jeudi 3 septembre 2009

RENE CHAR, METAPHORES ...

Tu es plaisir, avec chaque vague séparée de ses suivantes. Enfin toutes à la fois changent. C'est la mer qui se fonde, qui s'invente. Tu es plaisir, corail de spasmes. MARC CHAGALL   Quel mouvement hostile t'accapare ? Ta personne se hâte, ton baiser disparaît. L'un avec les inventions de l'autre, sans départ, multipliait les sillages.   RENE CHAR, Lettera amorosa
Posté par marin56 à 12:09:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 21 août 2009

LE BAIN DE MER AVEC ALBERT CAMUS...

      Il lui fallait maintenant s'enfoncer dans la mer chaude, se perdre pour se retrouver, nager dans la lune et la tiédeur pour que se taise ce qui en lui restait du passé et que naisse le chant profond de son bonheur. Il se dévêtit, descendit quelques rochers et entra dans la mer. Elle était chaude comme un corps, fuyait le long de son bras, et se collait à ses jambes d'une étreinte insaisissable et toujours présente. Lui, nageait régulièrement et sentait les muscles de son dos rythmer son mouvement. A chaque... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:05:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 14 août 2009

PENSEES D'ÎLES AVEC PIERRE LOTI ...

  XXXVLe mariage de LOTI(...) Qui peut dire où réside le charme d'un pays ? ...Qui trouvera ce quelque chose d'intime et d'insaisissable que rien n'exprime dans les langues humaines ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . Il y a dans le charme tahitien beaucoup de cette tristesse étrange qui pèse sur toutes ces îles d'Océanie, _ l'isolement dans l'immensité du Pacifique, _ le vent de la mer, _ le bruit des brisants, _ l'ombre épaisse, _ la voix rauque et triste des Maoris qui circulent en... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:35:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 4 août 2009

AVEC PAUL VALERY...

(...)  La houle me murmure une ombre de reproche,On retire ici-bas, dans ses gorges de roche,Comme chose déçue et bue amèrement,Une rumeur de plainte et de resserrement......Salut! Divinités par la rose et le sel,Et les premiers jouets de la jeune lumière,Îles!... ruches bientôt, quand la flamme premièreFera que votre roche, Îles que je prédis,Ressente en rougissant de puissants paradis;Cimes qu'un feu féconde à peine intimidées,Bois qui bourdonnerez de bêtes et d'idées,D'hymnes d'hommes comblés des dons du juste éther,Îles!...... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:26:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 19 janvier 2008

POESIE, MARCEL PROUST ...

ÉVOCATION DE LA MER , MARCEL PROUST , LES PLAISIRS ET LES JOURS                LA MER   "... La mer a le charme des choses qui ne se taisent pas la nuit, qui sont pour notre vie inquiète une permission de dormir, une promesse que tout ne va pas s'anéantir, comme la veilleuse des petits enfants qui se sentent moins seuls quand elle brille .Elle n'est pas séparée du ciel comme la terre, est toujours en harmonie avec ses couleurs, s' émeut de ses nuances les plus délicates.Elle... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:16:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,