jeudi 17 janvier 2013

HIVER - POÉSIE ...

    Tu le sais cela n'est plus l'étéL'hiver ne se rue pas  mais se cacheQuand il entonne son antienne DolentementEn ses contrées ondoyées d'embrunsDe lumières et de nuits mêlées Opalescence au chant du cristal Iridescent  Il n'est point de motsQui des multitudes mûrissentLa pensée comme une seule larme Complaît à l'âme de l'OcéanEt tout un ciel opalin dévale Accourt du commun accord Des vents et des nues   J'habiteTes monts ivres de voiles Et de neige et où jouent tes anges... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:26:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

jeudi 17 janvier 2013

UNE VIE - POÉSIE ...

  J'aurais confié une âme A la mer lointaine  Déjà passéeAux moires qui divaguentL'arabesque pleine et fugaceUn instant calligraphie un visageEt du rappel obsédant des vaguesAdamantines l'embrun en couve les braisesAu foyer que les vents attisentA tous les printemps fébrilesSous l'amandier et les mimosasLes pétales s'unissent aux floconsPerpétuelles vont ces larmesNeiger d'un regard pétillant d'azurPulvérisant l'éternité d'étoilesAllons sur l'onde  Folles aiméesBorder le sillage virginalDe  profonds... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:02:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 15 janvier 2013

POESIE / LA MER LOINTAINE ....

A partager, une magnifique Poésie de : Pierre  ETIENNE   Plus jamais la mer Il t'est suffisant de l'avoir touchée Autrefois et vue Tu as une vie Et l'éternité peut-être Pour la découvrir La ré-inventer Pour te consoler A la vaste voix discrète Et irréfutable La mer immortelle Où baigner ton corps Immerger ton chant Parfois tu ne saurais plus Si c'était un rêve Que ce grondement Des houles d'hiver Et le cliquetant  Charroi de coquilles  Semblera le choc d'un pouls enfiévré   Plus... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:58:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 13 janvier 2013

VIDEO GO-PRO / TIMPESTA ET KILA !...

    LA MER    Chaque fois que nous approchons d'elle, il semble qu'elle dise du fond de son immutabilité ! "...  Demain tu passes, et moi jamais. Tes os seront dans la terre, dissous même à force de siècles, que je continuerai encore, majestueuse, indifférente, la grande vie équilibrée qui m'harmonise, heure par heure, à la vie des mondes lointains ... "   Oeuvres de J. MICHELET  1798-1874 Librairie Gallimard - Ed :  1935 -   §  
Posté par marin56 à 11:09:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 1 janvier 2013

VAGUE DE FOLIE ...

A DECOUVRIR  / ECOUTER LES REMIX DU GROUPE  NIYAZ AVEC AZAM ALI    Viens avec moi  Je t'emmène autour du mondeRêver des clartés opalescentes du jourAux champs ondés de la nuit auroraleProdigue sera la pulsation  Un vague élanSourd de ce ballet qui aime et nous étreintLes signes que l'azur essaime comme balesS'unissent ici pleinement  enfin révélésVois j'en suis l'ultime soupir qui s'épanche Orbe rare de rosée qu'un coeur exhale Fatale et insigne rencontre  L'éphémèreImprovise... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:00:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 29 décembre 2012

UNE VAGUE MEMOIRE ...

Vois les vagues une à une et sans fardFidèles reflets de la mer évanescenteLe sillage nimbé de blanches ocelles Fleurissant à toujours le champ des ventsQui éclosent vers les rives sans âgeDu périple  Qui chantent et s'en reviennent   A bord tout n'est qu'envol et nous planonsÊtres pesants briguant les brises azurées Quelle ivresse aux douces hyménées ravit Un parfum d'éternité  Effleure en dansantLes charmes limpides des jeunes années   Vague infinité  Silence innombrableLégère comme un songe... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:40:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 25 décembre 2012

MERIO AMEGLIO / ALLONS RÊVER UN PEU LA MER ...

  Merio AMEGLIO /  1897 - 1970   Marin poursuit sa quête d'étoiles de mer... Entre Poètes et Peintres, la route est longue et diverse et qui veut effleurer, souligner les contours de l'Univers éthéré, du Cimetière marin que seraient les Océans peut aussi se frayer mille voies et routes à travers les flots, la profonde clarté des mondes fluides. Il se guiderait alors  à la lueur d'une rime,  d'un rivage, d'un sourire d'Île, du voyage, de la fraternité et de la solidarité du labeur, de l'épreuve ou de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:27:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 24 décembre 2012

SONGES ABYSSAUX ...

  " La mémoire du silence nous rend aux temps immémoriaux, aux grandes solitudes de l'enfance " . Gaston BACHELARD    J'allais    par les silences intimes de l'azurConfier  candide     mes songes aux flots Afin qu'ils ne laissent jamais plus de bercerLointainement les tendres rivages du coeurMais les chars pesants de Noël filaient à travers cieuxNuages en peluche hérissés de terreurs     RefletsSuaires que  toutes les créatures de la terre et de la mer Offertes... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:50:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 18 décembre 2012

LYRE OU VAGUES ...

  AUX ENFANTS ET A TANGUY DU VENDEE GLOBE     Ah, me diriez-vous, emmené au coeur de ces vagues béryl, émeraudes, aventurines ! Tout un poème que l'hiver compose avec ses lumières basses et crues et que tamisent le grain froid des Aquilons. Les rais du soleils se prennent à traverser la lame et fendre le coeur des enfants de toujours à bord du Mistral... Des vagues de cristal pétillantes et fraîches, allant des ciels bruissants comme des pensées ... Et fleurir chaque rivage en partance vers la beauté ; une... [Lire la suite]
mardi 11 décembre 2012

EN GUISE D'ALBATROS ...

Roseau pensant. Ce n'est point de l'espace que je dois chercher ma dignité, mais du règlement de ma pensée. Je n'aurais point davantage en possédant des terres. Par l'espace, l'univers me comprend et m'engloutit comme un point ; par la pensée, je le comprends. Blaise PASCAL  Frag 104 Les PENSEES  ...   Sous nos latitudes, il n'est point d'albatros qui se pose sur le tillac des bateaux, qui danse au diapason des lames d'un sillage éperdu etque les flots avides de jours avalent ! Mais il arrive qu'un Puffin... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:52:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,