lundi 21 janvier 2019

DE L'ESPACE- TEMPS !...

      Petit pan d'univers, exoplanète, île,  écueil, tombant, folie : qu'importe ! Mais au-delà de la foultitude amassée, de l'usage décati, de la durée tyrannique, rêver l'espace-temps des origines, y tendre vers la délivrance.     Pourquoi faudrait-il que le tyran du corps nous absente un jour, sans lendemain,  des grands espaces prémonitoires ?... Vienne la  pensée qu'ils  ouvragent  et parfont  au-delà de la raison raisonnante. La musique que les  mots... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:32:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

dimanche 16 décembre 2018

DESSEIN ! ...

    Comme un songe, une allégorie au dais des nues  liquides qui nous rassemblent ce jour, comme un délire Marillion, une "  Île au large de l'espoir ", le Bateau  de Cristal du poète-chanteur disparu à la fleur de l'âge  fauché par l'embrun vague des poudres létales, Que j'évoque ici, que j'abandonne au parchemin des étoiles,  dans l'instant,  quelque aparté intemporel que la mer péridot décline sans aucun  soupçon de hasard, au gré des vents fous ! Renaître  au plus... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:56:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
samedi 4 août 2018

TEAHUPOO L' ÂME TRANCHANTE !...

  " ... Peut-on tomber amoureuse d’une vague ? Aussi dangereuse soit-elle ? On l’avait croisée il y a huit ans en Polynésie et elle nous avait hantée depuis. Il fallait retourner la voir de près. Montrer patte blanche à son écume et rencontrer ceux qui étaient parvenus à dompter cette beauté qui subjugue, mais ne pardonne pas... "  Texte et  Lien vers   Ingrid ASTIER    LE LIEN A LIRE   http://www.liberation.fr/sports/2018/08/03/teahupo-o-l-ame-tranchante_1670684   ... [Lire la suite]
vendredi 13 juillet 2018

TORRENT JUSQU’À LA MER !...

    Et  me reviennent en boucles les songes et les rêveries de Bosco, de Giono, irradiant de beautés, de sublimités de préciosités  ces pans de vie champêtre. Du Mas Théotime à l'Homme qui plantait des arbres, que de chemin parcouru vers la vie éternelle !  Une Voix d'Eau  que la Harpe enlève   Fasciné, subjugué, je regarde l'eau du torrent couler, fluer abondante et fraîche, qui rejoindra la mer sans que rien ne la souille. En fin de parcours, en se rendant à l'azur,  elle ravira... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:03:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
jeudi 3 mai 2018

TRANSCENDANTALISTE ! ...

Platane d'Orient en Automne   " Je vis en plein air pour le minéral, le végétal et l'animal qui est en moi. ( ... ) Henri D. THOREAU   Considéré comme de l'eau, la feuille est alors un lac d'où émergent de chaque côté de grands promontoires arrondis qui s'étendent jusqu'au milieu, tandis que ses baies s'enfoncent à l'intérieur des terres, pareilles à des estuaires étroits dans lesquels se déversent de jolis ruisseaux ; le tout forme en quelque sorte un archipel.Plus souvent, cependant, elle évoque la terre, et, de... [Lire la suite]
mercredi 16 janvier 2019

AVEC VINCENT ! ...

        Une table,  une chaise,  blondes comme les blés. Du bois des flots  pour quelques songes en demi-lunes, écrire et y déposer un penser vrai ... Comme s'il en eût été de la chambre lumineuse, étrangement belle et familière de Vincent, en Arles, au coeur de la Provence, du pays des santons et de la pastorale, des sources cachées, l'univers de la poésie  rayonnante et inextinguible  qu'ondoie un  perpétuel et prestigieux Mistral !  Des vies,  des idées  de nos... [Lire la suite]

vendredi 23 novembre 2018

HIVER MÉTÉOROLOGIQUE ? ...

CENTRALE THERMIQUE     Quatar ! Des dizaines de stades sortent de terre en vue du Mondial ; des tours percent les nuages. Des centaines de Milliards d'euro dépensés pour la future décennie. Aux portes des pays du Golfe, de l'Arabie, des centaines de milliers d'enfants meurent, affamés, tués par les combats et  les armes occidentales !  D'autres Climatosceptiques prennent le propos de DONALD très au sérieux et lui emboîtent le pas ! La Chine travaille à l'édification et  à la construction ... [Lire la suite]
mardi 18 septembre 2018

JUSTE UN INSTANT !...

        " ... De ces océans parallèles aux desseins qui épousent la rotondité de Terre ... "     Témoignerais-tu en vain de l'instant ? In-vraisemblablement, à l'orée de l'extrême épreuve, en quelque probable contrée marine, ivre d'azur, à bord des vents fous ? En ces dives  alliances, divague   ! En évoqueras-tu à temps  la rareté, la préciosité, les pentes lisses  et les  tombants aventureux. Indéfiniment pacifiques, souvent solitaires, qu'un  souffle... [Lire la suite]
lundi 27 août 2018

LA PASSE !...

    "...  Ou aller et venir,  de part et d'autre l'espace et le temps. Tangible issue ! Partir et revenir ou l'inverse ; qui sait ?  Apprendre à larguer les amarres ! Fin de parcours pour les vagues vers la côte qui se couchent. Tremplin, envol et nouveau  départ pour le compagnon d'un jour. Ainsi du cycle des renaissances  enfin apaisé...       Remonte le vent, au plus près de la lame et du flot bleu-turquin. Sans heurt, gagne le ponant et ses  ciels ultramarins. Tu... [Lire la suite]
mardi 14 août 2018

LE NUAGE !...

       Un château d'eau coiffe la montagne dans la mer  PROSE     Un jour à part, nostalgique de l'automne, de l'hiver à l'orée du printemps ! Un jour qui voulut fuir l'été comme on se prend à fabuler l'eau des rêves où le soleil s'enroche dans les  nuées embrasées  du soir, avant la tempête ... Un  jour qui eut peur et qui se déprit, quelques heures, depuis  son  château d'eau,  de l'air d'une époque  en sursis ! J'en vécus les  amples... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:26:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,