lundi 20 mai 2013

ÉPERDUMENT MARIN ...

Oeuvre Vincent VAN GOGH    Je t'ai cherchée aux nues tonnantes et glauquesDe l'hiver  Ô silences azurés impitoyables abyssesEt du souffrir de tout exhumant le cauchemar La déchirure et la blessure de la mer pour sillageJ'allais auprès de toi quêter l'essence du retour Une mémoire qui eût nimbé de bleu l'espérance de l'auroreEt par-tant d'étendues diaprées ensemble je misaisNe m'aurais-tu pas ainsi délivré ou peut-être aguerriAlors de la force de la lumière qui habitent sagementLe vaincu de la nuit que j'étais sans... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:54:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

vendredi 17 mai 2013

MYSTÈRES...

Passion FoiDe nous révéléesAmours absoluesQuel azur !Que m'étreignentVos flots absinthesRebelle je demeureEn nos ébatsÉternelOù le soleil Sabre l'horizonHarmonie ?Je m'y hasarderaiEn EspritAbandonnant aux vaguesLe soin de le rappelerA leurs clartésPuissè-je alorsInfiniment bercéRamener près de LuiCette âmeA la mer  E-perdueAu desseinQu'Il aura à toujoursTant aimé 1 ère Ecriture le 17.05.2013
Posté par marin56 à 10:11:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 15 mai 2013

UN CHOEUR DE TEMPÊTE !...

CORSICA...GO56 - Images Embarquées, " à bord d'une violente Tempête, couché par les vents " -  évoque le souffle d'une Île, sans amalgame, intemporel    Marin ? Peut-être, qui eût alors effleuré la tempête comme les vents sculptent aux rivages leurs sentinelles de pierres ; ces vigies de l'éternel qui conjureraient les bouleversements de l'acier ! Le gros temps et, au sommet des lames, leurs cimiers d'écume, des rafales blanches qui fouettent le visage et forcent au rictus de l'abandon, aux grimaces de la lutte,... [Lire la suite]
jeudi 9 mai 2013

L' ÎLE BOUQUETIÈRE...

          1 Clic sur les Fichiers = Très grande Photo : cela vaut le petit détour ! Sur ce Post, des images de fleurs dont certaines sont endémiques ; rares apparitions  qu'il convient de souligner.      OU UN MILLION D'ETOILES    Indicible renouveau, une île en fleurs, grèves inondées de soleil et de brises marines où virevoltent en essaims  corolles et abeilles ; lieux propices à la rêverie et à l'envol des pensées, hors du temps ... Ainsi du cycle de l'azur... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:43:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 5 mai 2013

VENTS TRÈS TRÈS FORTS !...

  L'air l'eau  Emulsion comblée des ventsTout n'est que flux Vague et insaisissable VêtueD'écume en floconsUne âme à la merDérive nulle part Présence AbsenceRéclusion prodigueDe l'hiver austral L'éternel retourUn instant devineL'âge du monde § Marin - 1 ère Ecriture le 5.05.2013 2 ème Ecriture le 6.05.2013 3 ème Ecriture le  7.05.2013   Ce jour-là, seuls m'importaient ces quelques mots qui eussent relaté la violence et le vacarme des vents ... Le fouet de l'embrun au visage m'était intenable ; en... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:48:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 3 mai 2013

DÉRADE OU POÉSIE DE MARIN ...

Emmène-moi fabulons ce rêve étrange l' imprévisible destin des étoilesUn rivage ouvre son coeur  A l'improbable hasard  Une traverséeMais épargne-moi l'impossible rencontre le vague à l'âme abyssal et solitaireOù les vents froids obstinément cardent l'absence laineuse de l'hiverFondent d'un visage d'embruns évanescents les horizons naufragés de la passionEsquissons ensemble les nues aux mille volutes angéliques d'écumeLa foi de ces ébats nous emportent  Desseins prodigues des ailes libres Regarde tout nous ressemble et... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:58:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 1 mai 2013

OCEANISME ( S )...

    L'hiver, aux couleurs des rives du Ponant, brasillant vers le haut-fond. l'espace vague d'un instant qui vague et qui muse à bord de l'éternité !   Ce qui caractérise l'Île de Corse, l'hiver, à la saison des fortes tempêtes accourues de toutes parts, ce sont bien les conditions météorologiques dantesques que nous observons, surtout vers les deux caps majeurs Nord et Sud de l'Île de Corse ; nous voguons à quelques centaines de mètres du rivage, et pourtant, ne voyons-nous pas déjà le grand large et d'obscurs... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:08:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 28 avril 2013

LA PHOTO DU MOIS DE MAI 2013 ...

Point de muguet mais le Monde de Friedrich Nietzsche, un Extrait tiré de la Volonté de Puissance, cher à  l'Auteur ; au poète, au penseur, au danseur, à l'artiste qui n'eut de cesse de rappeler la mer et la montagne en ses métaphores immensément abyssales : cette Page, un rare instant d'harmonies ... Alors, pour la circonstance, un heureux hasard, quelques errances qui m'accordent comme un printemps timide ces bouquets épars de Glaïeuls sauvages. Caresses des yeux près des puits auréolés d'oublis, gorgés d'eau du Causse... [Lire la suite]
mercredi 24 avril 2013

60 NOEUDS ET 3.2 !...

  3.2 M2 lorsque je sens très bien que 3.00 M2 ne suffirait plus à étaler les violentes rafales qui balaient les Îlots de Tunara !... Dans le temps, North concevait des 2.6 M2 ! et pour causes, ici, elles seraient les bien venues. Dire seulement cette énergie qui balaie les grands espaces et soulève les flots comme s'il en eût été des branches arrachées aux arbres ! Changement de décor sur la mer criblée de vasques mouvantes. Ainsi aller en la voie labyrinthique des vents donner un sens à quelques élucubrations gestuelles... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:56:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 17 avril 2013

LE TOURNANT DU GRAND SUD / UNE AUTRE VISION...

  Je m'attarde un long moment vers le Tournant de l'Extrême-Sud de l'Île de Corse. L'air ést transparent et tous les rivages, les îles lointaines, les îlots en petits archipels se détachent parfaitement sur l'horizon azuréen ; d'Ouest en Est : le dédale, le labyrinthe redouté des Bouches de Bunafazziu ; à perte de vue : écueils, brisants, rochers des anses découpées ... Vers le Nord : mille sentinelles de granit, d'anciennes bâtisses effondrées se vêtant jusqu'aux cimes de parures ocres et orangées à la faveur du soleil... [Lire la suite]