samedi 8 avril 2017

LÉTAL ENGAGEMENT !...

  Par le vaste et numineux  prisme de la lumière et de l'azur, une vague paréidolique m'emmène au terme fugitif de nos transes létales ; j'y vois comme l'osmose improbable d'une idylle, d'un  rendez-vous manqué qui eût précipité le temps, le grand jardin d' Eden  aux portes de l'Hadès  et de Sophia. Et je vais, auréolé d'écume  et  d'embruns,  tutoyer quelque nue  célestestielle aux parfums purs de la déraison. Féeries que le temps accorde, l'espace d'une onde qui vague aux confins... [Lire la suite]

samedi 1 avril 2017

PRÉSENCE !...

  Une aile marie les ors du soleil aux encres  des ciels. Présence dont on ne perçoit que la trace labile, la fuite éperdue... Les liens qui la retiennent à l'instant sont si ténus qu'ils absentent  déjà. L'aile libre virevolte, palpite comme elle palpe les vents qui la tiennent à distance de l'incandescence des rochers. Présence unique  ! Empreinte diaphane louant  l'unisson mélodieux des vagues. Le jour, lentement, esquisse un sillage vers l'autre rive. Et va naissant, rêve layrinthique !  ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:02:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 4 mars 2017

" BLEUE COMME UNE ORANGE " Suite !...

    Paul ELUARD, messager de la Liberté, dit un jour que la Terre était  " bleue comme une orange " ! Puissions-nous, ici, convier le poète - messager, celui qui voit plus loin que l'horizon et  enfante dès lors  le nouvel Icare qui rêve de voler plus loin, plus haut que son aîné, sans chuter, en embrassant  le Monde.   Point de cadre, de norme, encore  moins de codes barrant les entours fascinants  de la voie initiatique, océanique. Mais de l'imaginaire, du rêve, des songes,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:11:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 4 mars 2017

CIELS INSIGNES ! ...

      Une éclipse annulaire de soleilpour solennelle  et unique alliance Sibylline esquisse      L'espoiry berce un  croissant d'astre vespéral Arc-en-ciel de feu    protubérancesceignent au loin le point de ralliement des  Pensées D'autres halos   d'autres parhéliesréveillent les folies  mythiques de Phaéthon Ô pluie de météorites   en aoûtVous qui nous comblez de célestielles idylles D'entre jets cométaires et dantesques éruptions solaires L'aurore... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:45:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 20 février 2017

SOUS L'EMPRISE DES ALCOOLS !...

   Gustave COURBET / Palavas    " ... Je te parlerai mort Car la vie étincelle Et livre au cœur battant vif Par les portes de la mémoire La chair inextinguible De la moisson future..." Gérald NEVEU   AMERS   Esotériquedithyrambiqueoui        certainement plus encore     rivéà quelques pans de folie fraternelle dont je choie et loue chaque jour les délires de prodigues dérades Je ne suis déjà plus de ce monde mais d'une autre sphère L'artéfact... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:57:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 19 février 2017

AU LARGE DES ÉCUEILS !...

Pour Josiane, ces quelques mots mis en prose, comme une énigme ou  le rêve de tout  marin à terre !   "  Au-delà du phare que le croissant de luneberce quart et marée   " ...   Les îles, de toutes parts,  affectionnent  ses tournants ; ainsi, doubler caps et pointes, croiser en s'esseulant  soudainement, plus  au large, là où grandissent les montagnes enneigées, les plus hauts sommets flottant sur la mer . Circonscrire  en un seul regard l'envergure des ondes magiciennes... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:51:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

jeudi 8 décembre 2016

LA PHOTO DE DÉCEMBRE !...

  Apprendre à regarder le ciel, à écouter le murmure des vents et le chant des vagues ; il n'est point ici de tumulte, d'encombrement. On va à la mer comme on laisse au fond du port un corps-mort !... Tout devient si léger, diaphane au royaume de l'embrun. En guise de voile, une dernière  pensée terrestre, à toujours et-va-naissante ...  Poser ici la photo du mois c'est aussi et plus encore évoquer une Terre que l'on aime, sa Terre, ses rivages, ses horizons parfois redoutés ...  Il est des villages, des... [Lire la suite]
samedi 26 novembre 2016

OCEANIQUEMENT VRAI !...

"...  La force et le droit réfléchissent la danse et la voix à présent seulement appréciées. (...)  Les voix instructives exilées... L'ingénuité physique amèrement rassise... adagio.  Ah ! l'égoïsme infini de l'adolescence, l'optimisme studieux : que le monde était plein de fleurs cet été ! Les airs et les formes mourant...  ARTHUR RIMBAUD , Les Illuminations - 1873 -  Page / 297.      JUSTE AVANT   L'APRES   AILLEURS OU  MON ADAGIO    ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:52:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 21 novembre 2016

IL Y AURA TOUJOURS LA BARRE A PASSER !...

  Photos Internet ! Nous n'avons pas trouvé le Lien du Site qui les héberge ; aussi, nous sollicitons clémence et compréhension de la part de son auteur, l'autorisation de les maintenir, pour la véracité de cette évocation, la charge émotive que ces photos suscitent chez l'auteur de ce texte... Merci !   Il y avait la barre à passer, parfois de nuit ! La houle Océane heurtait le cours du fleuve Kango, de l'estuaire qui se vidait. Une pirogue pour seul credo et son vieux moteur sur lequel nous devions compter, au-delà de... [Lire la suite]
samedi 12 novembre 2016

PROFONDEUR DE CHANT ! ...

    Ce n'est pas une faute    une méprise mais bien l'image   un rêve que je priseLe ciel est si profond     l'azur vertigineuxquand le vent va violent et mélodieux De l'alliance    du pacte qui me rive à luipoursuivant sans fin  l'onde de la nuitse promettre aux champs des oliviers  Les dieuxy entonnent leur plain-chant d'adieu J'ai dans le coeur  une vague étrangequi m'emporte     un souffle qui me berce  Songe de fruit  " bleu comme  une... [Lire la suite]