mardi 20 juin 2017

LE SILENCE EST BLEU !...

  Là-basLe silence est bleucomme un coeur qui bée aux fenêtres de ciel généreusement lumineuses Et mon champ d'étoilesy brasille comme s'illune Sélénédans la nuit perpétuelle parsemée d'aurores L'azur est roi et l'arc-en-ciel de son aura au sillage qui renaît louange la rose des vents Là-bas chaque bordée vagabondeerre en musant dans l'air pur d'un rêve orbe que plus rien ne consume §    MARIN - Fragments pour un Sentiment Océanique - 
Posté par marin56 à 04:08:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 18 juin 2017

AMER ET PHOLIE !...

        Quels bouquets    de nuit   auréolent  l'amer  un  abîme d'archipels   Les choeurs du silence       croisent et vont  évanescents   Que ton sillage    regagne  le chant de la noria comme il danse la transe des vagues   Entre flux dense et reflux depuis ces figements habités ici   le vent cri avec toi    A bord de  Pholie  déraisonne encore   Schizo-frère   ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:51:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 5 juin 2017

DES AILES POUR UN ANGE !...

      Comme un accord une pensée à la brise  écloseLou  sourit aux ailesqui dansent vers ses  lointains      Je lui  délivre ce petit conte au hasard du cheminAinsi du visage d'un angené des liens du Ciel Le chant des vagues la mélodie du vent auront si-tôt bercé Lou   contre le sein de la mer Son marchand de sable n'est autre que papillonsau vol coloré palpitant à l'unisson d'un choeur-océan Il y a dans son regard les beaux desseins d'un rêveque l'on retrouveà... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:56:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
dimanche 4 juin 2017

IMMENSURABLE LETHE !...

  Cette échappée m'est une danseinoubliable vire dans la nuit  léthéenneEn liceje rêve d'avalanche perse fuyant l'aube dense des cloaques et des fumets De ce jardin d'Eden  lénitif calice à jamais serti d'opalinequi eut éveillé l'âme des océans  infinis et de l'absurde extra-lucide     je vaincs le suicide Paraître demeure illusoire Alors de sur-vivre comme on émerge sonnéde l'ivresse paranoiaquearraché à la douleur au hasard d'une vaguebordéed'un rendez-vous manqué par-delà le... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:11:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 15 mai 2017

LE SANGLOT ÉTRANGLÉ ! ...

  Petit inconnu, trop jeune pour te nommer, désormais seul, déjà orphelin  de ton jumeau ; il ne te reste plus que la fuite sous le vacarme tonitruant de l'artifice létal ! Un détail, une goutte fait déborder le vase... Qui prétend de toi différer sous les pluies de bombes, la stridulence des réacteurs ?   Il me vient comme un sanglot étrangléun spasme dont  l'instant décide des deux infinisQui de l'homme  de l'oiseau dont on relate à toujours     en amont du dogme la merveilleuse... [Lire la suite]
dimanche 14 mai 2017

UNE JARDIN SUR LA MER !...

Peinture Henri MORET   St-Guenolé - Pen March . . . . Je sais un lieu de haute lice Où la livrée du matin joue À robinsonner sous les lys Près des falaises d’amadou Où le déhanchement des îles Grise la Manche qui s’exile Sous son chapelet de Corfou . Je sais un lieu de haute sphère Où les sternes vont poinçonnant Le nonchaloir évanescent D’un archipel bagué de mousse Où la veine bleutée du vent Sur les voiles des barcaroles Jette la clé de ses vingt ans . Je sais un lieu d’étreintes folles Où... [Lire la suite]

lundi 8 mai 2017

SYM-BIOSE !...

  De si près, en tête de mât, le Puffin Cendré devenu très familier, reconnaît  son étrange nautonier ! Mais lisez plutôt ;  des mots, une expérience  que rien n'égale ; il ressemble étrangement à l'Albatros, en plus petit, virtuose des airs, éminemment sociable et à la fois solitaire, il parcourt des distances considérables sans donner un seul battement  d'aile. Le côtoyer de si près est un pur bonheur... A " Ange-Puffin ", mon ami ! Agrandissez les images ...     A l'envers de tes ailes... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:01:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 4 mai 2017

OMÉGA !....

  " MUCHACHO " Nous envoie ce texte venu d'ailleurs, de la profonde solitude, du vaste coup de temps et se confie, sous le nuage d'embruns poétique, allégorique, évanescent !...    En cet instant vaguedestine-moi au galbeà l'orbe élyséende la mer en beauté N'ai-je pas écouté  et tant appris à tes côtés entre deux ondes et le rocherle chant du monde       la voixde la délivrance Tu me suis et me précèdesparaphant la scansion affranchie  d'une révélationl'allégorie de l'envol azuréen ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:17:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mardi 2 mai 2017

" ANGE-PUFFIN " EST DE RETOUR !...

   Ce fut un accord !  D'entre l'aile assortie aux bleuités de la  mer et la proximité de l'oiseau, dans ce théâtre en plein ciel où toutes les beautés convolent, voici une poésie - récit très près du coeur ; elle est dédiée aux Petits-Enfants  ! Comme la nuit en plein jour céruléennela mer intensément densehersée de rochers éparsbriseabandonne à la dérive des penséesd'étranges lueurs marinesde mouvantes et fulgurantes émeraudes Un puffin cendré calligraphie sur l'azur ses lettres de noblessesArabesques... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:23:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
dimanche 30 avril 2017

DE L'EGO OU DU SAIN CREDO ?...

      D'aucuns avancent aisément ou d'un commun accord                   Egoconfinant alors au devant de la scèneau con-sensus    de circonstanceMais je leur oppose                        Credol'envers sibyllin des sensl'immémoriale allégeancedu nomade   du passeur  sans paraître Un oiseau    un voilier    au loinunitivement lient les horizons extasiés de la mer et du... [Lire la suite]