samedi 15 juin 2019

OCÉAN COULEUR ARGENT ! ...

    La Finance, toujours plus haute ; aller, respirer loin des miasmes et des  airs  ultra-pollués d'en-bas ... Le progrès sert de sombres desseins     ARGENT ! ET APRÈS ?   Que la prose et la poésie t'accompagnent, relatent, témoignent en ce bas monde courant à son inéluctable perte. Va l'amble des vagues fluides et  transes-lucides, et vois au-delà... Question de temps ! Les océans et les mers acides ne te laisseront jamais impavides, interpellent, alertent. Tous les azurs faillent... [Lire la suite]

jeudi 10 janvier 2019

BRINS DE FOLIE !...

        Que n'aurais-je pas été encore        plus souvent réfugié    à bord de la folie      témoin de cet univers    sans autre foi ni loi que l'intuition   la clairvoyance où le tout vire aux métamorphoses du néantgravite en silence    seul et si distant des choses  dévoyées Redécouvrant  le sens des motsceux qui pansent les maux de l'être à naître et à mourir     ailleursÉcrins bleutés ... [Lire la suite]
mardi 5 septembre 2017

MERCI MR LAVILLIERS ! ...

    La Musique donne, la Musique transporte, la Musique sublime ! Mais vile est la ville désenchantée  !
vendredi 31 mai 2019

LA MER LA MER LA MER ! ...

          La mer   les vents   tracent les profonds sillons d'écume et d'azurs de mes incessantes folies   Le rêve est voyageur Guise perpétuelle d'évasion    quand il répond à l'appel viride  aux camaïeux de la Grande Bleue de la Grande Mer    prodigue   Lices immensurables l'Eternel  n'ignore point   les vastités  bouleversées le spectre du parjure  où tant d'îles  en sursis  s'égarent ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:13:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
lundi 27 mai 2019

LA COLOMBE _ ASSASSINÉE !...

      Îlots de souffrances, comment vous nombrer par les mondes qui courent et vous  précipitent vers les géhennes de la faim, de la misère, de l'épidémie, des catastrophes naturelles et du feu  ? ...  Îlots martyrs que la guerre, l'exode, la déchirure et toutes les morts violentes  abîment  et disloquent dans l'indifférence patentée des places, des marchés financiers, des grands lobbies ... Îlots de souffrances perpétuels que les sens ignorent, invisibles et abyssaux, en esprit,... [Lire la suite]
samedi 11 mai 2019

UNE AILE !...

  Par  les vastes  prairies de la mer,   une aile  esquisse les desseins de la liberté... Hautes en  couleurs, vibrant à l'unisson  des ondes irradiées de lumières, tels ces champs de lin bleu qui fleurissent à terre et rappellent  à toujours  le rendez-vous  que l'on aurait souhaité  ne  jamais manquer. Mais une aile, l'en - soi  plus léger, éthéré comme affranchi  de l'entrave et des boulets, de toute allégeance  à l'argent, à l'éphémère, ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:23:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 16 mars 2019

SOLASTALGIE / L'ALERTE ! ...

  Philosophes, chercheurs, corps médicaux, ingénieurs - écologues, scientifiques, ETC ! ... ont depuis longtemps interpellé les décideurs, les politiques,  sur le sujet critique de l'émergence  d'un " nouveau mal  " planétaire, semble-t-il caché, non révélé ou tu. Notre Catégorie : "  Mal de Terre, Mal aux Mondes " évoque depuis longtemps ces affects et ces troubles nuisant gravement à l'intégrité humaine et animale, à l'état de Nature dont on eût souhaité qu'elle fût aimée et respectée par les tenants des... [Lire la suite]
samedi 26 janvier 2019

DE L'ÂME ET DU CORPS ! ...

    Oeuvre  et toile  / Pascal LAZAROTTI        QUIDE L'ÊTRE AUX MONDES DIS-PARAÎT     Que je vous dise        intuitions l'éffrondrement des mondes la disparition des oiseaux depuis la mort des saisonsl'oubli d'un parfum la main tendue qui lâche priseun lien          à toujours tranché Mal-être      mal aux mondes me sont horizons trans-lucides saine délivrance      ultime résilience ... [Lire la suite]
mercredi 16 janvier 2019

AVEC VINCENT ! ...

        Une table,  une chaise,  blondes comme les blés. Du bois des flots  pour quelques songes en demi-lunes, écrire et y déposer un penser vrai ... Comme s'il en eût été de la chambre lumineuse, étrangement belle et familière de Vincent, en Arles, au coeur de la Provence, du pays des santons et de la pastorale, des sources cachées, l'univers de la poésie  rayonnante et inextinguible  qu'ondoie un  perpétuel et prestigieux Mistral !  Des vies,  des idées  de nos... [Lire la suite]
mercredi 26 décembre 2018

" LETTRE AU PETIT PRINCE " ! ...

   Jean Delville, Prométhée (1904-1907), Huile sur toile, Bruxelles, Université libre de Bruxelles.     "  Je voulais la lune ( ... ) Ce monde tel qu'il est fait, n'est pas  supportable. J'ai donc  besoin  de la lune, ou du bonheur, ou de l'immortalité, de quelque chose  qui soit dément peut-être, mais qui ne soit  pas de ce monde. "  Albert CAMUS  Caligula   AURELIEN BARRAU  ... [Lire la suite]