mardi 29 décembre 2020

BLANCS MOUTONS !...

      Chagrins, deuils, liens brisés, maladies,  auront jalonné l'entrée dans  la nouvelle décennie !  A croiser avec les  blancs moutons qui transhument, l'hiver, autour du monde, des mondes. Qu'il  m'en revienne cette part de   messages et de témoignages évoquant  autant de colombes assassinées... Si le temps vire au déluge, à la mer anormalement chaude sous nos latitudes, aux dérèglements  des climats et aux aléas majeurs qui impactent et précipitent désormais le... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:56:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

vendredi 23 avril 2021

DE CHEMINS - EN PROSE !...

    Essaim de Grues Cendrées au départ de l'Île de Corse, vers l'Afrique !  Hiver, Décembre  2019... Image  " Emmila "  *** A ces écrits  spontanés  qui  sourdent  de l'insomnie comme de la nuit. J'en retranscris  le flux,  la divagation, l'énergie, la vibration  avant qu'ils ne faillent à l'évocation du réel ou qu'ils n' empruntent  la voie aisée de la re - présentation ;  volonté, volition erreraient   aussitôt par les arcanes de l'habitude,... [Lire la suite]
samedi 17 avril 2021

A L'EXTRÊME GESTUAIRE ! ...

     VACANCE  ?    La réclusion commune  à  perpétuité   ne  m'importune  guère Mais du  naufrage  qui précède  et  procède insidieusement    Cette mise en abyme irrévocable   dont  parlait un certain    qui afflige et qui fige   Peu me chaut  d'en repousser l'échéance  la limite lorsque  de  poursuivre  intensément sur la voie   de l'immarcescible... [Lire la suite]
vendredi 26 mars 2021

EBAUCHES ET CONTOURS ! ...

      De passage   au terme  de la traversée     le don  des  divinités à l'atoll  feint l'autre rive  _   Posé sur la mer   comme un dernier écueil    l'amer  lointainement prélude     nocturne  _   Infinie tristesse  que l'horizon tracé  _   La musique   accords intemporels     au-delà des maux  _   La mer  ne laisse  aucune... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:25:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 23 mars 2021

COMME UNE HYPOTHESE !...

     FRAGMENTS      Comme le souffle sublimise la vague une  larme jaillit de la source à la vie    Un Eau-Delà des dunes  alchimique   moutonne        Sous l'emprise de nos alcools au limbe de l'éther j'existe    Transes - lucides  Rêves  ultramarins Ivresse océane Qu'importe le temps    Je dérive hôte cerné de cristal    par le  choeur des mots vrais    Ainsi les vents... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:56:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 16 mars 2021

DEPUIS LA MER L'OCEAN LA POESIE ! ...

    On y apprend à voler ou le rêve et la morale d' Icare    Les mots, les pensées  planent  par - de là  les mers, les océans. Ils   auront, comme les accords  la mélodie, toujours soutenu  la métaphore, suscité l'allégorie, accompagné l'envol des sentiments, le voyage des émotions ! Quel poète en aurait  ignoré les horizons, les lointains bleus,  et, pour causes ... Qu'il en fût à toujours ainsi De " l'éternité ", de la " mer en allée ", de la grande... [Lire la suite]

vendredi 12 mars 2021

NUMINEUX ! ...

     Fantastique Paréidolie ! Réserve de Scandula - Piana ... Haute-Corse     Ni vil alcool     ni  poudre  hallucinatoire Mais fuir  Fuir tout  ce qui rompt   aux charmes  des marées  des lunaisons   Mon absinthe  mon hellébore  ne sont  guère de ce monde et ne  sauraient traîner ou ramper  ici-bas    Des  éthers primitifs    aux limbes  océaniques Que de rivages... [Lire la suite]
jeudi 25 février 2021

SALUTAIRE ASSUETUDE ! ...

    Assuétude   Enigmatiques contrées  Aurions - nous  dérivé si loin   vers  quelques   extrêmes  duels Que  j'ose et plaide  l'oxymore  à bord de " Vieil Océan "    Vires addictives  hautement létales Aurions - nous  recouvré   nûment    ces allants qui embrasent le besoin et le désir  primitifs de pleine nature   ces guises  irrépressibles d'une   saine... [Lire la suite]
jeudi 21 janvier 2021

UN - PROBABLE ! ...

     Derrière-moi    au commencement de la voix    en chemin l'immensité d'un chant aux  souvenirs  océaniques   A l'horizon      planent de jeunes soupçons - éternité     Un -  probable  un - tangible  dessein   Y coucourons-nous Aurais-je  été    Ici-bas    jeté  à l'aube d'une révélation pour y tendre  corps et  âme    Qu'il y faille   ce brin de... [Lire la suite]
lundi 18 janvier 2021

REECRIRE L'IMAGE ! ...

        "  Jamais je ne serai rien. Je ne puis vouloir être rien. Cela dit, je porte en moi tous les rêves du monde. "  Fernando PESSOA    Les images et leurs applats glacés  ne suffisent guère à dire et décrire le réel,  fussent - elles fruits de la récolte virtuelle,  moisson  d'un vécu engagé  où le mouvement, le risque, l'inhabituel l'emportent allègrement sur le quotidien et le commun de la sédentarité, des... [Lire la suite]