mardi 28 août 2012

CES ÉCLATS D' ÎLE...

 " Chose inouïe, c’est au-dedans de soi qu'il faut regarder le dehors. "  Victor HUGO  Prose poétique de " Marin " que je dédie à mes Petits Enfants, à tous les Enfants !   M56 / Solo Côte Est - 2008 - / Tramuntana d'Hiver - Combo ESE / NE - Images  /  Emmila   - Zoom Optique x 14 !   Les jours de grands vents et de ciels bas, lorsque les horizons d'une île ne sont plus que sombres rideaux tirés sur la mer en cheveux, on ne discerne plus ces éclats de terre qu'à travers un voile vaporeux... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:18:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

samedi 18 août 2012

BUNIFAZZIU / ENTRE LUMIÈRES ET CHAOS...

  Un grain de terre vogue sur la mer ; un brin de Causse que les vagues auraient isolé pour mieux les nimber... Ces niches imprenables où l'âme des oiseaux partage les mirages durables et pénétrants de l'embrun. Et ces vents de sels, battues des tempêtes et des révolins, qui ouvragent le temps à leur guise, là, à nos pieds, dans l'euphonique partition des falaises, des tombants aveuglants de l'Île de Corse. On dit que ces fonds de calcaire, d'albâtre, de kaolin et d' opaline éclaireraient les champs des mers de brillances, de... [Lire la suite]
mardi 10 juillet 2012

PUFFINS EN MER...

  Parc Marin je vous rejoins, Puffins, ailleurs, en ces jours lumineux de Ponant comme je frissonne à vous regarder jouer. Et vous surgissez des crêtes écumantes et des flots, rasant et signant les bourrasques, virevoltant aux révolins et aux tourbillons cristallins des heures vespérales. Puissiez-vous m'attendre, passagers de l'azur et des solitudes ...! Vous êtes de ces créatures libres et pures que les parades multiples honorent comme au cérémonial immuable de l'envol du jeune Puffin appendu aux falaises de craies et qui... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:13:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 16 mai 2012

CHALEUREUX PUFFINS ...

  Les Puffins sont de sortie en Mer ; ils animent en bandes les golfes et nos lointains, jouant avec les flots, les vagues ; ils glissent comme le vent en dévalant les pentes sur le point de déferler. J'adore ces oiseaux, je les appelle mes " petits Albatros " ! Ce sont des images merveilleuses et inoubliables, des instants de parfaites fusions, d'harmonies lumineuses et envoûtantes. Ils ne se manifestent que par cette  présence silencieuse, la blancheur de leurs ailes et de leur ventre dodu que souligne un liseré... [Lire la suite]
lundi 13 février 2012

LA PHOTO DU MOIS DE FEVRIER 2012 / AC- TUALITE

   L_EAU__SONGE_INSULAIRE LE FICHIER GRAND FORMAT  § Février s'est élancé des montagnes et des pôles ; son aura est un hémisphère. Il aura déposé un épais manteau blanc au coeur de l'hiver réveillant çà et là le spectre de l'isolement, de l'oubli. Tant de pensées vont aux sans abris que ses frimas glacent et figent dans les rues ou les campagnes de l'autre moitié du monde. Des vies sombrent, reléguées entre le tumulte du labeur et les joies de l'or blanc ... Morne mois aux rudesses de la grisaille pesante et... [Lire la suite]
mardi 11 octobre 2011

AVEC LE VENT DU NORD ...

  On dit là-bas, que les falaises ne résistent plus aux assauts de la mer et des vents !   Le ciel semblait nous regarder, ouvrir de grands yeux aux paupières nimbées de fards et de velours ; il versait des flots d‘azur intenses tout en bordant la cité des falaises et ses plateaux d'un épais manteau d'hiver. Que la vie soudainement se fît fragile, vacillante ! une seconde engagée sur le fil nu de l'horizon ... et un autre dessein rivé, un battement d'ailes pour l'oiseau qui caresse la lèvre de la vague et le ressac... [Lire la suite]

mardi 23 août 2011

CAP SUR SPERDUTU ...!

  CAP_SUR_SPERDUTU    RECIT Comme une étrave que les lames dépassent. Un îlot aux  blocs entassés  prête ses flancs aux longues houles et aux vents dominants le détroit.   Insensé !  sûrement ; déraisonnable : peut-être ? Folies, certainement ... Alors, Marin, pourquoi le tentes-tu en solitaire ? Tout simplement parce que je suis seul, que l'intention ne séduit pas, n'attire personne ... et puis l'hiver, la longue nuit, me fascine ! Et pourtant, rien ne m'arrête, pas même la perception... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:21:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
dimanche 29 mai 2011

ENVIRONNEMENT - LA BEAUTE DEVOYEE

  RIVAGES_MENACES   Le monde arrive, les beaux jours aussi. Les terrasses affichent complet, le tourisme sera lucratif et les augures sont bons; et c'est tant mieux ! soit... Une Île charme, séduit et les photographes font recettes; quoi de plus normal ? C'est une évidence, un juste retour des choses pour des dizaines de milliers d'estivants qui sillonnent le Parc Marin et tant d'étendues de rivages, d'espaces remarquables. On revient se ressourcer au coeur d'une Nature dont on prétend qu'elle est préservée ...! Je ne le... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:35:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 13 février 2011

L'ARCHIPEL DES BRUZZI

Retrouver des clichés Argentiques de ces Lieux Magiques sur l'Album du Blog :http://marin56.canalblog.com/albums/mari_di_l__isula_di_corsica___album_2/index.html Survivance des ères convulsées. Voici un pan de terre originelle que les vent et l'eau dressent, hérissent à l'infini !  les lames de sel gravent dans le couchant leurs hiéroglyphes ombreux. Comme un penser solitaire que le  Grand Large ensemence  quelques vastités  mystérieuses où  vaguent les  dunes,  inextinguibles  ...! Îlets,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:50:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 9 février 2011

RIVAGES, LES APPARENCES

La Nature, Artiste céleste, engendre la beauté mais elle peut aussi repousser les limites de l'horreur lors d'un même processus de création, lors de la genèse d'un épisode géologique ou climatique de vaste envergure. Splendeurs et cruautés inexpliquées côtoient et activent le désastre dès lors que la vie y est menacée, disparaît violemment. La mer, la montagne, le désert tuent, mais ils tuent au cœur de leur majesté; c'est une réalité déconcertante, et pourtant une funeste évidence!Hasards, fatalités, fortune de mer, malchance,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:44:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,