dimanche 31 mars 2019

UN PAN DE COSMOS ! ...

  Et  quand le flot des vagues écumantes, le sac et le ressac  de la mer irisée  égrènent la marche du temps, aujourd'hui mondialement manipulé, le choeur  demeure, à l'ouvrage, depuis le commencement de tout   !    Tel un pan de cosmos, sur  la Terre,  solennellement décliné ; ainsi de la mer, l'autre ciel, ici-bas, à portée de la main, tout à la fois palpable et éthéré !  Rivages majestueux, arpents rares et fabuleux d'une exoplanète parmi tant d'autres  probables... [Lire la suite]

mercredi 31 octobre 2018

LE POÈME EST REBELLE !...

        CECI DIT EN PASSANTDOS A LA TERRE - MÈRE   Une île  chagrine distance  l'Île - Mèreprend le large dans  le fracas des vagues   Cap au vent     fabulant  la folle étrave du bateau ivre de lames et d'embruns Ils  tournent  le dos à la terre bradéelas    comme  tourmentés lui préférant les strates indéfiniment  ondéesdes grandes  solitudes  en partance S'il est des volontés amoureuses  de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:10:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 11 septembre 2018

VIOLENTES TEMPÊTES !...

    L' ÉTANT   Le  coeur de l'hiver bouillonne. Emulsions iodées, sels des îles. L'homme reste encore, en ces vastités, le  ciron pascalien. Le temps est au solstice, aux astres  qui donnent tout ce  que  la  lumière et les contrastes fabuleux content  depuis toujours. Traversée entre deux territoires devenus si lointains. Un puissant Mistral envahit la Méditerranée Occidentale et plus particulièrement les zones marines Nord. Le froid cingle et l'embrun gifle au visage. Face au... [Lire la suite]
mardi 14 août 2018

LE NUAGE !...

       Un château d'eau coiffe la montagne dans la mer  PROSE     Un jour à part, nostalgique de l'automne, de l'hiver à l'orée du printemps ! Un jour qui voulut fuir l'été comme on se prend à fabuler l'eau des rêves où le soleil s'enroche dans les  nuées embrasées  du soir, avant la tempête ... Un  jour qui eut peur et qui se déprit, quelques heures, depuis  son  château d'eau,  de l'air d'une époque  en sursis ! J'en vécus les  amples... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:26:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 3 août 2018

LA NUIT AUX ETOILES !...

   J'écris ce texte en pensant très fort aux victimes qui ont perdu la vie dans ce torrent de l'Île de Corse, en pensant aux proches. Pensées d'un au-delà dont on ne revient  peut-être jamais. Une Île, des témoignages profondément bouleversés, comment  imaginer pareille issue ? Alors ce soir, un peu plus près  du ciel et de la  nuit aux étoiles  !    J'ai dans le coeur, qui tonnent, comme de gros chagrins. Dans un  regard - éternité,   plane le spectre de ces vies... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:23:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
mardi 17 juillet 2018

PASSEREAU !

L'horizon sur la mer vire à l'orange, opaque et dense ; l'oiseau apparaît, solitaire, sans le chant ! Une halte, furtive, cauteleuse.  Il sera le seul petit être  que nous aurions vu, durant tout le jour ... Il y a encore quelques années, le maquis tremblait au plain-chant sublime  de ces petits anges-serins. Nous traversions ensemble le vaste golfe, les charmes mélodieux de l'aventure ; il n'eût point fallu  voyager pour s'enivrer de lointains   Terres que l'on disait sauvages, îles qui comptaient parmi... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:19:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mercredi 20 juin 2018

UNE AUTRE DIMENSION !...

  On ne distingue plus la ligne d'horizon. Un épais voile de brume jaunâtre, au large, confond le ciel et la mer. Quelques voiliers émergent lentement  d'une dimension  désormais turpide, inconnue par le passé. Le large, jadis  profondément bleu, si lointain,  invitait à la rêverie. Et pourtant, marcher le long du sentier  qui rejoint en  contrebas  la mer, les mêmes dunes de sable blanc que les montagnes et l'eau façonnent indéfiniment. La houle  délivre ses vagues sur la grève. Écho... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:59:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 5 juin 2018

ESSAIME TES PENSÉES !...

  Il parcourt  la campagne, aux pieds des montagnes, erre. Ruisseaux, petits torrents encaissés  coulent encore. Autant de cours d'eau dérobés  qui s'enterraient déjà, il y a quelques  années, à la même époque. Mais les orages se sont installés, durablement, arrosent plus qu'il ne faut le château d'eau dans la mer. Le printemps a fleuri et ses fruits s'attardent dans les champs, en bords de chemin,  laissant apparaître tant de  belles compositions. L'heure est à la découverte incessante,... [Lire la suite]
dimanche 27 mai 2018

EN GUISE D’ÉPILOGUE !...

    Quand on revient à la cendre, disséminé selon la volonté, sans stèle, il n'y a plus de place pour une épitaphe ... Alors, en guise de nouvel épithalame, loin de tout cénotaphe, cette ébauche d'épilogue pour l'épiphénomène  et le cénobite qui fut un jour, une année, un siècle. Un seul et unique instant, un regard, une oeillade de ce côté du monde lui  eussent suffits !  Un certain évoqua un jour ces " marées au petit coefficient "  ! Quel triste lapsus sourd là  du sommet de l'echelle, ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:06:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
vendredi 25 mai 2018

RECOUVRANCE !...

  Et si je vous disais un seul nom qui eût dévoilé un secret qui ne se voit pas ... Il y va comme des allants  de l'éternel retour, d'un nom qui eût illuminé les voies de remembrance, découvrance, souvenance, recouvrance, qui, en nous, demeurent et sommeillent et s'en reviennent, sans fin, telle une histoire bercée aux pieds du jeune lit de la vie, d'après la vie ?  A TUTTI SSI LOCA DI SPLENDORI  A LA MIMORIA  TRAMANDATA    EIU SCRIVU          La mémoire s'est... [Lire la suite]