dimanche 6 décembre 2020

" VOIE LACTEE " ...!

  VOIE LACTEE    Notre galaxie s'étend sur 100.000 / 200.000  Années - Lumières ! Soit  360.000 fois  le nombre de secondes-lumières ( kilomètre par seconde  ),  incluses  dans une  / deux  années, mille ans,  cent / deux cent milles ans. Evoqouns le nombre de secondes    /   jour   3600 sec (  =  une  heure  _  60 " x 60 '  = 1h  )   x 24 heures   font donc  86.400 sec  ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:49:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mercredi 17 novembre 2021

SOREN KIERKEGAARD / PENSEES !...

  Lumineuse Poésie d'un Philosophe ! ... S'envoler si haut et voir et traverser depuis le ciel le monde des oiseaux ; fulgurance ! Un raccourci, certes périssable, une voie portée par le concept et la gestuelle, mais il convient d'en souligner la noblesse et l'opportunité. Y parvenir, au terme de l'Extrême don, de l'Alliance avec le Tout !... Initiatique voie des Airs où tous les champs fleurissent comme un horizon pacifique ! Soren KIERKEGAARD   " Le lys des champs et l'oiseau du ciel " ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:43:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 29 octobre 2021

L 'AVENTURE ! ...

        REGRET    Un philosophe  parisien déplore dans un grand quotidien national que  l'école de la  République ne soit   pas  " une  voie d'accès  difficile vers l'essentiel  " J'aurais juré que c'était là la définition de l'aventure   !   - Sylvain TESSON  -  Regret  Géographie de l' Instant   L'Energie Vagabonde   Page 801  Edition Robert Laffon - Paris 2020   ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:54:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 23 octobre 2021

NOOS - SPHAIRA ? ...

  Oeuvre Salvador DALI     Il fait nuit noire comme sur la mer profonde. Je vis l'une de ces escales extralucides  qui jalonnent le sommeil et, parfois,  le cycle nycthéméral des origines, de passage... J'appréhende,  au vol sidéral de l'obscurité parsemé d'étoiles,  le cours et le sens du temps qui passe, qui revient en boucles  de souvenirs et de promesses hors de portée. Durer,  lentement, précise ses contours, ses limites, ses angoisses. L'éphémère prend toute  sa... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:13:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mardi 12 octobre 2021

A LA NATURE - PENSEES !...

      CONSTANTIN CAVAFIS . . Que je m'arrête aussi, pour une fois, contempler la nature. Mauves scintillants d'une mer matinale, bleu translucide du ciel, jaune du littoral - noyés de lumière. . . ______ . . Que je m'arrête surtout avec l'illusion que je les vois vraiment (ils m'ont paru ainsi l'espace d'un instant) et point encore les mêmes phantasmes et souvenirs, mirages de volupté. . . Poésie Etrangère  ___________________________
Posté par marin56 à 07:47:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 2 octobre 2021

" J'ENTENDS UNE VOIX " ! ...

  "    Le chemin de l'excès mène au palais de la Sagesse  "  William BLAKE    ***   Une voix, intérieurement, me dit souvent   :    " _  hâte -  toi, le temps presse, la durée  s'épuise, le chancre veille. Pars à la rencontre de tout  ce qui reste encore   " invisible  pour les yeux " ... _  Pose avec  le petit Prince, ton meilleur  ami,   mille autres questions. Interroge les secrets de l'enfance ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:03:00 PM - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mercredi 8 septembre 2021

MOMENT _ ANNEE _ LUMIERE ! ...

      " ...   Ma jeunesse s'est éteinte avec pleins de convoitises ; Avec tant de faits que je croyais éternels ; La vie m'a appris que rien n'est éternel.  Tout s'en va ; ne reste que souvenance ; ou allons nous ? Je m'interpelle souvent ; Pas d'amour comme avant, pas de connaissances. Et lorsque me viennent des souvenirs d'antan, mes pensées réclament à mon coeur l'affection que je savais tant donner Mais plus maintenant ..."  TAMIKREST  -  Timtarin     ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:58:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 1 mai 2021

ECRIRE / AU-DELA DES CERTITUDES ! ...

   Un jour / Cap Corse      L'écriture, comme d'aucuns le prétendent ou le sous-entendent communément,   ne confine ni à la certitude ni à l'énoncé de vérités tracées ! Elle  exprime  les rapports aux mondes qui nous entourent, livrée à l'imaginaire, à l'émotion, au  ressenti, à la vision des choses qui parlent et interpellent ... Quête  de la représenation  dont on  appréhende  les limites, la temporalité, le paraître, les manifestations  de la... [Lire la suite]
samedi 17 avril 2021

A L'EXTRÊME GESTUAIRE ! ...

     VACANCE  ?    La réclusion commune  à  perpétuité   ne  m'importune  guère Mais du  naufrage  qui précède  et  procède insidieusement    Cette mise en abyme irrévocable   dont  parlait un certain    qui afflige et qui fige   Peu me chaut  d'en repousser l'échéance  la limite lorsque  de  poursuivre  intensément sur la voie   de l'immarcescible... [Lire la suite]
vendredi 26 mars 2021

EBAUCHES ET CONTOURS ! ...

      De passage   au terme  de la traversée     le don  des  divinités à l'atoll  feint l'autre rive  _   Posé sur la mer   comme un dernier écueil    l'amer  lointainement prélude     nocturne  _   Infinie tristesse  que l'horizon tracé  _   La musique   accords intemporels     au-delà des maux  _   La mer  ne laisse  aucune... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:25:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,