samedi 9 février 2019

LE SENTIMENT OCÉANIQUE ! ...

    Les pratiques extrêmes menées en  situation de Solo absolu, à plusieurs  personnes, avec des autres qu'humains,  ( Expéditions dans le Grand Nord à traineaux par exemple ), offrent parfois à leurs adeptes une expérience lumineuse et unique  qui est à l'origine de l'émergence du sentiment océanique. Rareté, sublimité  de l'esprit sujet à l'éveil ; comment le qualifier, le décrire  ?  Un sentiment, un ressenti, des horizons spirituels  sans limites, ineffables   ! ... [Lire la suite]

mercredi 28 février 2018

MESSAGE AUX PETITS ENFANTS !...

  LA GRANDE MER    Il renaît au silence qui vague Dérade vers l'écueil sans nomdont l'unique présence hante les clartés tonnantes des hauts-fonds Avalanche  Rouleau  qu'importel'eau neige qui ouvre la congère des vents l'onde subreptice du récif Je reviendrai peut-être de ces lointainsapaisé ou déjà migrant sur la Grande Merfabulant l'éternité le regard halluciné Il  croise encore là-basorphelin de ses ailes d'angePetits EnfantsQu'il vous suffise  des barreaux du foyer... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:01:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 12 octobre 2016

LA MER ENTÉNÉBRÉE !...

    Par un après-midi d'automne, déjà si sombre, règnent  les prémisses de l'hiver et des  futures  galernes. Les charrois de nuages augurent du vent fort qui dévale le long des îles. L'horizon flou vacille comme un mirage au désert, dans les lointains irradiés de dunes. Les voiliers d'une probable  course égrènent le chapelet de la mer du vent en ralliant le bon port. Tout n'est que profonde solitude. Le chant du silence ne laisse plus de combler et de ravir  l'ivresse des ailes blanches qui... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:49:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 26 août 2016

" OXYMORES " !...

Ulysse et les sirènes (1891) par WATERHOUSE ©N.G. Melbourne     OXY-MORES    Je suispar la nuit   profondément claire des astres l'éblouissement sombre de la lumière aurorale comme je m'en retourne du Levant errant au chant perpétuel des vagues Ô lointains sanglants  horizons barrésmarée des silences tumultueux au vent des îles qui roulez   éclats de lune    barques ecchymoses abyssales Emportez ce penser solitaire qui fait mal aux mondesvoile lactescent... [Lire la suite]