mercredi 25 mai 2016

MAGIE DU TOURNANT ! ...

 Une destination qui se mérite, qui engage, où la mise est à la hauteur des exigences du Solo : revenir ou pas ?  La mer est au fort coup de vent, qui  s'offre et se rend. L'immensité convoie les imposants charrois  du large, tant de dômes liquides qui croisent leur route, à l'infini ; la magie du Tournant opère et compose ! Alchimies des éléments, inconnues d'une Île à part ont scellé un pacte. Près des écueils, tout n'est que rayonnantes diaprures, longues écharpes marines, eaux révulsées, incessantes... [Lire la suite]

samedi 21 mai 2016

SOMBRES DESTINÉES !...

L'Enfer - DANTE ALIGHIERI -    LA NUIT ET SON INTERMINABLE TRAÎNE    La nuit s'obscurcit encore plus profonde désespérément noire et mouvante Les constellations abandonnent aux pèlerinsl'issue d'un exil qui les distancent du Ciel Le silence de la merest habité   comme hanté  Le deuil s'ente aux heures sombres du naufragedepuis les étoileslorsque l'azur se dérobe au lien essentiel du message à la mer l'horizon n'est plus que néant      Antre émergeant d'entre le... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:22:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mardi 17 mai 2016

ALPHA .............. OMEGA

    Les notes et les accords de l'Azur vont là où je les attends ... Sérénité, calme, mer étale où muse et fugue l'instant qui révèle et qui absente en gagnant un même point !    " Il est parfaitement concevable que la splendeur de la vie se tienne à côté de chaque être, et toujours dans sa plénitude, mais qu'elle soit voilée et enfouie dans les profondeurs, invisible, lointaine. "  Franz KAFKA     Point de référence à la  Sainte Voie des Écritures : comment oser ?  ne pas... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:30:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 4 mai 2016

DU FOND DU CHŒUR !...

        Une encablure     le plein azur que m' importe     Là où je vais tu ne saurais être qu'aveugleau chant des larmes et sourd au thrène de la mer qui sourdQue ne sommes-nous point du même monde    Toi le parfaitqui poins au zénith tangent de l'amitiè sitôt morte et vaine dès lors qu'elle s'est livrée Ton chant mélismatique Mer-Océanses mélodiques desseins par ta foi azurée portent si haut la déchirure des anges d'écume Ô denses volées d'embruns qu'empourpre l'Orient... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:34:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mardi 3 mai 2016

MON BEL OISEAU !...

Comme dans un rêve, tu m'apparus, silhouette légère posée sur le ciel étoilé des marins, si près et si lointain à la fois. Seul le silence sut nous rapprocher, le silence convenu de toute la mer en beauté, après la tempête.   ... Je le regarde en restant figé sur le sable. Il contemple, encore si jeune, l'univers qui s'ouvre au vol déjà précis de ses ailes. La marée est très basse pour les lieux, la brise est fraîche ; elle découvre, qui coiffe la roche,  un manteau de verdure marine. L'oiseau explore les rochers, y... [Lire la suite]
samedi 16 avril 2016

ÉPÎTRE A L'ÂME !...

  Oeuvre Alberto GIACOMETTI  La Main et l'Homme qui Chavire          A CES PENSERS QUI VONT L'AMBLEDE LA VIE ET DE LA MORT   Est-ce là  le mal de terre       l'ivre- épithalame    qui délivre l'âme Et de n'être jamais plus qu'au choeur de la mer   aux caresses de l'espoir L'infime poussière dont on dit que la cécité comble enfin les infinis Et pourtant    que n'oserais-je pas ici    allant par l'errance entre parjure et... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:00:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

mercredi 13 avril 2016

STÈLE MARINE !...

    BARBARA FURTUNA IN CANTU      Sanctuaire déchu     au nom du lienau-delà du sang     recueille le silence Une pensée   une prière que l'encenset la liturgie vers l'Azur   élèvent Demeure au vieil amer    Adieu  père aux petits enfants depuis disparus En ton abside arasée plane  feuel'ombre fraternelle de la folie Nos plaintes criblées de larmesà la transe des vagues se sont mêlées Un genou à terre     le front prosternéJe confesse... [Lire la suite]
mardi 12 avril 2016

PLAIN-CHANT !...

    Ô chant mélismatique de la mer quels dessins mélodiques     quelle foirévèlent la déchirure des anges d'écume En volées d'embruns   le vent et la roche fabulent quelques fumerolles qui eussent ravil'univers dantesque    tant d'apothéoseoù l'eau azurée au souffle d'un Ciel se ressource et jamais ne trahit notre îlel'univers de  tout ce qui est engendré Il ne me reste que ce plain-chant de harpe la Lyre des plus hautes lames La vérité souligne ici-bas  l'humble sillagecomme... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:59:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
dimanche 6 mars 2016

FASSE QUE LA MER !...

   Vaguer ainsi que  songent  à perte de vue ces mots avides de sensComment être seul en foulant la grève vierge de tout pas et que l'onde lisse à souhait       allant par la scène tutélaire  qui nous fascine tutôyer les étoiles sans nombre La tempête abandonne au rivagece qui en fait le charme  les métamorphosesde la beauté   Sur le sable   l'éternel égrène comme il calligraphie le vaste poème de la mer qui passe et s'en revient à toujours    ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:47:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 4 mars 2016

L' ÂME DE FOND !...

      BLUES AFRICAIN / LA SOURCE    L'ÂME DE FOND   Comme un écho   une complainte livré  à ce blues éminemment Africain j'ai dans la tête qui résonne si fort la criée aux déracinés de la terre des AncêtresSur la mer obscure du Pot au Noir       le chant des exilés se lamente Assis face à la mer de Goréela musique spleenétiquement nouée à la longue houle océane s'en revient des contes  lointainsque j'aime et qui me rivent au tout dans la souvenance dévastée des... [Lire la suite]