vendredi 5 janvier 2018

CIELS GARANCE !...

Je sais l'incendie fatal, les mises à feu multiples, simultanées ou presque, donc volontairement, délibérément  assassines. Mes pensées, à chaque ligne, que la souffrance et le coeur me dictent, tentent de louer le don du Ciel dont notre Île témoigne, en tout instant, partout ; d'où le sens de ces écrits appelant à discerner l'origine, l'essence des choses, le patrimoine naturel imprescriptible qu'il nous revient de défendre, coûte que coûte, au prix même de la vie du criminel-incendiaire. A terme, il ne restera ici que... [Lire la suite]

mercredi 20 décembre 2017

DES LARMES POUR MON PETIT SERIN !...

            Que je m'ente à la dormance des vagues à la souvenance des vents  et des ruines remontant sans fin les spirales enivrantes des coquillages de mon enfance Qu'il me soit    une dernière fois   donné de rechercher quelques larmes de Carthageque les flots et le ressac mélodieux roulent et polissent entre les galets Ainsi d'entretenir la flamme et le souffle qui me rivent à la vire  au chant nitescent des étoiles que les thermes et les colonnades... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:38:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 20 décembre 2017

PAUL ELUARD !...

    POUVOIR TOUT  DIRE    Tout dire les rochers la route et les pavés Les rues et leurs passants les champs et les bergersLe duvet du printemps la rouille de l'hiverLe froid et la chaleur composant un seul fruit Je veux montrer la foule et chaque homme en détailAvec ce qui l'anime et qui le désespèreEt sous ses saisons d'homme tout ce qu'il éclaireSon histoire et son sang son histoire et sa peine Je veux montrer la foule immense diviséeLa foule cloisonnée comme en un cimetièreEt la foule plus forte... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:44:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 14 décembre 2017

POÉSIE D'AFRIQUE AU SUD DU SAHARA 1945-1995...EXTRAIT

  Que les poètes se confondent avec la respiration du monde ;que viennent tous autour de la ronde des pécheursque les hommes deviennent créateurs ;que vienne tout ce que je ressens comme véritéau-delà du cercle terni de la vitre…J’attendrai religieusement le trésorque m’apportera la vague maritime…La terre où mes genoux en douleur s’écrasentest ma certitude fondamentalemais j’éclairerai de ma lanterne aux mille couleursceux qui viendrontet ils me trouveront sur la ligne de toutes les batailles. ! OSWALDO ALCANTARA  
Posté par marin56 à 10:31:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mardi 14 novembre 2017

HÖLDERLIN ÉVOQUE LE NORD-EST !...

    Il serait aujourd'hui comblé en regardant le ciel et la mer délirer du commun accord de la Tramuntana d'hiver, ce vent de secteur Nord-Est froid et parfois, si violent. Entre Mamatus et Virga, la lumière, les rais du soleil se fraient un chemin vers la poésie des Mondes, entre deux îles soeurs... Et Novalis le rejoindrait, lui aussi halluciné par tant de beauté et d'amour, assis face à l'éternité de la "  mer en allée ",  eau-delà des Ciels ...! . . MARIN  ... [Lire la suite]
samedi 28 octobre 2017

ALPHA LYRAE !...

       PERDU DANS L'UNIVERS      Le couchant rougeoie jamais translucidemais par  la foi           si profond tantôt aube     sitôt auroreau Levant    qui brasille sur un océan  d'intranquillité  Je cherche       comme un amer le signe tangibleet sage qui me rapproche de Toide Nous Mais en vainles vastités ne répondent point Et pourtant à l'entourj'ouïs tous les chantsde la terre et du... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:15:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

vendredi 27 octobre 2017

EN QUÊTE DE GUIDE ! ...

  "...   Un poème en guise d'appel aux ciels  profonds de la beauté, de l'amour... Mais que de  ciels mutiques ! T'en souvient-il ? Un  mot, une pensée  suffisent parfois à étouffer un cri, un sanglot ! Mais d'en craindre  l'écho des confins de soi ...  Un seul regard destine la vie, l'existence ici-bas qui naît unique et  puis s'absente. Pourquoi ici et non ailleurs ?  Pourquoi maintenant et non hier ou demain ? Ainsi de l'horizon, des mirages de miracles  que chaque... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:08:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
mardi 24 octobre 2017

AVEC LES MOT ou D'UN AMER ! ...

          IL  Y A  DES JOURS COMME ÇA     On attend le frissonà nos pulsations agrippéou terré plus loinquand la paroleéchappe. On attend le soufflele balbutiementla note perduela voix vagabondant Il y a des jourscomme çaoù rien ne vient.On attend le poèmele chant puren équilibreentre deux mondes.On attend le silencel’écriture du silenceou son illusion.On aimerait être prochede l'immense.La rage au cœuron attend l’espace étroit.Un rythme alterneforce à s’immobiliserà... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:52:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 25 septembre 2017

A TOI !...

 "  La voile est au vaisseau ce que l'âme serait à l'éternité. Tout au long de l'existence, en ouvrir les fenêtres, les hublots, les meurtrières, au-delà tous les  vitraux  " QUI QUE TU SOIS      Je t'écris      depuis l'antre de la nuit à la lisière d'un sommeil léthéenavant que d'être      à naîtrele jour d'après     le chasmel'absence des grandes solitudesou de  la réclusion   à perpétuitéMais sache qu'en toi      ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:48:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
lundi 4 septembre 2017

DU PATHOS A L'ETHOS / VERS " LE MESSAGE RETROUVE " ...!

   Lectrices, Lecteurs, ce texte sera à la semblance de son auteur, une énigme, un voyage intérieur hermétique et tout à la fois ouvert ! Livré ici en pâture,  à l'anonymat !  L'expression d'un pathos qui relate et témoigne d'un long  chemin de repentance parsemé d'embûches mais également de révélations ; comme si pièges et aléas non fortuits avaient en fait  transcendé le présent des entraves, sublimé l'essence des mots et de la pensée tragiquement affectés  par les maux insanes ... A chaque... [Lire la suite]