mercredi 6 juin 2018

BLEU KLEIN !...

  Une vision monochrome éminemment bleueBleu Klein          abyssale fabulant les vastités         l'océanau sortir des bras de Morphée J'ose en évoquer l'éthéré la sérénité       la clairvoyance Champs immensurables au long cours  de la nuit Eternel silence Ainsi de quérir       là-bas inlassablement âme          de chérir sur la mer de la tranquilité deux univers     dont l'un ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:54:23 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

mercredi 24 janvier 2018

L' INFINI DIALOGUE ...!

      Tu lui parlesElle ne répond que par vagues anaphoresEst-ce un guide un messager au coeur de l'énigmepour celui qui n'est déjà plus des mondes décadents Sitôt emporté par la briseles Autans ou le Ponant tu choisis le poème de la merEt que la brume des îles vous emporte           lointainement  Car il est au fol langage  aux pensers sans paroledont le geste hyperboleet l'ellipse s'emparent obstinémentlorsqu'ils s'entent à jamais aux vagues-psychésde vos... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:42:44 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 5 décembre 2018

PALINGÉNÉSIE ! ...

    Vagues hyalinesreflets tourmaline enivrent  le silence translucide   eau-delà est-ce une apparence  un signe A    ces ondes messagères qui vont fluant    secrèteset si parfaites      Que je renaissetoutes les foiscomme l'écho     à l'appel du vide Mondes féeriques abyssales alliances je vous livre les maux d'une transe gestuelle que je danse sans fin à l'intime des ciels denses Ainsi     de nous entendre au gré de la lumière ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:18:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mardi 18 septembre 2018

JUSTE UN INSTANT !...

        " ... De ces océans parallèles aux desseins qui épousent la rotondité de Terre ... "     Témoignerais-tu en vain de l'instant ? In-vraisemblablement, à l'orée de l'extrême épreuve, en quelque probable contrée marine, ivre d'azur, à bord des vents fous ? En ces dives  alliances, divague   ! En évoqueras-tu à temps  la rareté, la préciosité, les pentes lisses  et les  tombants aventureux. Indéfiniment pacifiques, souvent solitaires, qu'un  souffle... [Lire la suite]
lundi 27 août 2018

LA PASSE !...

    "...  Ou aller et venir,  de part et d'autre l'espace et le temps. Tangible issue ! Partir et revenir ou l'inverse ; qui sait ?  Apprendre à larguer les amarres ! Fin de parcours pour les vagues vers la côte qui se couchent. Tremplin, envol et nouveau  départ pour le compagnon d'un jour. Ainsi du cycle des renaissances  enfin apaisé...       Remonte le vent, au plus près de la lame et du flot bleu-turquin. Sans heurt, gagne le ponant et ses  ciels ultramarins. Tu... [Lire la suite]
samedi 18 août 2018

ULTIME REFUGE !...

      +++  Ici, la ray-ban, le chapeau, l'oriflamme ne tiennent plus ! Ailleurs, plus que partout ailleurs, les éléments tissent l'échiquier du destin, bougent les pions, calment  le ciron. Être, l'un de ces fous de bassan perfusé d'écume et  de sels antiques en croisant  le haut  vol des vagues ...   " ...   Il faut avoir connu ce monde pacifique – maintenant à cause des médicaments tranquillisants – des fous. Ces errants d’une impossible vie. Des êtres fixés dans la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:05:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

samedi 30 juin 2018

EAU-DELÀ LE HASARD !...

    LE SIGNE   Aurais-je marché  dans l'obscurité comme un  petit frère, à ses côtés, plus fort que le sang ! Et ainsi de chanter avec lui la Terre des Liens et des Hommes vrais, en pensées   ! Aujourdhui est au temple, au " voyage musical " , en Esprit,  à l'envol, là où la douleur désormais " enfante les songes ", disait Louis Aragon. Mais " Un Jour, un jour " , poussière dans le vent, nous serons  tous migrants, nommés, assignés  à bord du même vaisseau, en route pour l'exil... [Lire la suite]
dimanche 17 juin 2018

SAIS-TU QUE TU SAIS ?...

    « Ce que l'on ne sait pas que l'on sait » SOCRATE     Alexander LOCKHART  _   « Une personne optimiste ne refuse pas de voir le côté négatif des choses, elle refuse de s'attarder dessus » ...!     Que ne serais-tu d'autretoi   le terrien locataire   ici-bas en transit et désormais en sursis qui que tu sois ciron gâté      déclinant et jamais plus à demeureque dans ce corps qui te réfugie envers et contre luisitôt fait    sitôt... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:55:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
vendredi 17 novembre 2017

LE LIEN !...

      J'emporte dans  mon coeur le visage d'un rivage Une île dans le regard sertie d'iris et de fleur de myrte L'idée de la Nature en beautéque les saisons vêtent encor Comme une divine osmose qui me serait loisible  d'esquisser sans fin  Plus loin que l'en - soi   les sens existentiels  ou  le  commun Vainquant ainsi le moi grevé de la souffrancepour avoir touché à la plénitude        à la jouissance des songes  Que le vide    le... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:14:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 9 février 2016

L’ÉGRÉGORE / II

                Tu vogues     trouvant par les rudesses de l'amerquelques arpents prodigues Et les mots malgré toi  fusentL'encens te révèlel'envers précieux des chosesque l'on ne voitqu'avec le coeur D'entre les océans d'en hautd'en bas qu'importe l'ivresseton aile panse comme elle le peut le silence de la meren esquissant les contours d'un choeuren ces jours noirs hélashermétique à la foule Je nous sais liés par un serment Hommes... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:16:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,