vendredi 13 juillet 2018

TORRENT JUSQU’À LA MER !...

    Et  me reviennent en boucles les songes et les rêveries de Bosco, de Giono, irradiant de beautés, de sublimités de préciosités  ces pans de vie champêtre. Du Mas Théotime à l'Homme qui plantait des arbres, que de chemin parcouru vers la vie éternelle !  Une Voix d'Eau  que la Harpe enlève   Fasciné, subjugué, je regarde l'eau du torrent couler, fluer abondante et fraîche, qui rejoindra la mer sans que rien ne la souille. En fin de parcours, en se rendant à l'azur,  elle ravira... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:03:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

mardi 19 juin 2018

TEMPÊTE !...

        TEMPÊTE    Tout n'est qu'émulsion, nuages iodés, air et eau brassés que les vents ouragans en  tourbillons  fusionnent, tel un nouvel infini. les vagues, la houle  se sont couchées. La mer affiche un profil bas et se laisse emporter par la violente tempête. L'oeil peine et ne discerne plus le large, le domaine voilé  des multitudes et des moutons innombrables... Les contours familiers d'une Île demeurent ;  troublés, angoissants, extravagantes métamorphoses. ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:01:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 3 mai 2018

TRANSCENDANTALISTE ! ...

Platane d'Orient en Automne   " Je vis en plein air pour le minéral, le végétal et l'animal qui est en moi. ( ... ) Henri D. THOREAU   Considéré comme de l'eau, la feuille est alors un lac d'où émergent de chaque côté de grands promontoires arrondis qui s'étendent jusqu'au milieu, tandis que ses baies s'enfoncent à l'intérieur des terres, pareilles à des estuaires étroits dans lesquels se déversent de jolis ruisseaux ; le tout forme en quelque sorte un archipel.Plus souvent, cependant, elle évoque la terre, et, de... [Lire la suite]
lundi 29 janvier 2018

ESQUISSES PARADOXALES !...

    Ne pas passer à côté de ces échos  !      La pierre serre le boisle bois fend la pierrele gel et la chaleursont alliés Un chêne prend racine répand en chemin l'ombre fraîchedes ciels et des étésL'eau  partout  flue rêve dans le rêve Plain-chant que le maquis entonnedepuis les vents dominantspressé de recouvrerl'ivresse du printempsen se penchant aux balcons de l'hiver Pareil au flotle romarin en fleursjaillit et moutonne entre arbusteset rocherscomme il pallie aux pâleurs... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:09:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 25 avril 2019

SOMBRE BALLET ! ...

  La mer du coup de temps emporte déjà les dunes de nos souvenirs   Le printemps revient, frange la mer qui, à son tour et,  vaguement,  le souligne. Renaître à cette partition originelle où rien n'aurait bougé si ce n'est, hélas, le niveau des eaux qui montent, inexorablement, signant  la destruction et la disparition de nombreux  espaces littoraux remarquables, entre autres bouleversements majeurs ! Le temps semble bien impatient d'en découdre et de recouvrer l'esprit des lois naturelles,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:56:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 23 avril 2019

LA CURÉE !...

    Peuple migrateur, peuple des airs, la métaphore  hélas !   incongrue enténèbre l'horizon. Mais de l'urgence, sur Terre, de la déliquescence  galopante des rapports  humains  comme à la Nature ... Vous ne nous en voudrez pas, l'enjeu ici-bas, devient  vital  ... Situation tendue pour ces quatre Goélands Leucophée ! L'un d'entre eux s'est emparé du morceau de choix ; au-dessus de la curée,  sans partage du chef d'un moment,  gravite et tournoie   l'aréopage... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:15:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 31 mars 2019

UN PAN DE COSMOS ! ...

  Et  quand le flot des vagues écumantes, le sac et le ressac  de la mer irisée  égrènent la marche du temps, aujourd'hui mondialement manipulé, le choeur  demeure, à l'ouvrage, depuis le commencement de tout   !    Tel un pan de cosmos, sur  la Terre,  solennellement décliné ; ainsi de la mer, l'autre ciel, ici-bas, à portée de la main, tout à la fois palpable et éthéré !  Rivages majestueux, arpents rares et fabuleux d'une exoplanète parmi tant d'autres  probables... [Lire la suite]
dimanche 10 mars 2019

MICHEL SERRES / LA MER - LES MARINS ...!

        MORALES ESPIEGLES  / EXTRAITS    Comment passer  sous silence, ici,  cet extrait lumineux et si vrai de l'homme de sciences et de sagesses parvenu au faîte d'une vie ! Un opus remarquable, dense et si profond, qui ne laisse aucun doute sur la voie du Passeur, à l'instar d'un Théodore Monod. Une Parole, une Pensée, un recul  ouvrant les portes de l'avenir et du futur  qu'il voit plus inventif et créatif. En guise de filigrane, un principe fondamental auréolant le... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:14:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 7 mars 2019

ISULA SOLA SI FRAGILE ! ...

     On ne compte plus, on ne répertorie pas les sites natures grandioses et sauvages  qui  font des Îles de la Grande Bleue une destination prisée. Ils se vivent comme ces îles qui méritent que l'on apprenne sans fin  à les découvrir, à les aimer, à les défendre contre l'adversité argentée. Il en sera  alors selon les saisons, le temps, la durée du jour  et de la nuit, la noria des vagues  et des nuages chargés de neige que les lunaisons orchestrent avec les solstices et les... [Lire la suite]
mardi 18 septembre 2018

JUSTE UN INSTANT !...

        " ... De ces océans parallèles aux desseins qui épousent la rotondité de Terre ... "     Témoignerais-tu en vain de l'instant ? In-vraisemblablement, à l'orée de l'extrême épreuve, en quelque probable contrée marine, ivre d'azur, à bord des vents fous ? En ces dives  alliances, divague   ! En évoqueras-tu à temps  la rareté, la préciosité, les pentes lisses  et les  tombants aventureux. Indéfiniment pacifiques, souvent solitaires, qu'un  souffle... [Lire la suite]