vendredi 16 août 2019

MERCI POUR LE MAL ! ...

    " Le Rocher Noir  ", comme une légende personnelle que les vents de terre lissent et polissent, demeure, à l'épreuve du temps Rechercher le titre  sur le Web si hors abonnement Deezer       AUX TROIS PETITS ENFANTS DE  L'AMER    A l'eau de merje leur écrisaux sels de l'amerqu'un silence d'albâtre calligraphie amplement je les  panse Songes blessésenvols  ellipses  arabesques à toujourscristalliséstissent les signes des ciels orphelins Que les... [Lire la suite]

jeudi 1 août 2019

AUX SOUVENIRS !...

        Aux souvenirs       qui demeurentbattant aux vantaux d'une viecomme ils se rappellent aux jeux des reflets furtifsdes mots de givre  des pensées qui s'entent      au choeur de la nuit L'absence    m'est une ombre que fige l'albâtre des nuées océanes Sombres allants des - dalles tumulairesimmensité Durer    sur la mer   ne laisse aucune empreinteA terrele temps perd en voyage le fil de la légendele chant onirique des... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:24:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 10 juin 2019

LA BIÈRE VITRÉE !...

       PATHÉTIQUE TÉMOIGNAGE     De bois flottés, ouvragé à la main, entre queues d'arondes, tenons et mortaises, au tout venant de ces bois flottés  que les torrents et la mer charroient des sommets d'une île au gré, au fil des crues, des saisons, des tempêtes, de la grande solitude de la vérité... Amies ( s ), Internautes, passez ce  texte, ce terrible témoignage qui enténébrerait  la nuit et la voie du passage, ici-bas ...  Voici relaté un fait véridique, poignant,... [Lire la suite]
samedi 9 mars 2019

PARES A VIRER ! ...

    " Aime l'autre qui engendre en toi,   une troisième personne, l'esprit "  Michel SERRES           DESSEIN A  L'ANCRE  OMEGA    !   Si le vaisseau n'est plus de ce monde L'ancre et son dessein   sur le ciel calligraphiés  signent amour et paix   En ses liens  de maillons et de chaînes  indéfectibles  Par la croix christique  ainsi suggérée puisse-t-il  s'enter  à la mémoire... [Lire la suite]
mercredi 20 février 2019

DUO D'INFINIS !...

    Dessin  & Graphisme   / Mila BORDIN  FRAGMENTS POUR  LES PETITES FILLES DU SOLEIL  Comme un   brin  un soupçon  de poésie   lâchés aux vents d'un mirage   d'un visagelà-bas où se  dessinent les lices transe-lucides  de l'Autre Rive    vers le  bout de la route qui destine  Et cette voix abyssale   Vertiges du Chaos dont les Mots Bleus versent quelques rimes sur les souvenirs  ... [Lire la suite]
jeudi 7 février 2019

PERPÉTUITÉ !...

      Aux dais des folles nuéesà l'ivresse de lascives  virga ***lorsque haubans vaporeux et rets envoûtants sertissent tes dérives Par les rais irradiésdes tempêtes solsticialestraversant l'embrun des vagues et qui vont       à la semblance des nuagesTu retrouves la sérénité Vogue    marin Droit dans l'iris des cielscollapsés       Comble enfin l'encens des alliances que d'aucuns auront perdues louangeant à l'envi la tyrannie du  chiffre de la... [Lire la suite]

jeudi 31 janvier 2019

L'AMI " GABRIEL " !...

            Et les vagues         se  déchirent              LA TEMPÊTE   " GABRIEL  "  L'AURA DES VENTS         Nous n'en parlons pas, ici, sur notre Île que l'hiver distance. Après tout, 130 Km/h de vent n'intéresse personne du côté des Tf1 et consort ! Cette tempête touche pourtant bien  l'Île de Corse, de plein fouet, notamment  vers le Sud, ( Ajaccio et Valincu... [Lire la suite]
samedi 12 janvier 2019

OBSCURES BRISÉES ! ...

  Les jours, les mois les années les années - lumières  s'éloignent, distancent  mais,  saisons,  jamais n'absentent   !     A la source   sourd comme un vent de panique ce désarroi qui étreint et qui fige le pèlerin rendusur la margelle d'un puits  tragiquement tari Le coeur fragile    le souffle court le messager éreinté retient le sanglot de la nouvelle Vient à manquer     soudain la chaleur du lien    cet élan rompant ... [Lire la suite]
vendredi 2 novembre 2018

" GLADIATOR " !...

      UN APARTÉ DE CIRCONSTANCE  ICI   RIEN NE VA PLUS  UN PAIR ET PASSE      A ce temps bas  et gris des mânes qui signe Novembre à l'encre noire. A cette vindicte duelle barrant d'un trait gras l'étantité  des faits  et gestes restés obscurs, nauséabonds, délibérément inventés en conscience dans les culs-de-basses-fosses ataviques de la perversion claire-voyante... A  ces jours de terrils et de mornes plaines  que les commémorations... [Lire la suite]
jeudi 1 novembre 2018

IL RELATE !...

    Il disait le temps à terre, en mer,  en cueillant les signes du ciel  dans le regard bleu-de-ciel de ses pensées. Depuis le Levant,  jusqu'au Ponant, naviguant droit dans le soleil, une âme à la mer tutoyait le firmament embrasé, rougeoyant de promesses aurorales. Il mariait alors  les couleurs, les teintes et les nuances de l'immensité intemporelle, comme s'il eût vu sous ses doigts, - artiste-peintre d'un jour, impressionniste -,  se recomposer à l'infini  la diversité chromatique de... [Lire la suite]