vendredi 16 août 2019

MÉGOTS SANS FRONTIÈRES !...

    DÉCOUVREZ    Cette photo, ce témoignage édifiant qui nous vient de Gréce, des plages Grecques, alors que l'été bat son plein de touristes et d'incivisme irresponsable. Que les  grecs, hélas ! se rassurent ; nous  faisons encore mieux, des grandes villes vers  nos plages et les rives des cours d'eau, qu'elles fussent fluviales, lacustres, littorales, partout, les gens balancent leur merde  dans la nature et les enfouissent dans le sable. Merci à cet Internaute qui aura quantifié... [Lire la suite]

dimanche 18 février 2018

TERRES D'EX-ÎLE / PHOTIS IONATOS !...

    Il est dans la nature des îles de perpétuer leur musique et le chant, au-delà des mers ; découvrez ici ces horizons durablement lointains, les clartés du chant et le fond unissonant  de l'instrument séculaire !  Trois albums édifiants.Une splendeur, encore une fois, née de la diversité, du respect de la vie et des liens.  Oui ! ÉLÉGIE, la vie, l'existence lui valent bien cela  quand des chefs d'Etats tuent, massacrent, ,assassinent et torturent, poussent  aux damnations de  l'exode,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:01:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
lundi 24 août 2015

PAREIDOLIE ! ...

  SAVINA YANNATOU   Comme un Visage, une Voix, des Mélodies, tant de Complaintes vouées à  la Grande Bleue encore et toujours antique pour les yeux qui savent  entendre ! Voici une Artiste que Deezer rappelle de la Mémoire immensurable de Mare Nostrum. Echos des lointains, aux portes de l'Orient, de ces balcons sur la Mer Egée, les Cyclades, les  Syrtes, depuis les confins des périples d'Enée. Les berges et les  rivages des nymphes et des sirènes de nos légendes ne sont plus loin. Une oeuvre... [Lire la suite]
mardi 23 décembre 2014

LA MER DANS LA LITTERATURE GRECQUE !...

  REFLEXION         SANTORIN  Penche-toi, si tu le peux, sur la mer obscure, oubliantLe son d'une flûte sur des pieds nusQui parcourent ton sommeil dans l'autre vie, l'engloutie.Sur ton dernier coquillage, écris, si tu le peux,Le jour, le nom, le lieuEt jette-le dans la mer, qu'il y disparaisse. Nous nous sommes retrouvés nus sur la pierre ponceRegardant les îles nées des flots,Regardant les îles rouges s'abîmerDans leur sommeil, dans notre sommeil.Nous nous sommes retrouvés nus, ici,... [Lire la suite]