dimanche 16 décembre 2012

VICTOR HUGO EVOQUE UN NAUFRAGE...

      L'eau, sans hâte, mais sans interruption, irrésistible et lourde, montait dans la cale, et, à mesure qu'elle montait, le navire descendait. Cela était très-lent.Les naufragés de la Matutina sentaient peu à peu s'entr'ouvrir sous eux la plus désespérée des catastrophes, la catastrophe inerte. La certitude tranquille et sinistre du fait inconscient les tenait. L'air n'oscillait pas, la mer ne bougeait pas. L'immobile, c'est l'inexorable. L'engloutissement les résorbait en silence. À travers... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:28:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mercredi 14 octobre 2009

NAUFRAGE AU LARGE DE LA CORSE, 12 OCTOBRE 2009...

Seul l'Esprit, s'il souffle sur la glaise, peut créer l' HommeAntoine de St EXUPERY... . Un petit avion parti de Propriano, mono moteur, s'est abîmé en mer, vers 14h Locales, au Large du Golfe de Porto. L'Île de Corse, touchée de plein fouet par un fort Coup de Vent de Nord-Ouest, s'est une fois de plus révélée austère, inhospitalière, exposée aux très grosses vagues.L'avion de tourisme, avec à son bord Six personnes, a été contraint d'amerrir en pleine mer suite à une panne de moteur, dans des creux de plus de ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:05:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 8 janvier 2009

UNE IDEE DU GRAND LARGE...

    Un voilier fonce dans la nuit de l'océan Indien, du Pacifique, après des milliers de Milles de route, de régate. Les concurrents du Vendée Globe sont en course, certes ! Mais avant tout ce sont des Marins... J'entends çà et là qu'ils naviguent dans des conditions plus aisées qu'il y a un Siècle, contrôlant l'épreuve avec l'informatique et une logistique au sol des plus sophistiquées ... soit !Les bateaux sont parés à affronter les plus gros temps, ils seraient insubmersibles et dotés des dernières technologies de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:41:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 9 juillet 2008

" L'ANCURA DI A MISERICORDIA " ....

  CANTA U POPULU CORSU- NATALE LUCIANI - Insolite, étrange, comme surgie du passé, cette ancre corrodée, rouillée, effeuillant le métal, repose au bord de l'eau, contre les rochers... Comment est-elle parvenue jusque  là, quelle force l'aurait reprise à la Mer ? Un instant, je pensai: "... Et si la Sémillante, prise dans la Tempête effroyable d'un jour du mois de  Fevrier 1855, ayant brisé sa gouverne dans les Bouches de Bunifazziu, avait jeté toutes ses Ancres pour freiner sa dérive et, que l'une... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:51:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
samedi 7 juin 2008

LE CHANT DES NAUFRAGES ....

    Nous sommes les naufragés de la langue D'un pays l'autre nous allons, accrochés aux bois flottés de nos phrases Ce sont les restes d'un ancien navire depuis longtemps fracassé Mais le désir nous point encore, tandis que nous dérivons De sculpter dans ces planches des statuettes de sirènes aux cheveux bleus Et de chanter toujours avec ces poumons-là: Laissez-nous répéter la mer N'intentez point de procès stupide au grand large   La mer, accrochée à la mer Tremble et glisse sur la mer Ses mouvements de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:08:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,