dimanche 17 juin 2018

SAIS-TU QUE TU SAIS ?...

    « Ce que l'on ne sait pas que l'on sait » SOCRATE     Alexander LOCKHART  _   « Une personne optimiste ne refuse pas de voir le côté négatif des choses, elle refuse de s'attarder dessus » ...!     Que ne serais-tu d'autretoi   le terrien locataire   ici-bas en transit et désormais en sursis qui que tu sois ciron gâté      déclinant et jamais plus à demeureque dans ce corps qui te réfugie envers et contre luisitôt fait    sitôt... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:55:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

jeudi 17 mai 2018

DESSEIN / DASEIN !....

          Aux chants des-espérancesdésenchantés Vaguent de vrais pensersque des murs lézardés aux vains mots flanquésen cheminrelèvent en chutant Il n'est autre stèle qui vaille   haltePose ou révélation de toute éternitéAllégorique écho Que d'aires    ici bas    désoléesoù battre sa coulpe     solitaire et las on y  vanne plus  le grain noble mais les bales des mondes en souffrance Que ton  dessein aux étoilesrende l'écume des... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:55:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 30 avril 2018

POÈME INTERROGATIF !...

          Ne décline pas l'exploit   l'aventure    l'extrême à l'aune du temps     de l'espace parce qu'ils distancent  et  situent Qu'ils y contribuent      certescomme une ouverture sur les mondes allant à la rencontre de la différence       de la diversité Soit      Mais rien ne saurait aussi manquer à l'appel de la solitude mutique au chant général de la Nature La conscience    en... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:49:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 28 novembre 2017

DICTAMEN !...

  " Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers  et les dieux  "  SOCRATE   DICTAMEN   Marche     Seul        Vogue Par-devers l'ombre Plane du commun accord du rêvedu poème de la Mer au rameau ailé d'éternitéComme pour ouïr enfin et mieux lire    ce que dicte l'immémorial au dictamen de la consciencesitôt contremandée Présence aux mondes qui ne laisse jamais plus de forcer        de circonscrire l'intervalle qui traverseici-bas... [Lire la suite]
mardi 7 novembre 2017

ÉCLAIRER DAVANTAGE CE SITE !...

    . .   LA TRANSFIGURATION DE L'HOMME / EXTRAITS  . . Il faudrait pouvoir restituer au mot « philosophie » sa signification originelle : la philosophie —- l'« amour de la sagesse » — est la science de tous les principes fondamentaux ; cette science opère avec l'intuition, qui « perçoit », et non avec la seule raison, qui « conclut ». Subjectivement parlant, l'essence de la philosophie est la certitude ; pour les modernes au contraire, l'essence de la philosophie est le doute : le philosophe est... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:01:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
dimanche 8 octobre 2017

ECRIRE - MAIS POUR QUI ?...

       "  IL FAUT IMAGINER SISYPHE HEUREUX "  A-CAMUS  " Tirer des bords entre deux rives ne suffit pas ; il faut y adjoindre la voie- voix  de l'empreinte, de la trace, les  occasions de partages, sans quoi tout serait vain ! "     En guise de Préambule   Que seraient  l'existence et le quotidien des servitudes et du  temps contraint sans la poésie, le chant, la peinture, la musique, la sculpture, la danse, les pratiques extrêmes, l'abnégation et toutes... [Lire la suite]

jeudi 5 octobre 2017

AVEC LES MOTS !...

  Les Poètes maudits     " Je crois à la mission de l’écrivain. Il la reçoit du verbe qui porte en lui sa souffrance et son espoir. Il interroge les mots qui l’interrogent, et accompagne les mots qui l’accompagnent.  Le chemin qui reste est donc celui des mots, le sable de tous les livres. Le livre n’est pas. La lecture le crée, à travers des mots créés, comme le monde est lecture recommencée du monde par l’homme."   EDMOND JABES      " ...  La poésie, c'est l'être... [Lire la suite]
lundi 31 juillet 2017

FOLLE ALLÉGORIE !...

    Au terme de la longue route tu ne déranges point les étoilestu n'auras jamais excédé les vagues dunesde la mer et de la lune en croissant mais le silence con-descendant des mangeurs d'espoir   Va     hallucine toujours  les mots innombrables toi qui erres  par le vaste dédale de la folie contre les  bas maux         Satisfais aux vernales images comble la fulgurance  des rêvesl'inassouvi   l'immarscessible souvenirAuras-tu ainsi et déjà... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:42:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
vendredi 14 juillet 2017

DASEIN !...

    LE RENDEZ-VOUS OMEGA    Il ne résulte pas de l'impudence virtuelledu parfait opérateur croyant orchestrer les facéties du temps qu'il fait et sera Il est de l'incertitude du chant des possibles qu'entonnent et que soulignent à perte de vueles élèments du Tout Et c'est pour cela    que chaque rendez-vous l'honorecomme le riche tribut d'une allégeanced'une alliance dont les termes infiniment oscillent entre la veine iroise des vagues et l'absinthe naufragé des écueils On le dit fou à... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:47:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 17 juin 2017

COMPLÈTEMENT ABSURDE !...

      Tu es de passage ; comme la vire est étroite et le regard hagard ! A l'acmé de la lutte, corps et stelle scelleront à jamais le domaine de la chute imminente. Catabase, anabase rentreront dans l'ordre universel de la poussière. Ainsi du sacre de l'inutile, du néant ! D'entre l'insondable illusion ou le rêve de vol social :   que choisir ? ... Plus de quatre milliards d'années t'auront  par ici et maintenant conduit. Je ne dis pas parfait !  C'est donc à cette aune qu'il te faut acquitter la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:21:00 PM - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,