jeudi 5 juin 2014

HUGUES VITRY DANSE AVEC LES MURÈNES !...

HUGUES VITRY      Avec ou sans Musique, mais ici  // IVRESSE DE LA PROFONDEUR ET DU COEUR    Images,  au-delà de l'Eden, où l'homme se confie à ses origines par la médiation pacifique de son génie créateur, le seul qui eût été susceptible de parachever la grande oeuvre de la Nature et du Tout  !   Hier, nous étions vers le Grand Sud, en  compagnie des Sternes Pierregarain ; aujourd'hui, rejoignons Maurice, on ne dit pas où, très loin ... Il plonge et rejoint une très... [Lire la suite]

mercredi 28 mai 2014

BALLADE OCÉANE !...

    - Tempête d'Ouest / 2009 -    La tempête voyage, révèle, accorde, dévoile !... Dérades aux confins de l'immensité où les frontières ne seraient plus qu' illusions, barrières, distinctions, enfin, apanages aux seules destinées inégalement  choyées qui échoient  !         TERRANDA / Laissez jouer !     NAVIGANT   Un chant azuré / le vent des cieux jouant à nous confondre / Dessein   Ô noble  vague à l'âme / A en perdre haleine  et vole /... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:17:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 13 mai 2014

UNE PENSÉE !...

  Vingt Ans, l'aura d'une Pensée, les contours d'une Île que la jeunesse esquisse depuis les affres de la rupture et de la séparation... malgré Elles ; une espérance qui sourd de la source étranglée de l'exil et de toutes les réclusions ! Les racines sont ici à la recherche perpétuelle de l'essentiel et de l'antique substance que la modernité ne souillerait pas, des semences que la modernité continuerait de caresser, de parfaire comme l'alphabet ineffable,  impalpable des mots denses et purs de la Nature en beautés ... ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:19:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 1 mai 2014

LE SILENCE DE LA MER !...

Les livres que l'on n'ouvre passont murés dans leur silence il arrive qu'ils nous fassent signeet nous émerveillent tandis que la mutité des mursnous repousseil arrive aussi que les mursl'éclair d'un instant deviennent comme des livresdes fenêtres ouvertes dans l'infini Et si la dernière porte de la mort s'ouvrait comme une fenêtre ouverteaveuglée de soleil. Proverbes du Silence et de  l'Emerveillement - MICHEL CAMUS  -        Le ciel des oliviers et des bruissantes... [Lire la suite]
vendredi 25 avril 2014

SANS FARD ET SANS POINT !...

  RUN  Oui, sûrement, beaucoup de choses ! La mer oscille entre vide, néant et plénitudes ! Qui ne saurait en effleurer la mane perdrait le vrai sens de l'Ether, de l'Azur, des intouchables harmonies ; d'où tous ces écrits que je verse à bord d'un courant très secret, l'Océanisme ! Adieu vat,  messages à la mer, souvenance à jamais bercée que l'éternel garde aux confins de l'oubli ! Point n'est besoin de notoriété, de piedestal pour penser et écrire, heureusement ... Mais écrire, oser, dire, relater, partager ne... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:26:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 25 avril 2014

MES-CHANTS OCEAN !...

Je vous conseille la première Oeuvre de Mercan Dede, la 1 ère partie !       Antre de tous les déliresJ'entre à tes vagues entéDélivrant l'esprit suri Des ineptes entravesFascinantes fantaisies Vos appels insensésMe rivent à nos bordées De cristal et de parfumsA ces dérades infinies Aveugle je mise l'instant Sur le parvis de l'Azur Et des justes inconnuesUn brin de vie soyeux Pour dernière rimeQui nous accorde Au paradis des illusionsPerdues  Au coeur de la biseTelle sera la devise De la nuit que tu... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:55:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 20 avril 2014

SUR LE GENOCIDE ANIMALIER ...

  Se Rendre sur le LIEN suivant     http://milema.canalblog.com/ archives/2014/04/20/ 29702237.html !
samedi 19 avril 2014

LA PHOTO DU MOIS D'AVRIL ...

En guise de Pensées...  entre le renouveau flamboyant du Chaos et la terrible souffrance qui rampe de par les mondes, ces quelques lignes écrites en chemin, au coeur des  asphodèles qui, cette année, sont particulièrement éployées  et fleuries, si blanches sur l'azur, depuis la mer jusqu'au ciel ... Ces champs d'asphodèles, un parterre de mourons bleus et rouges, de tendres genêts s'envivrent au chant des vagues et de l'embrun, tout près ; fleurs au bord des abîmes, d'un abîme à rejoindre, lien entre le haut et le bas,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:30:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 15 avril 2014

CE VENT QUI NOUS EMPORTE !...

   Obstinant l'eau des millénaires  rebelle à la pierreVoici l'oeuvre d'un duel mutique  l'invisible elliptique Tu creuses comme tu façonnes le visage ossuDe la terre les abrupts et leurs tombants ocreuxOù les pâtres et les errants fondaient leur thébaïdeAu plus profond des tafoni et des mystérieux OriiTes bourrasques visitent en hurlant l'orgue porphyroïdeTant de gueules effrayantes et leurs stridulants râlesArgonautes ou compagnons de légendes en péripleAuront à ces appels abondé la verve des mystesAinsi par... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:35:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 10 avril 2014

CHOEURS D'EX-ÎLE !...

      Comme une voix de femme       que Terre-Mer  libèreÉcho des inaltérables et profondes harmonies S'entant à  la lyre des vagues         aux flots  des torrents Lointainement         remontons le temps sain des origines Aux champs des sirènes    l'écueil  raconte Ô verve sans mot  des  -  accords du ciel et de l'eauJ'y vois comme un vol d'hirondelles     l'ivresse  des... [Lire la suite]