dimanche 13 juillet 2014

FABLE DE L'EAU

            je vous dirai en contant L'univers fabuleux de l'eau Ses lointains magiciensComme l'aube  chaque matinCes éternels printempsOù les vagues fleurissent la mer Un champ ondoieEt le silence tel l'abrupt Verre liquide que les vents Ourlent sans fin Emplit de son chantUn regard-Océan Je vous dirai un secretLe parfum la blanche ivresseDe l'écume le choeur Pétillant et battant la chamadeDe l'onde et du cavalierDes nues absinthes courant l'étherAllant entre hier et demainCueillir un... [Lire la suite]

dimanche 6 juillet 2014

TRANS-ERRANCE ?...

Il est partout sans que l'on puisse le voir    FRAGMENT Je reviendrai un jour cotoyer l'écume d'une rencontre au  lumineux sillage !  Serais-je encore plus léger ? Entre deux ondes largement octroyées depuis le ciel et le Ponant, partout et nulle part... Oubli, anathème, je m'ancrerai alors profondément mat sur l'échiquier de l'Azur ! j'y aurai vu et traversé  des chateaux d'eau dans les albâtres de la tempête. Ils  défiaient, ils provoquaient  l'ère de la folie en  ceignant  les... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:53:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 1 juillet 2014

ENTRE DEUX ONDES !...

ANTIMATTER     Il est des lieux où l'espace-temps joue à se cacher ! Un intervalle complice, comme  un Ami perdu qui viendrait panser le chasme  d'une folie   ... Y retrouverais-je toutes les fois le charme chaloupé des lames et des sirènes ? Mais l'infiniment bleu, un instant, ceint d'écume et de blancheur océanes. Voici quelques fragments, ces faveurs de l'éternel, là où les messagères safres destinaient à l'infini leur mélancolique et nostalgique errance.   Charmes clarteux   ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:30:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 21 juin 2014

Ô GRAND VOILIER !...

Virginie l'appelait son ailée une goélette peut-êtrePetite Aile sous voiles éminemment belle et élancée L'Aile qui  fendait le flot de l'azur  allant par les sillages de joie Ainsi du plain-chant- Océan d'une étreinte Toutes les fois sanglot étranglé  larme  émoiEmplissant de promesses et d'accords cristallins La voilure  déployée de son bel oiseau du large Tout n'était qu'ascension louange déclinée sur l'azur Envol  lustral d'écume et d'embrun par-delà les lames Dans le silence accompli des solitudes et... [Lire la suite]
jeudi 19 juin 2014

FRAGMENTS ...

L' écueil  La vague éclot en brisant ! Comble de l' éphémère paradoxe : et pourtant, à chaque fois, immémoriale pensée ... L'instant s'élève, s'éternise ; apothéose du verre liquide ! Livrées de  " l' Éternel Retour " qu'un voile de blancheur happe. L'azur, entre épure et griffure, scelle une scène antique, entonne le thrène et le péan de l'amer !  Fragment Un instant, une pensée, l'éclair d'une  rencontre, peut-être ! mais toutes les fois tombant dans l'azur qui me fonde et m'emporte ; fragment, comme... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:16:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
vendredi 13 juin 2014

ARTHUR RIMBAUD !...

  J’ai vu des archipels sidéraux ! Et des îlesDont les cieux délirants sont ouverts au vogueur :— Est-ce en ces nuits sans fonds que tu dors et t’exiles,Million d’oiseaux d’or, ô future Vigueur ?Mais, vrai, j’ai trop pleuré ! Les aubes sont navrantes,Toute lune est atroce et tout soleil amer.L’âcre amour m’a gonflé de torpeurs enivrantes.Oh ! que ma quille éclate ! Oh ! que j’aille à la mer !   A. RIMBAUD  EXTRAITS - Oeuvres Complètes - Barques à Djerba 
Posté par marin56 à 01:09:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 7 juin 2014

TRANSE-MIGRATION !...

 THE END         Marin  Toi qui vaguesMusant à la valseDes voiles et des lames EvanescentesErrant à  la traîne des nuesPassager des ventsOù les sens  Sèmes A toujours transcendants Ondoient Et t'accordent l'infinieClarté du silence Voie sur l'azurLa co-errance Des harmonies La noria océanePour ultime odePar la nuit liquideDélie L'aura des nymphes Le moutonnement célesteEt bruissant des dunesOù tu n'es que poussièreCe désert emperlé Allant pérégrin... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:32:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 6 juin 2014

LA MER - RENE CHAR - POÉSIE

" Comment vivre sans inconnu devant soi ?  " R. CHAR  Un Extrait, tiré de Fureur et Mystère, une Oeuvre magnifique du Poète français :  René CHAR. La mer y est évoquée avec toute la profondeur, la légèreté et la poésie qui en émane et inspire tant d'auteurs depuis les temps les plus reculés de l'Ecriture, bien avant et sûrement, à travers les rites, les mythes, l'art épousant les gestes et les contours merveilleux de l'Oralité. Partageons cette très belle Citation de l'Auteur, à mon sens l'une des plus belles et à... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:42:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
dimanche 1 juin 2014

JIM MORRISON !...

  CHACAL   Chacal, nous reniflons les survivants des caravanes. Nous recueillons les récoltes sanglantes des champs de batailles. Nos ventres creux ne sont privés d’aucune viande, d’aucun cadavre. La faim nous conduit sur des vents parfumés. Étranger, voyageur regarde-nous dans les yeux et traduis l’horrible aboiement des chiens antiques.   Jim MORRISON  Les Nouvelles  Créatures    Poète-Chanteur, Chanteur-Poète, Jim Morrison aura choisi la Musique, la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:31:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 28 mai 2014

BALLADE OCÉANE !...

    - Tempête d'Ouest / 2009 -    La tempête voyage, révèle, accorde, dévoile !... Dérades aux confins de l'immensité où les frontières ne seraient plus qu' illusions, barrières, distinctions, enfin, apanages aux seules destinées inégalement  choyées qui échoient  !         TERRANDA / Laissez jouer !     NAVIGANT   Un chant azuré / le vent des cieux jouant à nous confondre / Dessein   Ô noble  vague à l'âme / A en perdre haleine  et vole /... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:17:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,