mardi 17 mai 2016

ALPHA .............. OMEGA

    Les notes et les accords de l'Azur vont là où je les attends ... Sérénité, calme, mer étale où muse et fugue l'instant qui révèle et qui absente en gagnant un même point !    " Il est parfaitement concevable que la splendeur de la vie se tienne à côté de chaque être, et toujours dans sa plénitude, mais qu'elle soit voilée et enfouie dans les profondeurs, invisible, lointaine. "  Franz KAFKA     Point de référence à la  Sainte Voie des Écritures : comment oser ?  ne pas... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:30:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

jeudi 7 avril 2016

MÉTAPHORE OCÉANE ! ...

    LES PROFONDEURS DE L'ÂME    Nous ne savons de notre âme que, ce que sait De la mer un enfant , qui joue avec la vague ! Il suit au loin, dans la brume qui les élague, Les vaisseaux que tantôt leur ombre devançait.   Nous ne savons de notre âme que la pointe de l'iceberg Enormes blocs de glace nés dans la préhistoire Dont la masse sournoise causa le désespoir De ceux qui n'ont rien vu, du haut de la grande vergue !   Ah ! plonger dans la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:20:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 4 mars 2016

L' ÂME DE FOND !...

      BLUES AFRICAIN / LA SOURCE    L'ÂME DE FOND   Comme un écho   une complainte livré  à ce blues éminemment Africain j'ai dans la tête qui résonne si fort la criée aux déracinés de la terre des AncêtresSur la mer obscure du Pot au Noir       le chant des exilés se lamente Assis face à la mer de Goréela musique spleenétiquement nouée à la longue houle océane s'en revient des contes  lointainsque j'aime et qui me rivent au tout dans la souvenance dévastée des... [Lire la suite]
jeudi 25 février 2016

LA MER EST SON CHAMP !... POÉSIE

  MER-OCEAN     Laisse jouer la MuziK  lIbRE    Ne laissera-t-il donc  jamais plus de louerl'ivresse qui de ton chant nous  gagne        au-delà de l'un  Mer-Océan       Ainsi depuis ton choeur qui le fascine Les embruns de tes vagues ailées  lui sont musc   absinthe   rares opiats de précieux vagues à l'âmebattant le rappel sourdd'un  silence qui va et qui s'égare  par la litanie du ressac Il court... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:53:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mardi 23 février 2016

CES OCÉANS IMMENSES !... POÈTES-CHANTEURS

        IGIT    La ligne est fine Entre la valse et la transe Avons nous tourné trop vite Sommes nous trompés de cadence Le chemin est court Entre regard et transparence Avons nous trop fixé le vide De ces océans immenses   Au diable les parapluies Marchons sous la tempête Amoureux trempés ruisselants esthètes Au diable les abris Cheminons contre le vent Contre le vent et les marées Dégoulinants amants amarrés   Coulons l’encre N’abusons point la déchéance Trop de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:14:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 9 février 2016

L'ANGOISSE TROUVE REFUGE !...

        L'ANGOISSE TROUVE REFUGE   Vainc l'angoisse qui vientfrère pèlerinLes ciels d'en baset ses ellipses y pourvoient encore Que l'ivresseentre spires neigeuses des vents et galbes safres défie quiconquede con-descendre à l'origine ténébreuse du létal complot  comme  de l'énigme des rocs qui vous honorent Une lointaine complainte pour ultime vagueà l'âmeDes nues archers d'un dolent violonsur les flots de haines apaisent les brûlures de l'absenceÔ visage que de jeunes... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:19:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

lundi 1 février 2016

L'ENCENSOIR !...

        Est-ce parce que Tu encensesl'essence des choses que l'existence à tes côtés transcende l'humble regardque je porteen musant vers les mondes de Toi engendrés Serait-ce peut-être la plénitude de l'azur les brumes et les neiges immaculées de l'écumeque Tu ne laisses d'essaimer en égrenant le tempset l'immensité qui dévalent et qui divaguent Ô ivresse dionysiaqueamour apollonien que je rejoins et fais miensdives dérades que   Tu accordesO-céan immuable des brisantsoù l'aura des îles... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:55:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
jeudi 28 janvier 2016

MAX ERNST SUR-RÉALISTE !...

Max ERNST / collage /  La Femme 100 Têtes, 1929     Dévoré par les plumes et soumis à la mer,Il a laissé passer son ombre dans le volDes oiseaux de la liberté.Il a laisséLa rampe à ceux qui tombent sous la pluie,Il a laissé leur toit à tous ceux qui se vérifient.Son corps était en ordre,Le corps des autres est venu disperserCette ordonnance qu’il tenaitDe la première empreinte de son sang sur terre. Ses yeux sont dans un murEt son visage est leur lourde parure.Un mensonge de plus du jour,Une nuit de plus, il... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:36:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mercredi 30 décembre 2015

OH, RAINER MARIA RILKE !...

 Embarque, Marin, embarque à bord de ce chant ! Il est de ce lyrisme qui ne tarit pas, que l'onde de la mer encense, dont chaque mot est linéament, lointain, vaste filigrane où danse la brume des songes, comme de belles sirènes voilées...    Que ce soit le chant d'une lampe ou bien la voix de la tempête, que ce soit le souffle du soir ou le gémissement de la mer, qui t'environne toujours, veille derrière toi une ample mélodie, tissée de mille voix, dans laquelle ton solo n'a sa place que de temps à autre. Savoir à... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:25:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
jeudi 24 décembre 2015

LA MEDITERRANEE !...

      La plus belle fleur du monde, c'est la fleur à corolle bleue La plus belle fleur à la ronde,  c'est aussi la fleur des cieux. La plus belle fleur odorante, c'est l'immense mer odorante. O Méditerranée, est-ce à fleur de tes ondes que les dieux respirent le mieux ?    Paul FORT  Ballades Provençales  - La Méditerranée 
Posté par marin56 à 12:20:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,