samedi 15 juin 2013

MAXIME ...

  Friedrich  NIETZSCHE aura si souvent évoqué la Mer, l'Océan, ces espaces de rigueur et de liberté que soulignait et décrivait V. Hugo... Sans doute pour interpeller le lecteur, affirmer sa pensée et lui donner plus de force... L'azur, gage de puissance, éternel retour, création perpétuelle sans figements ni entraves, Régénéréscence ... Voici une pensée de l'Auteur relevée dans son ouvrage : Par delà le Bien et le Mal    " La terrible chose que de mourir de soif en pleine mer ! Vous faut-il tellement saler... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:18:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 12 juin 2013

" ET VOIR SI LE PORT EST ENCORE PORT " ... J. BREL

Jacques BRELJ'ARRIVE1968De chrysanthèmes en chrysanthèmesNos amitiés sont en partanceDe chrysanthèmes en chrysanthèmesLa mort potence nos dulcinéesDe chrysanthèmes en chrysanthèmesLes autres fleurs font ce qu'elles peuventDe chrysanthèmes en chrysanthèmesLes hommes pleurent les femmes pleuventJ'arrive j'arriveMais qu'est-ce que j'aurais bien aiméEncore une fois traîner mes osJusqu'au soleil jusqu'à l'étéJusqu'au printemps jusqu'à demainJ'arrive, j'arriveMais qu'est-ce que j'aurais bien aiméEncore une fois voir si le fleuveEst encore... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:49:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 26 mai 2013

F. HÖLDERLIN ÉVOQUE ...

    " Ne faire qu'un avec le tout, voilà l'existence divine, voilà le ciel de l'homme. Ne faire qu'un avec tout ce qui vit, combler de félicité, perdre la conscience de soi-même en retournant au grand tout de la nature : voilà la hauteur sacrée, le lieu de l'éternelle quiétude où midi perd son accablante chaleur et le tonnerre sa voix, où la mer démontée devient pareille aux vagues de blé."      FRIEDRICH HÖLDERLIN    
Posté par marin56 à 04:01:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 28 avril 2013

LA PHOTO DU MOIS DE MAI 2013 ...

Point de muguet mais le Monde de Friedrich Nietzsche, un Extrait tiré de la Volonté de Puissance, cher à  l'Auteur ; au poète, au penseur, au danseur, à l'artiste qui n'eut de cesse de rappeler la mer et la montagne en ses métaphores immensément abyssales : cette Page, un rare instant d'harmonies ... Alors, pour la circonstance, un heureux hasard, quelques errances qui m'accordent comme un printemps timide ces bouquets épars de Glaïeuls sauvages. Caresses des yeux près des puits auréolés d'oublis, gorgés d'eau du Causse... [Lire la suite]
jeudi 18 avril 2013

ILLUMINATIONS ... A. RIMBAUD

Quelques pensées, vers ou Illuminations du Poète où la Mer transparaît... Extraits !...   ... Anciens exilés chers,  Dites-moi la mer ... ( Soifs II )   ... Le ciel est joli comme un ange,  Azur et Onde communient. ( Patience d'un Été )    ... Elle est retrouvée. Quoi ?  L'éternité. C'est la mer allée  Avec le soleil. ( Éternité )   ... Rouler aux blessures, par l'air lassant et la mer ; aux supplices, par le silence des eaux  et de l'air meurtriers ; aux tortures... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:06:00 PM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 16 avril 2013

NIETZSCHE ...

EXTRAITS   Que m'est-il donc advenu, chers animaux ? dit Zarathoustra. Ne suis-je pas transformé ? Mon bonheur est fou et dira des choses folles ; il est trop jeune encore, supportez-le patiemment. Je suis blessé par mon bonheur  ; que tous les souffrants me servent de médecins. Je peux à présent redescendre vers mes amis et même vers mes ennemis. Zarathoustra va de nouveau pouvoir parler et donner et prodiguer son amour pour ceux qu'il aime. Mon amour impatient déborde en torrents qui dévalent de toutes les pentes vers... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:14:24 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 19 février 2013

VIDEO // OBSESSION VAGUES ... AVEC TEXTES

" ... Les montagnes sont des têtes étranges qui sont émergées du sol et dont les rivières sont les pleurs. S'abreuvent les cerfs à la tristesse des montagnes. Les saumons remontent le courant qui afflue de la source et qui se perd sans arrêt. Le perdu quant à cette perte inlassable des sources se nomme la mer. Je définis la mer comme l'assemblée du perdu. Les hommes contemplent sur la berge la perte ruisselante. Les vautours les survolent. Les vautours survolent montagnes, sources, cerfs, hommes, mers en tournoyant comme les... [Lire la suite]
jeudi 31 janvier 2013

LA CHIAPPA ! UNE LUMIÈRE DU PASSE NOUS QUITTE ...

" ... L'aube approche. Je me sens incapable de bouger. Cependant je vais bien. Au fond, toutes les heures de la nuit sont utiles. Elles s'opposent souvent, se renient, soeurs qu'une pâleur à peine, un pli des lèvres distingue. Mais parfois elles vont ensemble, elles se donnent la main. Alors la nuit glisse souveraine. Nous glissons ensemble vers un commun épuisement.  3 Mars à 7 H. Jean-Pierre ABRAHAM - ARMEN -      Splendide Bâtisse Un phare et non des moindres, comme un appel, un écho mélancolique, une... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:19:00 PM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 24 janvier 2013

LA MER : MAURICE DE GUERIN ... EXTRAITS

     Chaque jour, un peu avant ou après midi, nous avions à essuyer des grains accompagnés de tonnerre ; d'où nous venait cette étrange nuaison, sous le tropique et dans cet océan renommé plus que toutes les autres mers par l'uniformité et la fraîcheur des vents alizés de l'est au sud-est ?   [Bougainville, Voyage, t. II, p. 6, dans POUGENS]     " Hier, le vent d'ouest soufflait avec furie. J'ai vu l'Océan agité, mais ce désordre, quelque sublime qu'il soit, est loin de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:25:08 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 15 janvier 2013

LES ÎLES : BASILE DE CESAREE ...

                La mer est belle aux regards de Dieu,  parcequ'elle entoure les îles dont elle  est à la fois la parure et le rempart   Basile de Césarée  
Posté par marin56 à 07:23:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,