vendredi 25 mars 2022

FUIR ! ...

  FUIR  . . Couvrez-vous d'étoffes noires pour disparaître, je ne veux plus souffrir sans savoir pourquoi ; laissez-moi me dépouiller de mes défaites, pour mériter qu'enfin la mer soit à moi. Grise ou verte, bleue ou noire, que m'importe ? pourvu qu'elle soit comme une lame de couteau posée sur l'horizon pour trancher de ma vie les souvenirs que m'ont donnés les hommes. Je veux aller cueillir où je les ai laissés mes rêves gigantesques d'enfant ; je veux rejoindre mes peaux-rouges hurlant... [Lire la suite]