vendredi 11 octobre 2013

JOSEPH CONRAD - LE MIROIR DE LA MER

  Toiles d'araignées et fils de la Vierge ... Pourtant la réponse était claire. Le navire avait découvert la faiblesse momentanée de son maître. De toutes les créatures vivantes de la terre et de la mer, seuls les navires ne se laissent pas tromper par de pauvres faux-semblants, refusent de tolérer de qui les commande un art de mauvais aloi ...   Vu de la pomme de grand-mât d'un grand voilier de taille courante, l'horizon décrit un cercle de nombreux milles de rayon à l'intérieur duquel on peut voir un autre navire... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:50:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 26 mai 2012

JOSEPH CONRAD - MAXIME -

Toile Daniel SIGUIER « En naissant, un homme tombe dans un rêve comme on tombe à la mer. S’il veut se débattre pour en sortir, comme le font les gens sans expérience, il se noie… Non, je vous le dis, ce qu’il faut, c’est s’abandonner à l’élément destructeur, et s’arranger, à force d’efforts des mains et des pieds dans l’eau, pour que la mer profonde, profonde vous soutienne. Voilà, si vous me le demandez, comment on peut arriver à « être ». » JOSEPH CONRAD Lord Jim
Posté par marin56 à 02:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 16 août 2011

EVOCATION DE LA MER ...

Si vous voulez savoir l'âge de la terre, regardez la mer en furie. Son immensité grise, les lames où le vent  creuse de longs sillons, les larges traînées d'écume, agitées, emportées, comme des boucles blanches emmêlées, donnent à la mer l'apparence d'un âge innombrable, sans lustre et sans reflet, comme si elle avait été créée avant la lumière elle-même. Joseph CONRAD - Le Miroir de la Mer  
Posté par marin56 à 06:03:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 15 août 2011

TYPHON - JOSEPH CONRAD ...

Le 3 décembre 1857, Józef Konrad Korzeniowski naît à Berditchev, en Ukraine. " Le Nan-Shan était pillé par la tempête avec une fureur insensée, destructrice ..."   Joseph CONRAD ( ...)  Les mouvements du navire devenaient extravagants. Ses embardées témoignaient d'une terrible détresse. Il tanguait comme il s'apprêtait à plonger dans le vide et semblait à chaque fois trouver un mur à heurter. Lorsqu'il y avait du roulis, il tombait sur le côté, en piquant du nez et se redressait sous un coup si violent que Jukes le... [Lire la suite]
vendredi 8 juillet 2011

JOSEPH CONRAD - LA MER ...!

  " Je crois que, de toutes les merveilles qui existent, la plus grande est la mer, la mer en elle-même ... Ou bien est-ce seulement la jeunesse ? Qui pourrait le dire ? Mais vous qui êtes ici, la vie vous a accordé quelque chose à tous : l'argent, l'amour, tout ce que l'on trouve à terre ; et dites-le-moi, est-ce que votre jeunesse en mer n'a pas été le meilleur temps ? "   JOSEPH CONRAD .  
Posté par marin56 à 01:01:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,