lundi 27 mai 2019

LA COLOMBE _ ASSASSINÉE !...

      Îlots de souffrances, comment vous nombrer par les mondes qui courent et vous  précipitent vers les géhennes de la faim, de la misère, de l'épidémie, des catastrophes naturelles et du feu  ? ...  Îlots martyrs que la guerre, l'exode, la déchirure et toutes les morts violentes  abîment  et disloquent dans l'indifférence patentée des places, des marchés financiers, des grands lobbies ... Îlots de souffrances perpétuels que les sens ignorent, invisibles et abyssaux, en esprit,... [Lire la suite]

samedi 24 novembre 2018

COMMUNIQUE DU FRONT !...

Les amalgames et la stigmatisation d'un  Mouvement légitime vont bon train et sont très bien orchestrés, de la Presse aux Politiques ; n'est-ce pas de bonne guerre lorsque l'on tue son chien à petit feu pour l'avoir soupçonné ou accusé de  porter la rage ? C'est infecte ! Car il y a la contestation vraie et si légitime et l'univers radicalisé de ces induividus qui en profitent pour tout casser ... Qui sont-ils, par qui sont-ils manipulés, à quelles fins douteuses et torves ? Seuls le savent ceux qui se taisent. Mais le... [Lire la suite]
samedi 10 février 2018

PARIS SANS ABRI / SANS-ABRI !...

   Comment peut-on laisser vivre des êtres humains, par - 8 ° C, avec des enfants en bas âge, sans hygiène ni sécurité, dans un tel dénuement, sans ressources  ? Comment les responsables des cités, des villes peuvent-ils dormir sereins ? Que deviendraient ces personnes sans le concours précieux et permanent des Associations caritatives ?  Comment laisser cohabiter l'extrême richesse et l'extrême pauvreté sans intervenir autrement que par la force, la répression, toute fin de non recevoir  ? Paris comme... [Lire la suite]
vendredi 22 décembre 2017

A GERBER AVANT L'HEURE !...

       Les animaux côtoient l'homme en paix dans les crêches de Noël et  les rêves des enfants ! Passé le conte et la fable, dévorés à table ils sont, arrachés à leur mère ils sont, saignés sur l'autel ils demeurent. Ainsi d'un cauchemar où s'ouvrent une à une les blessures des Mondes dont l'homme-orchestre le funeste ballet des ombres sanglantes !   A la triste condition animale et ...!     J'ai vu  dans la rue, au beau  milieu des passants, indifférents, des hommes... [Lire la suite]
mercredi 6 décembre 2017

A DROITE TOUTE !...

      Charlie CHAPLIN  - Les Temps Modernes - Nous y revenons, assurément, avec la perte concomitante de tous les acquis sociaux. Et si la " Populasse " plus que laborieuse avait justement gagné du temps sur la vie et l'existence, quelle plus belle récompense, justement, de lui accorder le fruit de son labeur  ÉLITES,  ÉLUS , ARNAQUES  EN COLS BLANCS,  MÉDITEZ CECI, CELA VOUS FERAIT DU BIEN      CULTE  DU RENDEMENT ET ASSERVISSEMENT    Triste... [Lire la suite]