samedi 15 février 2020

RENDEZ -VOUS !...

    Rendez-vous manqué  - Tempête " Hervé " / Vents Violents _ Île de Corse / Grand Sud      Immersion    Front de mer  Tu renais à  ce  choeur déchaînés  comme  l'errant à corps et à cri qui déjà   distance  et s'absente   Petit  es-tu   face aux murs qui se dressent et qui tombent   Verdict  sans  appel  que l'envol salutaire renvoie   Il te faut rencontrer  l'onde et la ... [Lire la suite]

mardi 24 décembre 2019

CELESTIELLES RADIANCES ! ...

      Images  / " EMMILA "   DE L'IVRESSE ONIRIQUE DE  LA MER      Comme je marchai vers la mer, sans la voir, me parvint une rumeur, abyssale, absolue. Qui  me convia en pensée  au vertige du Solo intégral, à l'épreuve du coup de temps,   aux mondes de tous les silences. Je ne pus renoncer à ce multiple appel. Tant de souvenirs aux  liens de coeur   rejoignirent la féerie blanche des éléments,  en allée,  cavalcadant parmi les moutons... [Lire la suite]
lundi 27 août 2018

LA PASSE !...

    "...  Ou aller et venir,  de part et d'autre l'espace et le temps. Tangible issue ! Partir et revenir ou l'inverse ; qui sait ?  Apprendre à larguer les amarres ! Fin de parcours pour les vagues vers la côte qui se couchent. Tremplin, envol et nouveau  départ pour le compagnon d'un jour. Ainsi du cycle des renaissances  enfin apaisé...       Remonte le vent, au plus près de la lame et du flot bleu-turquin. Sans heurt, gagne le ponant et ses  ciels ultramarins. Tu... [Lire la suite]
lundi 23 juillet 2018

IL EST ENCORE TEMPS !...

    Il est encore temps de vaguerde muser      à l'intime des îlesde la Grande Merau vent     sous le vent     si prochesen volant au-dessus des cielsretissus de Thétys      l'éternelaux tombants accores Rien n'aurait donc changé quand le regard vogue s'attarde comme un horizon et n'en retient que l'image des rêves    de l'évasion Mais le nocher  sait le sursisdes eaux     des domaines mortsque la mer déplore implorant les... [Lire la suite]
dimanche 18 mars 2018

PUFFINS CENDRES !...

    Les Puffins Cendrés  sentent le retour du printemps comme ils partagent les grains et les giboulées. L'éclaircie promet d'être chaleureuse. En hiver, ils vont souvent solitaires ou par deux, sublimant leur couple  et en dominant les airs. Je les vois qui s'entent aux plus hautes lames,  disparaissent dans les creux dantesques  d'un enfer à ciels ouverts ;  " bolge " marines irisées,  jaspées d'émeraude et de translucides  tourmalines. Ils surgissent, au hasard, au ras  des... [Lire la suite]
lundi 19 février 2018

TEMPÊTES NOMMÉES !...

  La merest son champ chants des lointainset des centaines d'amour diaphanesdont le souffle  dense  s'épanche sur la grève La mer aussi blanche que le ciel et la nuit  bleuissent Ainsi en auront décidé les accords épurés de l'air liquideet des vents déclinant à jamaisd'infinis silences En ces lieux de souveraines livrées qu'emmène un couple vaguele temps suspend son vol Instant paradoxal bousculant le cours habituel du doute La lame qui le précèdebrise aura déjà passé(e) quand l'onde  en amont se... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:44:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 21 mai 2017

SIDÉRANT VISAGE DE PIERRE !...

  Ne pas retourner le cliché, regarder et agrandir   !  Il sentit près de lui comme une étrange  présence, un regard pesant que destinaient  les premiers linéaments de la roche, à l'orée du ciel animé. Au fil de ses nombreuses bordées, il devinait l'esquisse d'un visage ou du moins une forme anthropomorphe épurée d'un autre temps, première, pour ne plus jamais dire primitive ou sauvage...! Une figure de style qui eût inspiré les plus grands du cubisme, des surréalistes ! Mais il  fallu aussi au... [Lire la suite]
mardi 2 mai 2017

" ANGE-PUFFIN " EST DE RETOUR !...

   Ce fut un accord !  D'entre l'aile assortie aux bleuités de la  mer et la proximité de l'oiseau, dans ce théâtre en plein ciel où toutes les beautés convolent, voici une poésie - récit très près du coeur ; elle est dédiée aux Petits-Enfants  ! Comme la nuit en plein jour céruléennela mer intensément densehersée de rochers éparsbriseabandonne à la dérive des penséesd'étranges lueurs marinesde mouvantes et fulgurantes émeraudes Un puffin cendré calligraphie sur l'azur ses lettres de noblessesArabesques... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:23:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
dimanche 23 avril 2017

TU DANSES SUR LES CIELS DENSES !...

  Tu danses  sur les ciels densescomme je mime   ton vol pur les transes que tu partages  en silencepar les mers cyan et ses froidures L'eau-delà   si profond(e)l'azur et le vent nous confondentJouons  ensemble  sur le fil de l'horizonquand le coeur et ses tombants débondent Sereine liberté   merveilleusement ailéeLa pantomime ose qui éclot  et  s'éploit Vers un point de rencontre et de joie qui nous accordepar la foi et ses secretsla promesse de... [Lire la suite]
jeudi 20 octobre 2016

LA ROBE ÉCAILLÉE DE LA MER !...

      " La solitude Ne plante rien : elle fait mûrir... Encore te faut-il en plus l'amitié du soleil. "   Friedrich NIETZSCHE      Par-delà les premières froidures de l'automne,ombres et orangés du petit matin s'éclipsent.Les nuages revêtent le ponant ; ciels de frimas,précoces augures... Ainsi du langage des signes ! De fortes rafales hérissent la robe  écaillé de la mer.Par myriades les dômes azurés bossuent l'horizon.Mais la houle lointaine toise obstinément les côtes.Les rochers... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:44:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,