomène  bien... [Lire la suite]
vendredi 13 juillet 2018

VIEIL OCÉAN / PENSÉES !...

  MISTRAL  _ Violente tempête / 55 / 65 Noeuds - Zoom x 65 Optique   _     Vieil océan, ô grand célibataire, [...] tu déroules, au milieu d'un sombre mystère, sur toute ta surface sublime, tes vagues incomparables avec le sentiment calme de ta puissance éternelle. Elles se suivent parallèlement, séparées par de courts intervalles. A peine l'une diminue, qu'une autre va à sa rencontre en grandissant, accompagnée du bruit mélancolique de l’écume qui se fond, pour nous avertir que tout est... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:15:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 5 juillet 2018

CHANSON DE L' ADIEU !...

      Arbres de crisJamaisLa nuitJamaisL'oiseauNe chantera.Ah ! c'en est faitDe notre ciel.MarinierVogueLa joieEst morte.Monde en dérive Fumées de cris Fendent le ciel. Adieu village. Dieu vieilli Je pars, Je ne suis plus Que l'ombre claire D'un inconnu. ! Georges - Emmanuel CLANCIER ______________________________________________________________________________
Posté par marin56 à 08:13:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,