vendredi 7 août 2020

AVEC DES VERS ? ...

          Que je m'en remette au pays imaginaire En  mon âme-océan  sombre l'éphémère  au terme rendu  du néant    Et de n'être à jamais  qu' à l'image du  temps   en  renaissant aux mondes  loin de la bête immonde  poussière  dans le vent   J'habite maints rivages  que la mer aura marqués  Au loin  un mirage   s'en est emparés    Je ne suis  plus seul  et ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:02:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

dimanche 21 juin 2020

PÈRE STEPHEN FAURE ! ... UN PASSEUR

    Un Écrit chargé, habité, aussi profond et bleu que le silence de la Mer. Oui, Yan, cette attention me touche en plein coeur, moi qui ai traversé les heures, les années, les nuits  sombres de la folie réactionnelle ! Merci pour ces merveilleuses en - volées, Père Stéphen Faure et, Yan, pour ce Partage, qui  me conforte ; splendide choix. Que je découvre à toujours ces rivages où révélation et aventure se marient ...    Tout d'abord, merci Yan. Un texte, des mots, des envolées qui touchent le... [Lire la suite]
vendredi 22 juin 2018

FACE A LA MER !...

      A nous    Folielibérons ces quelques mots naufragés    volontaireset noués    bout à bout Solitaire à souhait tu demeuresabsent        Tu  vas  à l'envi Passager dont le  regard s'esseule  ainsi et                     lointainement Il monte du silenceles horizons de la foi ce manque qui n'est à l'absence qu'ombre habitée      voile infiniment... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:44:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 3 août 2018

LA NUIT AUX ETOILES !...

   J'écris ce texte en pensant très fort aux victimes qui ont perdu la vie dans ce torrent de l'Île de Corse, en pensant aux proches. Pensées d'un au-delà dont on ne revient  peut-être jamais. Une Île, des témoignages profondément bouleversés, comment  imaginer pareille issue ? Alors ce soir, un peu plus près  du ciel et de la  nuit aux étoiles  !    J'ai dans le coeur, qui tonnent, comme de gros chagrins. Dans un  regard - éternité,   plane le spectre de ces vies... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:23:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
samedi 17 février 2018

DEVANCE TOUT ADIEU ! ...

Apparition ! Le Passage en Noir  et Blanc, vers la Lumière éternelle... Le regard n'a plus d'âge, se rie du temps ; seul compte l'espace, la traversée, au plus près des choses vraies, sereines, souveraines parce que pacifiques ! " Vivre c'est aller d'une sagesse confuse à une nouvelle sagesse conquise. Mais sur cette route, sans cesse tenté par l'art et la littérature comme par le jeu d'une pensée claire sournoisement adossée à la peur et qui se construit un univers logique et efficace contre le malheur, il me semble avoir... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:17:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mardi 23 janvier 2018

HOSANNA !...

ÉCOUTEZ LA MER CHANTER ET LOUANGER LE CIEL ET LA TERRE      C'est  là un Cantique à l'Azur, l'un des plus beau chant, l'une des plus belle Polyphonie et Choeur élevés à la Mer, depuis l'Île de Corse. Instrumentation traditionnelle, Voix d'Antan et d'Aujourd'hui. Un éternel Merci aux Artistes !     D'un seul regard invitons-nous     ailleursAu-delà de l'infinitude des choses ou  de l'habitude élevons nos âmes comme un hosanna L'iris est à l'imaginaire ce que ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:51:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 28 octobre 2017

ALPHA LYRAE !...

       PERDU DANS L'UNIVERS      Le couchant rougeoie jamais translucidemais par  la foi           si profond tantôt aube     sitôt auroreau Levant    qui brasille sur un océan  d'intranquillité  Je cherche       comme un amer le signe tangibleet sage qui me rapproche de Toide Nous Mais en vainles vastités ne répondent point Et pourtant à l'entourj'ouïs tous les chantsde la terre et du... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:15:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 10 juin 2016

L'EAU DELÀ !...

      Ne me demandez pas pourquoiaurai-je ainsi nommé et si souvent les champs ivres de bleu   Océances infinis qui rassérènent la foi D'entre la multitude des flots par le sacre des ciels confondusunique ailleurs ou voix d'eauje suis   de leurs accords    l'éperdu Que m'importe le temps  la duréequand de s'en remettre si hautje vogue coudoyant l'au-delà  déjà ailé Et rien ne m'est plus révélé que les féeries du pur azurde renaître au  Souffle révéré qui ceint § MARIN -... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:56:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
samedi 17 octobre 2015

AU CHŒUR VAGUE DE LA MER !...

   Ce n'est pas le Léthé mais le cours immensurable de l'éternité qui va ... Et de ne rien faire qui écorche l'harmonie des éléments ; puissé-je seulement, çà et là, humblement, me fondre en quelques partitions dont les accords ne seraient que d'en-Haut, auxquels je crois, pour y avoir trouvé, il y a si longtemps, au temps de l'enfance, la source. Il y a comme un miracle, un mirage qu'aucun délire sensible occasionne aisément mais l'expression tangible d'un dessein céleste. Alors, d'en emprunter le chant, la poésie, la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:43:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 9 juillet 2015

HASARD OU RAISON ?...

      NI L'UN  NI L'AUTRE     Penseurs, philosophes, rationalistes, scientistes, savants  ! Combien auront-ils déjà été à sombrer dans les dédales de la folie en tentant de trouver quelques explications éclairant la naissance de l'Univers, les origines de la vie, l'émergence de la pensée réflexive et du langage ! enfin ce souffle qui anime la matière jusqu'à lui octroyer les desseins que nous lui connaissons. La science n'est-elle pas devenue un abri, un refuge, ce pis-aller de l'action... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:51:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,