vendredi 12 avril 2013

APPELS OCÉANIQUES ...

    Viens avec moi et participe du tout de l'immensitéToi l'hôte de l'azur fais comme la goutte d'eau qui m'anime Et sois des sibyllines clartés  Ainsi de l'océan éternelPrends ton aile et pareil à l'oiseau des hautes latitudesTrace sur le ciel l'orbe d'une même passion Qui telles la foi et la vertu gravent pour toujours l'empreinte des coeursN'est-ce pas ici que tu renoueras profondément Avec la terre et ses vastes miroirs en leurs pulsations lointainesQui te sont familières et que tu reconnaisA l'aune de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:34:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 17 mars 2013

VIDÉO // L'HIVER, OCÉANIQUE ...

L' HIVER, OCÉANIQUE !... par testarella   L'hiver comme un cantique  Vénérable psautier des astresLouange les cieux en étreint Leurs rimes de reflet et de glaceIndéfiniment métamorphoses Pareil théâtre hiémal cirque sidéral Où je mise l'ombre d'un douteRévèle à mon âme l'AllianceVolant depuis toujours et s'en revenantDe la foi Offrande Ô mélancolie A l'unisson de tes longues veilléesJe vais entonnant déjà le mûrissement Languide du jeune âge constellé de blanches azalées          Si vous... [Lire la suite]
lundi 11 mars 2013

LA PHOTO DU MOIS DE MARS 2013 ...

1 Clic + bas sur 1 CASEDDU    Il ne s'agit pas de pleurer, nostalgique et mélancolique, les chaumines d'antan, une vie et une existence de rudes labeurs dans les conditions  pénibles, précaires que nos Anciens connurent et il faut le dire, archaïques pour l'observateur d'aujourd'hui qui jouit d'un plein confort citadin ; Mais convenons tout de même, à travers ce cliché on ne peut plus authentique et vrai, témoignant de l'intégration de l'homme dans  son milieu naturel, que nos "ancêtres " nous donnent de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:46:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 25 février 2013

GRAINS DE FOLIES ...

L'oiseau libre est des noces éternelles de la mer et de la terre Il y convole toujours comme le saumon regagne sa frayère et mourir et  renaître  Il est des Albatros qui cernent plusieurs fois la mâture du voilier  Avant un dernier adieu à l'éveil  à l'unique clarté d'une rencontre   Ou De L'Esquif Mystique    Je traçais ma route quand dévalaient des cieux les profonds chagrins du monde diluviés de grésil et de sangTout autour de la nuit glacée les vastes pans constellaires de la tempête... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:06:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
dimanche 24 février 2013

INSTANT D'ÎLE ...

Un jour, un instant si rare à ne pas passer sous silence. La Rose des vents nous disait : " Plein Sud, au 180°, entre les deux mondes ; ce n'était plus le Ponant, ni l'Orient mais, le vent du Sud ; ce vent d'entre les deux Îles et que les caps déchirent et fendent comme une gigantesque étrave... Et, de là, les essaims blancs de moutons, les oiseaux, tant de proues imitant les nimbes emplies de neige ...   Ce n'était pas le printempsNous en étions si loinMais un Choeur d'hiver Improbable un dais chatoyantMidi fabulait le Sud les... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:17:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 14 février 2013

TEMPÊTE, MA NUIT ...

          Aller, embarquer à bord  de la Tempête. Vaine quête de record ; bien loin de là et de moi ce culte qui hélas enténébra une profession, la foi de transmettre qui me tenait pourtant à coeur !... Être en mer, de ses partitions, n'est-ce pas d'abord effleurer quelques harmonies, le chant des vagues, du vent, des rouleaux ? Voir aussi déclinées à l'infini les fascinantes lumières de l'eau, les rets  du soleil ! enfin et surtout, tenter de ne point démériter dans le vaste  concert,... [Lire la suite]

samedi 9 février 2013

TEMPÊTE ...

Oui, comme toi, je réponds aux injonctions, au  verdict de l'immuable qui te parfait. J'obéis avec toi aux commandes de ce long voyage qui de la source au fruit te livre à la lumière des vagues. Des mots  et du langage infectés, je n'en retiens que les couleurs, l'ordonnancement, la valse euphorique des sens, l'imprégnation originelle de la beauté. Fidélité et vérité auréolent ta voie. Alors du pouvoir verbal à outrance, des vaines pléthores d'usage, de ces  logorrhées de la dominance, je n'en veux plus ! Mais... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:24:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 7 février 2013

EMPORTE- MOI !...

      Tu délires Vague Et voyageur Comme un NuageUbique et séraphiqueEmplissant l'universD'absences  ÉtreinteInvisible et si douceAux flêches cardées Des sommets  Au coeur mélodieuxDes collines et des valléesLa tempête est souveraine Reine majestueuse et solennelleQui noie les maux salesAbsout les insultes Des mondes nouveaux qui te tourmententEt tu ignores l'offense de passerIci-bas  indifférent à ton spectreOutre l'ouvrage de tes splendeurs A l'indicible SouffleUn Cantique  Au-delàDes... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:52:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 25 janvier 2013

ILLUMINATIONS

   En cours d'Ecriture ... Rappelez-moi encore et toujours aux lumières rares et furtives des hiversEvoquons le partage incessant que les éléments se font des vastités  Les éblouissantes clartés infusées d'azur Où un moment l'infini l'éternel enfin se devinent et se lientHorizons des contes aux lointains transcendés  De la perpétuelle candeur  Je vous dirai myriades illuminations prodiguesCes jours sombres cinglant de la nuit vers la liberté D'autres thébaïdes qui hèlent le pérégrin  retiennent... [Lire la suite]
mercredi 23 janvier 2013

TERRE D' EX-ÎLE ...

 CANTI NUSTRALI  Chants de la Terre de Corse AUX SOLITUDES DE L'HIVER   Je ne reconnais désormais  plus la côte. La mer révulsée aurait vieilli, tellement ridée ! qui dévoile un chapelet de nouveaux d'îlots insoupçonnés,  surgis des temps immémoriaux, que les oiseaux retrouveraient en les saluant. Les brisants nimbés   d'écume tonnent et grondent. Un cirque minéral abrite  les cieux. De hautes gerbes d'écume portent  plus haut et plus loin l'interminable plainte, les dolentes... [Lire la suite]