vendredi 5 janvier 2018

CIELS GARANCE !...

Je sais l'incendie fatal, les mises à feu multiples, simultanées ou presque, donc volontairement, délibérément  assassines. Mes pensées, à chaque ligne, que la souffrance et le coeur me dictent, tentent de louer le don du Ciel dont notre Île témoigne, en tout instant, partout ; d'où le sens de ces écrits appelant à discerner l'origine, l'essence des choses, le patrimoine naturel imprescriptible qu'il nous revient de défendre, coûte que coûte, au prix même de la vie du criminel-incendiaire. A terme, il ne restera ici que... [Lire la suite]

lundi 22 juin 2020

FINISTÈRE !...

  Bateaux Ivres / Peinture - Jacques SARABEN  http://jacques.saraben.free.fr/biographie.htm     A la dérive des mots  Exsangue  En cherchant le puits  où geint le penser éphémère pèlerin finissant  que je m'éteigne   Quand de se raccrocher  à l'essence  que le commun  et la rumeur embrasent d'un jet  de fiel  torride J'erre comme je gis     avec Fernando * les possibles   de l'Intranquililté    Je sais pouvoir... [Lire la suite]
mardi 26 mai 2020

ÎLE / LOUIS CALAFERTE !...

    Comme une épiphanie, une ode à  l'unicité de toutes les beautés, voici un poème, une poèsie qui rapproche de l'Île de Corse, à  ce joyau que les modernités voraces menacent chaque jours un peu plus ! Faut-il les mots, le penser vrai, l'imaginaire poètique pour traverser les murs et les remparts  que dressent les dominants aveugles qu'ils se montrent  aux  richesses sans prix de l'étant ?        Îles  aux escaliers de vos océans nègres qui braconnent le jadela... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:24:00 AM - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
lundi 13 avril 2020

1869 / PANDÉMIE / RAPPEL ...!

    GUÉRIR  (1869) Et les gens se confinèrent chez euxEt ils lurent des livres et ils écoutèrentEt ils se reposèrent et ils firent des exercicesEt ils firent de l’art et ils jouèrentEt ils ont appris de nouvelles façons d'être.Et ils s’arrêtèrent Et ils écoutèrent plus en profondeurCertains méditaientCertains priaientCertains dansaientCertains rencontraient leur ombreEt les gens ont commencé à penser différemment.Et les gens ont guéri Et en l'absence de gens qui vivaient comme des ignorants dangereuxSans... [Lire la suite]
samedi 16 novembre 2019

EPHRAÏM MICKHAËL ...!

In Corsica  Tandu    L’ÎLE HEUREUSE Dans le golfe aux jardins ombreux,Des couples blonds d’amants heureuxOnt fleuri les mâts langoureux            De ta galère,Et, caressé du doux été,Notre beau navire enchantéVers les pays de volupté            Fend l’onde claire ! Viens, nous sommes les souverainsDes lumineux déserts marins,Sur les flots ravis et... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:04:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
vendredi 21 juin 2019

L’ÉNIGME PHILOSOPHALE ! ...

    §   Conscience      qui veut vivre parmi toutes les autres consciencesqui veulent vivreégales et libres à la fois d'aimer      sans donner la mortfût-il par pro-curation indifférente et pléthorique Conscience d'être ici-bas et     d'avoir été de passage        humble pèlerinrespectueux des grands desseins d'En-Haut     de l'Au-Delàinexplicables     mystérieux ineffables Ainsi     accepter... [Lire la suite]

lundi 17 juin 2019

AVEC QUELQUES POÈTES ! ...

    RETIENS   Retiens le jour    saisis la ramure  lancéolée des possibles  La nuit    cueille la  Lune   prends - la entre tes bras Tout passe      tout  va  si vite sur un quai de gare  à Orly le dimanche   Apprends toujours des signes du ciel et de la mer au vol de l'essaim imagine le temps qu'il fera  et que les dictons jadis  auréolaient  de rêves et d'images aux lices  de l'incertain   Quant... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:11:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 30 août 2018

INSURRECTION !... UN VISIONNAIRE

    Tommy INGBERG  Rien ne change, ils se déguisent et feignent de servir      Ils ont dit : Nous serons les vainqueurs et les maîtres. Soldats par la tactique et par la robe prêtres,Nous détruirons progrès, lois, vertus, droits, talents.Nous nous ferons un fort avec tous ces décombres,Et pour nous y garder, comme des dogues sombres,Nous démusèlerons les préjugés hurlants. Oui, l'échafaud est bon; la guerre est nécessaire;Acceptez l'ignorance, acceptez la misère;L'enfer attend l'orgueil du... [Lire la suite]
dimanche 19 août 2018

ESCHATO-LOGIQUE !...

      " ...  la folie m'a toujours sauvéet m'a empêché d'être fou ... "  H-F THIEFAINE    ***       POÈME ESCHATO - LOGIQUE  OU DE L'INESPOIR      Élu   dirigeant     décideur édile de la ville ce texte   à l'orée de la poésie ou du chaosvous est destinépar-delà toute veille éco-logique et polémiquehumblement et au-delà des censures en cours Voici Un poème    en guise de mise ou de pari sur... [Lire la suite]
mercredi 20 décembre 2017

DES LARMES POUR MON PETIT SERIN !...

            Que je m'ente à la dormance des vagues à la souvenance des vents  et des ruines remontant sans fin les spirales enivrantes des coquillages de mon enfance Qu'il me soit    une dernière fois   donné de rechercher quelques larmes de Carthageque les flots et le ressac mélodieux roulent et polissent entre les galets Ainsi d'entretenir la flamme et le souffle qui me rivent à la vire  au chant nitescent des étoiles que les thermes et les colonnades... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:38:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,