dimanche 24 mai 2015

OUVERT SUR LE LARGE !...

      Comme un penser vagabondAllège le coeur        Solitaire Je vais en ce matin vernal Courir le flot   doubler un capDroit dans la lumière du soleilAu vent d'une île bouquetière Voguant par ses champs d'azurLe large hèle  comme l'appel enivreL'instant irrépressible beausitEt nous destine au-delà de tout A faire humblement cavalier seul Le vent mugit           la mer tonne Les petits albatros virevoltent Les nuages d'embruns donnentVainquant le tumulte des... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:18:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

samedi 23 mai 2015

A. de LAMARTINE - L'ADIEU A LA MER ...!

ADIEU LA MER    Murmure autour de ma nacelle,Douce mer dont les flots chéris,Ainsi qu’une amante fidèle,Jettent une plainte éternelleSur ces poétiques débris. Que j’aime à flotter sur ton onde.A l’heure où du haut du rocherL’oranger, la vigne féconde,Versent sur ta vague profondeUne ombre propice au nocher ! Souvent, dans ma barque sans rame,Me confiant à ton amour,Comme pour assoupir mon âme,Je ferme au branle de ta lameMes regards fatigués du jour. Comme un coursier souple et docileDont on laisse flotter le... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:37:52 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 23 mai 2015

PAUL VERLAINE !...

L’étoile du berger trembloteDans l’eau plus noire et le piloteCherche un briquet dans sa culotte. C’est l’instant, Messieurs, ou jamais,D’être audacieux, et je metsMes deux mains partout désormais ! Le chevalier Atys, qui gratteSa guitare, à Chloris l’ingrateLance une oeillade scélérate. L’abbé confesse bas Eglé,Et ce vicomte dérégléDes champs donne à son coeur la clé. Cependant la lune se lèveEt l’esquif en sa course brèveFile gaiment sur l’eau qui rêve. Paul VERLAINE   
Posté par marin56 à 12:15:57 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 5 avril 2015

" LA TERRE EST BLEUE ...... " !

    " La Terre est bleue comme une orange "Ainsi  Paul   d'entre   Gauguin  CézanneAuriez-vous  à jamais émerveillé et portéL'enfance d'une pensée   Ô dive alliance Posée sur le vélum constellé  des cieux Et il m'est si doux de penser à Vous Qui le nierait  Aux confins de la raisonSi ce ne sont les sots   les cols blancsDepuis les bas-fonds abs-consQu'enfante sournois le com-promisDont la cravate sertit une con-scienceChamarrée d'or d'argent et de platine La Terre... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:44:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 30 janvier 2015

POUR UN CHANT D'ETOILES !...

      Je réfugie mon coeur J'abandonne mon âmeAux champs pers de l'hiverLà tout n'est que promesseClarté en esprit qui mûrit Et je dis que la mer fleuritOndoie comme elle emporteDans sa chevelure pourpre L'aube d'un sublime Concert - Ô Harmoniques des quatre saisons Je la sais prodigue et lumineusePar la Nuit Obscure qu'elle bordeQuand son choeur d'orgues hyalinesÉcrin aux ineffables linéamentsIndéfiniment fabulent l'éternel Ainsi sera mon champ d'étoilesPoussière dans le vent      Patience... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:20:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
vendredi 12 décembre 2014

EX-ÎLE _ " CARA D'URIENTI " ...

    "...  Ainsi, les oiseaux du nord sont la manne des aquilons, comme les rossignols sont les dons des zéphyrs : de quelque point de l'horizon que le vent souffle, il nous apporte un présent de la providence... "  F.R de CHATEAUBRIAND - Le Génie du Christianisme - Tome I /  1803  Page :  185     EX-ÎLE   L'embrun des vagues pour ultime châsseComme la houle étreint le brisantEt l'aura volage des vents frémit Sur l'étendue froncée... [Lire la suite]

vendredi 12 décembre 2014

LE PORT _ CHARLES BAUDELAIRE ...

  PETITS POEMES EN PROSE    Un port  est un séjour charmant pour une âme fatiguée des luttes de la vie. L'ampleur du ciel, l'architecture mobile des nuages, les colorations changeantes de la mer, le scintillement des phares, sont un prisme merveilleusement propre à amuser les yeux sans jmais les lasser. Les formes élancées de navires, au gréement  compliqué, auxquels la houle imprime des oscillations harmonieuses, servent à entretenir dans l'âme le goût du rythme et de la beauté. Et puis, surtout, il y a... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:46:52 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 9 décembre 2014

JOSEPH MANDELSTAM !...

  Lorsque les poètes Russes entonnent la Mer, ce n'est pas sans nous émouvoir ! Poésie très profonde, transports à travers les arcanes d'un temps aux  âges qui ne sauraient jamais mourir ! mémoire collective que le flot et les nuages bercent au firmament, du Septentrion vers l'Orient, l'Empyrée ...   SILENTIUM   Née, elle ne l'est pas encore,  Celle qui paraît toute parole et musique Et qui, pour autant, relie Tout ce qui vit indissolublement.   Calme respiration des seins de la mer,  Mais... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:27:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 16 novembre 2014

AUX SEULS PENSERS DE L'AUTRE RIVE !...

    POÈME A NE PLUS RIEN DIRE LA-BAS VERS L'AUTRE RIVE Est-ce à la vie que le grain blanc attente Pourquoi y penser  Marin  quand il forceLe dictamen à en souligner les contours Que me vaudrait l'issue sans la lumièreL'Ether que l'amour quête en vaguant Par-delà  les linceuls neigeux de l'embrun Une présence les rudesses d'un rivageAu regard qui me suit telle une ombreNotre gage est sain indéfiniment sillage Des boucles de vent au large évaporent Une promesse et pourtant l'improbablePar les canons... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:03:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
mercredi 15 octobre 2014

AVANT DE PARTIR !...

        Le chant des nixes pour ivresse  l'hiverPar les champs pers de la mer sans finVague au vent évanescent de l'embrunEntre le verger et l'amer  lointain   J'erre A l'appel tonnant des abysses  des étoilesAccourent les hérauts nimbés et carminsLa nuit sera aux nues fantasques  aux voilesIndéfiniment  feignant l'alcyon pérégrin J'abandonnerai alors la rime le quatrainPour que le frisson à l'aube me destineSans raison ni foi que la passion  L'entrain A toi me lie... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:59:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,