lundi 15 mai 2017

LE SANGLOT ÉTRANGLÉ ! ...

  Petit inconnu, trop jeune pour te nommer, désormais seul, déjà orphelin  de ton jumeau ; il ne te reste plus que la fuite sous le vacarme tonitruant de l'artifice létal ! Un détail, une goutte fait déborder le vase... Qui prétend de toi différer sous les pluies de bombes, la stridulence des réacteurs ?   Il me vient comme un sanglot étrangléun spasme dont  l'instant décide des deux infinisQui de l'homme  de l'oiseau dont on relate à toujours     en amont du dogme la merveilleuse... [Lire la suite]

lundi 16 novembre 2015

SENTINELLES !...

  Par les temps du rêve, aurais-je erré ? Il me revient souvent comme une pensée que la mer berce ou ravive lorsqu'elle m'emporte, sans jamais être sûr qu'elle me ramène au rivage. Mais qu'importe de mourir à l'éternel lorsqu'ici-bas on  ne meurt qu'à l'éphémère ...!   VisiteursPassagers d'une époque Sur la TerreNous sommes Ici         là-bas Pour découvrir ApprendreObserver et grandir Dans l'AmourAvant que de rentrer chez nousUn peu plus près de la merDe sable et du cielTous ensembleA jamais... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:21:47 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
samedi 13 septembre 2014

POUR TOI MICHEL !...

  UN CHAMP POUR ENVOL    Puissent les accords planants d'une plage musicale, aux reprises  éthérées qui t'étaient  si familières, effleurer les ailes de la liberté profonde, là où en ce moment tu navigues, sans frontières, allégé de tous tes fardeaux de coeur et de chair. A bout de souffle, esclave,  je te retrouve comme affranchi, convolant aux noces des-astres et de la Lumière  ! Une voix, le  message d'un grand ami,  fidèle compagnon de route, sur la mer montent vers toi. Pour... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:22:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,