samedi 25 mai 2019

A L'HEURE DE LA MER MEURTRIERE !...

          Je n'aurai que ce titre, ce chant bouleversant pour bousculer les échéances d'un temps, d'une modernité déboussolés, désorientés, à la dérive des vanités outrancières ... Oui, la rumeur de la Mer vaut plainte, litanie, dolente supplique. Mare Nostrum, à jamais endeuillée, malgré elle, cruels desseins des modernités des-humanisées, refoulant la vie  au Large afin que le cri du naufragé, de l'exilé,  ne nous parvienne pas ou plus  ! Gageures. Ne pas se tromper de main,... [Lire la suite]

lundi 16 juillet 2018

LE PRIX DES COURBETTES !...

      1923 /  Congrès de la FIFA     L'Histoire démontre que SPORTS ET POLITIQUES  ne font jamais bon ménage  Ce sont 32.000.000 d'Euro qui reviennent dans l'escarcelle de l'Etat-Nation vainqueur de la Coupe du Monde organisée par la Fédération de  Foot-Ball Association ! Beau jackpot ... Une victoire plus que probable, eût égard au talent et à l'humilité remarquables et tellement appréciés du sélectionneur de l'Equipe de France, DD !... Quant à nous, restons à notre place,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:21:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 7 juillet 2018

LA DETRESSE DES ENFANTS !...

    Elle et Lui / Comme Emma & Cesare /  Qui nous ramènent à deux petits enfants !  Le drame des PARENTS, mais aussi des Grands-Parents, tout aussi vitaux pour Eux  CE TÉMOIGNAGE      C'est aux STATES / USA ! OUI ... Là où des exécutants obéissent à un homme qui ose séparer des Enfants, de tous les âges,  de leurs parents, sous le prétexte qu'ils sont les enfants de migrants, indésirables,  pour lesquels on dresse les palissades, les murs de la honte... Il y aurait... [Lire la suite]
mercredi 4 juillet 2018

ULTIME REFUGE !...

   La mer est une arène face à laquelle les GOUVERNANTS, aux premières loges  se divisent en boucles, au sommet,  pour  ne pas accueillir les naufragés,   tandis qu'ils se soudent  en refusant de les sauver. LES BATEAUX DE GUERRE restent à quai, ils ne savent que donner la mort, envoyer des Tomawaks, à prix d'or ***    Écris   De ces  lointains  qui  crèvent le Choeur  Un vitrail abyssal    au Ciel     ... [Lire la suite]
samedi 23 juin 2018

AU REVOIR / GEOFFREY !...

    ...  Hier, sur l'Azur, un Puffin Cendré, solitaire,  virevolta puis  vint ceindre le  sillage et le  dessein du marin, à bord de  la Grande Bleue... Apparition séraphique.  Un signe dans les cieux, présence essaimée, emmurée de silences. L'âme demeure, sans frontières,  hors du temps, depuis le Coeur... Pensées !   EMMILA &  MARIN  à GEOFFREY  & LES SIENS   Écouter ce petit film, l'interprétation de cette complainte :   Land Of... [Lire la suite]
lundi 28 mai 2018

MESSAGE !...

          LE LIEN  A VOIR https://www.franceinter.fr/emissions/dans-la-playlist-de-france-inter/dans-la-playlist-de-france-inter-08-mars-2018   Fatoumata DIAWARA, ( " Fatou  " ),  L'une des grandes Voix de l'Afrique se produit  et délivre son Message ! "  Terre des Hommes " , nous ne sommes plus très loin de l'avion naufragé de St-Exupery, ces  contrées maliennes à l'orée du grand désert qui vivent désormais l'enfer, la perpétuelle route d'un esclavage forcé,... [Lire la suite]

jeudi 15 février 2018

UN AUTRE REGARD SUR LES RÉFUGIÉS !...

    Réfugiés Syriens, en route depuis la Turquie, vers les Îles Grecques - Septembre 2016  GEOFFREY ORYEMA Intensité, gravité, actualité  du fait migratoire majeur confèrent à cette évocation   une intensité difficilement supportable qui interpelle et marque profondément. Un Artiste qui revient de si loin, de la dictature sanglante, de la négation de la vie. https://fr.wikipedia.org/wiki/Geoffrey_Oryema Geoffrey Oryema, né le 16 avril 1953 à Soroti, en Ouganda, est un... [Lire la suite]
mardi 11 juillet 2017

INDECISO ?...

      Nousvoyageursà l'amble imprévisiblenous nageursluttant contre l'ombred'un ciel absentnous errantsdans l'éloignementn'avons que nos chimèrespour nous haler...Une flammeaussitôt cendreet ces mains toujours lassesd'un corps embrasé.On craignait l'arythmiede cet autrequi incendiait nos mots.Sur la morsurede longs échos reviennentdéformésgrimaçantsOn craignait son regardd'écorchéson ignitionet sa bouchedans l'impostured'un sourire crissant.Le rêve closnous laisse nusle coeur naufragé.  . AGNES SCHNELL ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:06:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 12 mars 2017

LES RAFIOTS DU MALHEUR !...

  EL HADJ  N'DIAYE  Géej   "  Il ne leur restait plus d’espoir, il ne leur restait plus que la mer... "    El Hadj N’DIAYE       "  ...  Une mélodie entêtante distillée par les cordes, tandis que la voix rauque, nasale, puissante, légèrement tremblée par moments, gorgée de soleil, entrelace le français et le wolof. C'est scandé et dansant, c'est bluesy aussi. Le Sénégal d'El Hadj N'Diaye est plus intimiste que celui de Youssou N'Dour. Très articulé sur les mots... [Lire la suite]
mercredi 12 octobre 2016

LA MER ENTÉNÉBRÉE !...

    Par un après-midi d'automne, déjà si sombre, règnent  les prémisses de l'hiver et des  futures  galernes. Les charrois de nuages augurent du vent fort qui dévale le long des îles. L'horizon flou vacille comme un mirage au désert, dans les lointains irradiés de dunes. Les voiliers d'une probable  course égrènent le chapelet de la mer du vent en ralliant le bon port. Tout n'est que profonde solitude. Le chant du silence ne laisse plus de combler et de ravir  l'ivresse des ailes blanches qui... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:49:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,