vendredi 20 avril 2018

" NEMO "

     OU LE POEME DE PERSONNE      Comme le tempsà l'aune des faits lentement   défait Et ses pans essaiment en l'instantcomme  volonté du monde Qu'adviendrait-il de ce viatique s'il n'était alors voué à la Voie       l'intervalle d'une vie  Et je mesure combien importe l'essence initiatiquede l'engagement qui destine et parfait  Au-delà de soitoujours plus haut plus profondément que les mots Et lorsque brasillent quelques linéaments de véritél'aura... [Lire la suite]

lundi 25 décembre 2017

PIERRE SOLAIRE !...

Toiles  /   http://www.artcommesvivien.com/#!toiles ...   Mari  BOINE, du Grand Nord, saura parfaitement illustrer cette page initiatique  ! Sublime Voix  qui nous rapproche des desseins de l'étant  !   L'ALLEE DE LA BALEINE    Le snekkar passe devant l'autre berge. Le marin et les vingt rameurs découvrent un immense monument funéraire  fait d'os de baleines. Plus de mille cranes de baleines grises renversées, la tête dans la terre gelée, l'arrière de la tête ... [Lire la suite]
jeudi 22 avril 2021

DE LA DUALITE !...

    Avatar de l'Album " The Endless River  "  ( La Rivière sans Fin  )  Pink Floyd  ***  Au  nom de qui    de  quoi  de quel dogme  précepte ou credo  devrais-je abandonner l'autre rive  vers laquelle l'âme tend inélucatblement  à jamais    depuis  toujours    Au faîte des années   qui t'isolent  quand le geste surrané camisole  et rompt à l'intention à  l'attente et au désir de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:52:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
lundi 18 janvier 2021

REECRIRE L'IMAGE ! ...

        "  Jamais je ne serai rien. Je ne puis vouloir être rien. Cela dit, je porte en moi tous les rêves du monde. "  Fernando PESSOA    Les images et leurs applats glacés  ne suffisent guère à dire et décrire le réel,  fussent - elles fruits de la récolte virtuelle,  moisson  d'un vécu engagé  où le mouvement, le risque, l'inhabituel l'emportent allègrement sur le quotidien et le commun de la sédentarité, des... [Lire la suite]
mercredi 16 décembre 2020

ÊTRE / DURER / L'AUTRE TEMPORALITE ! ...

        Je dérive, je gravite  entre les pôles de  Être et  du Temps -, et pourtant !  Comment  l'- éviter, autrement ? Transcendance facticielle ou quête d'éternité  du vivant sur l'état perpétuel, omnipotent  de la  mort  ... Il arrive un moment où  l'on ne trie plus les souvenirs. Maladroite, inopportune gageure que de les ranger, les reléguer quelque part, hors de soi, tels des objets disparates  figés dans une armoire ou des tiroirs dérobés. Je les... [Lire la suite]
samedi 17 octobre 2020

APERCEPTION !...

   https://fr.wikipedia.org/wiki/2001,_l%27Odyss%C3%A9e_de_l%27espace Photo /  2001 L' Odyssée de l'Espace  _  Stanley KUBRICK      "   Le hasard est la cause par accident d’un événement imitant la nature ou le choix  "  ARISTOTE    Quand vient le soir, j'ouvre un livre de philosophie. S'interroger, deviser  sur le sens du jour qui tombe et de la nuit  à venir, du lendemain aléatoire et incertain. Se rapprocher  un peu des mondes parallèles... [Lire la suite]

mardi 25 août 2020

J’ÉCRIS / GUISES D’ÉPILOGUE ! ...

    Persée Monumental  Sculpture  -  Christophe CHARBONNEL  - Musée d' ALERIA      "  Le corps, la tendresse, la création, l'action, la noblesse humaine, reprendront alors leur place dans ce monde insensé. L'homme y retrouvera enfin le vin de l'absurde et le pain de l'indifférence dont il nourrit sa grandeur. " Albert CAMUS  Le Mythe de Sisyphe  / 1942 - Page  75   *** J'écris. Le temps passe, le temps presse et la durée,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:25:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 11 mars 2020

ÉPIPHANEIA ! ...

    "  L'action est une épiphanie de l'être. Si la grâce nous prend et nous refait par le fond de l'être, c'est pour que notre action tout entière s'en ressente et en soit illuminée "  Maritain, Human. intégr / 1936, p. 313   Que s'ente à  la dérive poétique de l'amer  centenaire ces accents de dénégations que la voile libre et la solitude  exalte aux confins de la liberté. Que je sois en cet instant l'hôte des hautes vagues  ceignant  d'azur et de blancheur le... [Lire la suite]
mardi 3 mars 2020

SIGNES ANNONCIATEURS !...

    EN GUISE DE JOURNAL DE BORD            A ces  jours lumineux et de pleine immersion que je traversais antan !  A  mes errances enténébrées  que le solo intégral pansait dans l'insouciance des jeunes allants et de la passion !  La mer,  jamais,  ne démérite et ne faillit à ses  sublimes  desseins, quoiqu'il advienne ... Qu'il en soit  toujours ainsi. Si l'homme s'y aventure, qu'il en invoque les risques et les ... [Lire la suite]
vendredi 28 février 2020

EAU-DELÀ - L' UN -SOUMIS !...

     On écrit un texte ; précipitations, fautes, étourderies ! Le clavier froid  fausse les notes de la main qui de l'âme au palimpseste, à l'encre fine,  jamais ne faillissaient ... Parvenir au pied du mur, entrevoir l'autre rive, là-haut, dans l'exhortation fluide et légère de l'onde messagère.     Il est des lieux  que les vagues et le vent animent imperceptiblement, en se cachant. Des fenêtres s'ouvrent, depuis  les tombants de pierres diluviés. De hautes tours, des abris... [Lire la suite]