vendredi 18 septembre 2020

LE JEU DE LA FOLIE ! ...

      Tu joues    sur le fil ténu  d'intenses   rencontres  L'immédiateté est ce versant  azuré  qu'il  t'importe d'explorer et de  comprendre comme on embrasse sitôt une toile de maître   Ainsi en décident ces vagues faits   de vagues et de vents  que tu nous rapportes  qui destinent  et qui cernent l'au-delà  du rêve    Dans la  quête de l' absolu vont l'inhabituel et l'imprévu  des grands... [Lire la suite]

mardi 16 juin 2020

INFINIMENT BLEU ! ...

    La mer        le temps  longuement ondoient  allant  l'amble des figements de la terre métamorphique Les rochers pensent  en fabulant Rodin    J'en perçois lointainement  la scansion  comme l'être aux mondes  les palpitations        les envolées  d'un vaste poème  au Grand Bleu   J'aurai confié   mon âme  aux champs des baleines un jour  l'espace d'un éclair depuis tant ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:35:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 22 juin 2018

FACE A LA MER !...

      A nous    Folielibérons ces quelques mots naufragés    volontaireset noués    bout à bout Solitaire à souhait tu demeuresabsent        Tu  vas  à l'envi Passager dont le  regard s'esseule  ainsi et                     lointainement Il monte du silenceles horizons de la foi ce manque qui n'est à l'absence qu'ombre habitée      voile infiniment... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:44:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 28 octobre 2021

L' HISTOIRE D'UN RÊVE ! ...

 Photographie Corine GODARD  / Corse - Source Corse-Net-Infos Il y a bientôt  vingt ans, je chutai,  je tombai de très haut ; on ne s'en relève pas  sans de profondes et perdurables  séquelles. Et pourtant, combien de fois me serai-je élevé, en mer, dans les vents forts et  sur les plus grosses vagues, résolument seul et engagé  avec l'étant, les éléments ? Les tombants qui me prirent et me rendirent à l'évidence d'une machination ne laissèrent  qu'un esquif naufragé à la dérive et... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:38:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 3 août 2021

DELIRE EN RIMANT ! ...

  A ces rivages du Gabon où nous avons laissé un peu de nos âmes vagabonder    Il  m' est des heures vraies  et  si rares    que l'horizon des vents  révèle       comme un heureux hasard  Transparences éthérées d'aubes  et d'îles    sublimées   Les  lames  virides sombrent   dans le couchant  Ô révélations   que j'attends  sur la mer houleuse  quand un  étrange  ballet s'ente... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:52:00 PM - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 4 juin 2021

DELIRIUM ! ...

« L'homme le plus heureux est donc celui qui parcourt sa vie sans douleurs trop grandes, soit au moral, soit au physique, et non pas celui qui a eu pour sa part les joies les plus vives ou les jouissances les plus fortes. » (A. Schopenhauer)   ***   Bouscule le code   qui  affuble  Sors du carcan       Quitte  le cloaque et   le troupeau  L'on y  situe à l'envi      malgré toi    Relève   prends ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:47:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

vendredi 19 mars 2021

DANS L'OMBRE D'UN AMER ! ...

      Comme l'écho lointain comble  le vide   Des-accords de musiques mortes   ricochent  et  se perdent  continûment  Je me fuis  et  m'oublie  en  rompant au retombement   des  souvenirs    A la gestuelle d'une folie  Délivrance sur la mer dolente de solitude    J'y apprends toujours   le sens du message  foule  le sable vanné des tempêtes pour  un océan ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:34:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 7 novembre 2020

A LA LONGUE NUIT ! ...

          Je me languis de la  longue Nuit    A la croisée de l'hiver  et  des vents violents  je m'enfuis  en choisissant le Tournant    A  ces arcatures de  ciels  à l'orée des  brisants   et des  solitudes existentielles  je me rends    Corps et âme  à  douleurs  et  à cri  au choeur des lames  sans prendre  nul ris    La tourmente  y... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:34:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 28 février 2020

EAU-DELÀ - L' UN -SOUMIS !...

     On écrit un texte ; précipitations, fautes, étourderies ! Le clavier froid  fausse les notes de la main qui de l'âme au palimpseste, à l'encre fine,  jamais ne faillissaient ... Parvenir au pied du mur, entrevoir l'autre rive, là-haut, dans l'exhortation fluide et légère de l'onde messagère.     Il est des lieux  que les vagues et le vent animent imperceptiblement, en se cachant. Des fenêtres s'ouvrent, depuis  les tombants de pierres diluviés. De hautes tours, des abris... [Lire la suite]
jeudi 28 novembre 2019

OMEGA POINT !...

           L'hiver  frappe  à la porte. Monte l'appel du monde  du silence et des nues  inconnues... Nulle retenue, nulle entrave mais cette allégeance  sans conditions, un Eau-Delà de Tout,  transe-lucide,  un univers à part  ! J'ai tant de rêves  à rêver,  encore et demain. Horizons chimériques de Nous partagés, dilués, libérés ... Un Eau-Delà, ailleurs, en mer, comme - une philosophie de l'errance ;  autant d'ouvrages, de théâtres, de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:36:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,