samedi 23 juin 2018

AMARU KA /

    SOMBRE HISTOIRE DES MASSACRES SUR LAQUELLE  LA RICHESSE  S'EST BÂTIE     ALLER AU  CD / DEEZER  OU AUTRES PORTAILS COUPS DE PROJECTEURS   ____________________________________________________________________

vendredi 22 juin 2018

FACE A LA MER !...

      A nous    Folielibérons ces quelques mots naufragés    volontaireset noués    bout à bout Solitaire à souhait tu demeuresabsent        Tu  vas  à l'envi Passager dont le  regard s'esseule  ainsi et                     lointainement Il monte du silenceles horizons de la foi ce manque qui n'est à l'absence qu'ombre habitée      voile infiniment... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:44:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 5 septembre 2017

MERCI MR LAVILLIERS ! ...

    La Musique donne, la Musique transporte, la Musique sublime ! Mais vile est la ville désenchantée  !
lundi 13 avril 2020

ÎLE - OCÉAN ! ...

      Toiles /  Roger DECAUX  - Le Crucifié / Série   " CHOVE EN SANTIAGO  "  interprété par Rosa CEDRON et l'ensemble Galicien LUAR NA LUBRE  Splendide, en Chemin, vers Compostelle. Au vol, les accords de la Gaita à la guitare se donnent. Et la voix magique rejoint tous les pèlerins   ***     Aux  silences posthumes  du drame que  les   nuées  d'effluents  enténèbrent Au-delà des cimes  dolentes  Comment... [Lire la suite]
mardi 7 avril 2020

POÈME D'UN CON-FINE AUX BRUTES !...

        Il est des moments comme celui-ci  à l'instanté de l'envol  où  l'on se rend compte de la préciosité des sublimités de la vie   Ils te rapellent au coeur du confinement combien le mouvement  des eau irisées les brumes de l'embrun le vol de l'oiseau marin  le respect des choses de l'étant  sont primordiaux et   vitaux   Traversant le choeur de l'harmonie  ainsi de passage témoignes Marin   Les souvenirs  telle une... [Lire la suite]
mercredi 25 mars 2020

SOUFFLE VIRAL ! ...

    Il te faut retrouver l'inspiration, reprendre le souffle  apaisant de la Lyre.  Que les accords fluides de la harpe t'accompagnent. Vers  la haute mer, recouvre enfin l'harmonique d'un fabuleux violon, le bourdon de son archer, le vent !   Le temps des vagues  s'écoule,  féerique, au diapason de l'ample clepsydre des profondeurs  ... Rejoins l'univers des songes,  puise à la source de la souvenance mémorielle des flots. Il est des terrains d'aventures solitaires... [Lire la suite]

mercredi 11 mars 2020

ÉPIPHANEIA ! ...

    "  L'action est une épiphanie de l'être. Si la grâce nous prend et nous refait par le fond de l'être, c'est pour que notre action tout entière s'en ressente et en soit illuminée "  Maritain, Human. intégr / 1936, p. 313   Que s'ente à  la dérive poétique de l'amer ces accents de dénégations que la voile libre emporte aux confins de la liberté. Que je sois en cet instant l'hôte des hautes vagues qui ceignent d'azur et de blancheur le choeur des îles meurtries et des brisants. Le... [Lire la suite]
lundi 20 janvier 2020

U GRECALE !...

Tramuntana, Grecale, Levante,   Sciroccu  sont les principaux vents  qui  touchent les côtes  orientales de l'Île de Corse. Ils cumulent de multiples caractéristiques et  surtout  font l'objet de  signes que l'on apprend  très vite  à distinguer, à  exploiter. Encore faut-il que le climat demeure et affiche de solides et  durables constantes ; ce qui ne semble plus être le cas...   La profonde dépression méditerranéenne   " GLORIA "  aura... [Lire la suite]
mercredi 6 novembre 2019

L'AZUR EST NOIR ! ...

        CE JOUR LA  L'AZUR ÉTAIT NOIR    Comme si l'automne pressait le pas, comblait son retard sur le temps décalé   des - humains, trop humains ! Le cours du temps vrai que les hommes se serait approprié, au-delà de toute essence, hors immanence, affichant sans frein cette  impudence qu'il paiera,  un jour proche,  très cher ... Que d'eau, de vent et de sautes de vents ! Giboulées, bourrasques, grains  :  l'Iroise, les Trépassés, la Vieille ne sont... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:01:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 12 octobre 2019

INTOUCHABLE REFUGE ! ...

     " C'est l'état de transgression qui commande le désir, l'exigence d'un monde plus profond, plus riche, prodigieux, l'exigence, en un mot, d'un monde sacré  "  Georges BATAILLE  ( 1897- - 1962 )  Lascaux où la naissance de l'art ( 1950 ), Genève, 1980, Page 38   L'hiver manque à l'appel du Solstice. Une île ne discernerait plus  le visage avenant des saisons. Les chênaies défoliées déchirent les ciels des vallées arides. Le vent souffle souvent, s'engouffre, tourbillonne,... [Lire la suite]