lundi 22 septembre 2008

OVERMAST SUR LA ROCHE NOIRE...

  L'hiver, sur l'Île de Corse, révèle bien des surprises et quand la mer argentée des tempêtes exulte, au lever du soleil, c'est pour nous offrir des visions qui donnent froid dans le dos ; le soleil a choisi l'élue de la baie, lui accordant l'aura lumineuse, l'ultime luminance, cette célestielle pente avant le terme de son parcours. On la vit de très loin fondre, se noyer, se dissoudre dans un panache d'écume et d'embruns... Cette vague est hors norme, elle n'a jamais  été chevauchée à de telles tailles et pour... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:29:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 20 septembre 2008

SILLAGE ...

  Mon âme Une île montueuse Aux tendres prairies d'écume La mer s'y étire Langoureusement Sous les champs de nuages Les cieux fraîchissent Effilés Comme les vents blancs Et la ronde des astres Commandent A l'onde et aux cimes Leurs mirages De rivages   Les vagues ont passée Belles et lascives Dans l'insouciance  Immémorée Des sables et de l'azur Et laissent au zéphyr Leur sillage de joie Un ballet de voiles La brise de terre Chaque nuit Délivre les arbres Emporte le souffle Des... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:13:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 19 septembre 2008

LA MER, QUELQUES CITATIONS...

  Une Catégorie où au gré des lectures, des sites visités, des Circonstances, je posterai des Citations d'Auteurs ou de tous petits passages de Prose ayant trait à  la Mer et à  tout ce qui s'y rapporte ... . " C'est en allant vers la mer que le fleuve reste fidèle à sa source."     Jean Jaurès   Qui veut apprendre à prier aille souvent sur la mer   Citations de COTGRAVE .... Et de mille bienfaits sa lumière suivie  ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:57:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 18 septembre 2008

LA MER ...

  Les lendemains de Tempêtes ou de Coups de vent sont des jours prisés ... j'erre sur la côte, le vent  fort de la nuit ne se relèvera  pas et pourtant je l'attends, il me manque ! Les vagues sont enfin arrivées, espacées et si hautes qu'elles se devinent au loin sombres, lentes et décidées. Elles déferlent, déroulent, embrassant d'une onde unique la terre entière... Avec les nuages qui croisent dans le ciel elles ne cessent de raconter le Vent, le Large, la Liberté, les Oiseaux et l'Osmose indéfinissable qui unit... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:42:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 10 septembre 2008

RENCONTRE AVEC DES OISEAUX DE MER...

    "...Je suis un oiseau; ce corps était ma cage; Mais je me suis envolé, le laissant comme un signe..." Ghazâlî, Mystique Soufi. . Photo, Marco Bordin.   Le Mistral s'est levé au milieu de la nuit, soudain, balayant le ciel d'un souffle magistral. Au lever du jour, les montagnes découpent profondément l'azur. Au-dessus des sommets et des crêtes, l'air frais du matin devient hyalin, vert tourmaline ; quelques étoiles s'attardent. Avec l'Aquilon, elles accompagnent un ciel très lumineux. Le paysage qui s'offre... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:57:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 24 juillet 2008

L'ODE A L 'EAU...

    "... Quand la goutte séparée de l'Océan regagne sa maison natale, Elle y trouve une coquille et devient une perle..." RÛMI, Maître Soufi   " Que suis-je, dit-elle, à côté de l'Océan ? En vérité, je me perds et disparait dans son immensité ! " SA ' DÎ, Boustan ou le Verger. Pensée Soufie...       " ... Q'une goutte tombe dans la mer, Tout le monde peut le comprendre. Mais que dans une goutte la mer soit contenue, Qui peut saisir cela ?... " KABIR, Cent huit perles: anthologie de... [Lire la suite]

mardi 15 juillet 2008

FRAICHEURS ...

Sur la mer étoilée, les souvenirs d'un vent lointain perlent comme la rosée rafraîchissante de l'aube. L'océan a poli l'étrave d'un rocher et remplit inlassablement la vasque de l'eau lustrale des Cieux. Providentiel baptistère en ces lieux de dernières confessions, d'émerveillements et de révélations... De ce rocher neige tant de pureté. L'eau fredonne de vague en vague ses mélodies cristallines. L'unissonnance du flot s'élève en ce point unique, euphonique et mystérieuse comme la Harpe. Les larmes de Circé virent à l'aigue-marine... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:07:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 3 juillet 2008

IMAGE DE PURETE ...

Le bleu évoque le ciel, le grand large ; la blancheur de l'écume est une fleur qui éclot sur la mer. L'eau de mer si pure, est le témoignage irréfutable de  l 'accomplissement de la Nature. Une Alchimie Naturelle inexplicable , abyssale se révèle à nos  yeux ... Comment concevoir, imaginer un dégazage, penser un tel acte, souiller la mer, polluer l 'air, négliger l'eau, les arbres, la faune ? Mais au fait, quand nous roulons en voiture, quand il est si facile de se griser en " appuyant sur le champignon ", de provoquer... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:35:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 29 juin 2008

TEMPI FA - DANS LE PASSE !!!

L ' Évolution de nos sociétés, le Progrès des techniques, la surconsommation des biens  Culturels qui s'inscrivent dans la longue marche d'un modèle de  CIVILISATION, ne doivent pas se faire aux dépends de notre Mère -Nature, des Peuples et des mlinorités déshérités, de la répartition injuste  des richesses mais aux Profits de la réhabilitation des Différences, de la préservation de la Diversité, du respect des grands équilibres planétaires .   Les connaissances progressent, les niveaux de Maîtrises... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:31:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 30 mai 2008

SAUVAGE, C4 ...

  COTE ORIENTALE   Photo VDK/TEAM ESPUMA  Il est des lieux comme une Île, perdus au milieu de la mer et offrant d'indicibles mystères, surgis des abysses et du grand large. Îles de solitudes et de joies naturelles, sauvages, beautés indomptées que les monts et les plaines marines révèlent aux quatre saisons, au temps qui passe ; il n'est d'espaces à ignorer tant ils surprennent et subjuguent !  Le temps y parfait ses esquisses, les éléments jouent les partitions mélodieuses et symphoniques du grand ballet... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:57:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,