dimanche 31 août 2014

CELESTIELLE FUSION !...

LUDOVICO EINAUDI         Le chant immémorial Des baleines Et des dauphins-pilotes Pour ultime écho La mélopée des flotsPour unique cielL'embrun nous saouleFuyons l'enferRegagnons les  champs suaves Et absinthesDes perennelles harmonies L'ellipse est delphinePuffin  sterneSur la mer de joieQuand l'aile la  caudalePalpitent en guise De célestielle fusion Et l'océan profond Enveloppe La nuit sereinePromène l'ombreD'un hasard Illumine la rencontreQui nous fondeVous  et moi Quelle autre... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 22 août 2014

LA MER DE L'INTRANQUILLITÉ ...!

Jim Morrison ! Que ne suis-je encore   lorsque de virer de bordNe sachant plus où aller  désabusé   Vaste est l'issue A l'entour   au seuil de l'abîme   déclinant le pari abrupt et l'insondable invite des vents Le vide et le néant submergent       Une vie Je n'oublie rien     Des-illusions que l'azur diluvie Et n'avoir de cesse de franchir une murailleDe cristal      Oser les corridors d'un sas étrange Aucun être cher ne subsiste    si peu... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:13:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 21 juin 2014

Ô GRAND VOILIER !...

Virginie l'appelait son ailée une goélette peut-êtrePetite Aile sous voiles éminemment belle et élancée L'Aile qui  fendait le flot de l'azur  allant par les sillages de joie Ainsi du plain-chant- Océan d'une étreinte Toutes les fois sanglot étranglé  larme  émoiEmplissant de promesses et d'accords cristallins La voilure  déployée de son bel oiseau du large Tout n'était qu'ascension louange déclinée sur l'azur Envol  lustral d'écume et d'embrun par-delà les lames Dans le silence accompli des solitudes et... [Lire la suite]
vendredi 13 juin 2014

ARTHUR RIMBAUD !...

  J’ai vu des archipels sidéraux ! Et des îlesDont les cieux délirants sont ouverts au vogueur :— Est-ce en ces nuits sans fonds que tu dors et t’exiles,Million d’oiseaux d’or, ô future Vigueur ?Mais, vrai, j’ai trop pleuré ! Les aubes sont navrantes,Toute lune est atroce et tout soleil amer.L’âcre amour m’a gonflé de torpeurs enivrantes.Oh ! que ma quille éclate ! Oh ! que j’aille à la mer !   A. RIMBAUD  EXTRAITS - Oeuvres Complètes - Barques à Djerba 
Posté par marin56 à 01:09:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 1 juin 2014

FIODOR TIOUTTCHEV - OCEAN - VENT ...

COMME LE GLOBE TERRESTRE EST ENTOURE PAR L'OCEAN    « Comme le globe terrestre est entouré par l’océan, — ainsi la vie terrestre est enveloppée de songes ; — vienne la nuit, et de ses vagues sonores — l’élément obscur bat son rivage. « Sa voix nous presse et nous sollicite ; — déjà dans le port la voile enchantée frissonne ; — le flot grandit et, rapide, il nous emporte — dans l’immensité des eaux sombres. « La voûte céleste, illuminée par la gloire des étoiles, — nous regarde... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:32:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 25 avril 2014

SANS FARD ET SANS POINT !...

  RUN  Oui, sûrement, beaucoup de choses ! La mer oscille entre vide, néant et plénitudes ! Qui ne saurait en effleurer la mane perdrait le vrai sens de l'Ether, de l'Azur, des intouchables harmonies ; d'où tous ces écrits que je verse à bord d'un courant très secret, l'Océanisme ! Adieu vat,  messages à la mer, souvenance à jamais bercée que l'éternel garde aux confins de l'oubli ! Point n'est besoin de notoriété, de piedestal pour penser et écrire, heureusement ... Mais écrire, oser, dire, relater, partager ne... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:26:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mardi 18 mars 2014

QUI ES-TU ?

    Le souffle vitalL'orbe engendre.Regard entendu Et si vrai De l'amour par la foi, Un clin d'oeil,Pour ultime chant Absinthe...Tant de fois T'aurais-je songée,Lyre des Muses Néréide ou Néphélée,Le choeur bruissant et tonnant !Folle empenne des ventsTu sillonnes Envoûtante féeLes vastes prairies ondéesAccourant depuis les nues.Et je vais à ton flanc douxEn ton sein fleuri, Lové, QuérirLes lointaines caresses De Thétys ;Ô incestueux OcéanCet hyménée qui jamais Ne cesseD'ourlerVoiles et galbes... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:07:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 18 mars 2014

LES NÉRÉIDES - POÉSIE THÉOPHILE GAUTHIER ...

  J'ai dans ma chambre une aquarelle Bizarre, et d'un peintre avec qui Mètre et rime sont en querelle, - Théophile Kniatowski.Sur l'écume blanche qui frange Le manteau glauque de la mer Se groupent en bouquet étrange Trois nymphes, fleurs du gouffre amer.Comme des lis noyés, la houle Fait dans sa volute d'argent Danser leurs beaux corps qu'elle roule, Les élevant, les submergeant.Sur leurs têtes blondes, coiffées De pétoncles et de roseaux, Elles mêlent, coquettes... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:38:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 17 mars 2014

MÉMORABLE RENDEZ-VOUS !...

  SENTIMENT OCÉANIQUE    Comme un vieux souvenir  Une évocation fugaceAu réveil s'empare de l'instant Voici qu'une scène toutes les fois M'apparaît familièreAu coeur de la nature Il y fait déjà bon vivre et muserJ'embarque à bord d'un vaisseauÉtrange  Mémoire de l'eau Demeure sans riveVire entre passé et devenir Qui divague songeuse Allant s'apaisant et renouant Depuis la profondeur des choses Quelle illusion choisir Quel mirage à nouveau retrouverAttrait  fascination d'entre les... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:24:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
dimanche 2 février 2014

LES NOCES DE LA TERRE - EXTRAITS

Je caresse la mer et j'écoute la luneLe peuple des dauphins qui dansent dans l'étéJe dis le monde et les Andes se dissimulentParmi les arbres célestes de la contréeD'ici, les isthmes, les golfes, les pôles brûlentEt la nuit remue sans que la terre ait bougé.Je dis le monde avant d'avoir à le nommerJe connais ces chemins de bois et de bocageLes bruits de la planète et les vents d'outre-largeJe dois mourir en eux pour les mieux situerJe sais ce qui me lie à l'âme des glaciersEt ce que peuvent mes prunelles sous l'outrage.Je dis le monde... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:48:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,