dimanche 5 juillet 2020

VERTIGE KITESURF VAGUE ! ...

    « J’ai soif de cette eau-là née de la marche sous les étoiles, du chant de la poulie, de l’effort de mes bras »  Le Petit Prince / Antoine de St-Exupery    PHOTOS / PIER CORSICA KITEBOARDING    - 20169 - Corse du Sud  -   ***         Qu'il me soit  loisible et plaisant de remercier -  Pier / Corsica Kiteboarding 2a -20169 Bonifacio -  à l'occasion de cet article. Ses photos auront tout naturellement  initié et motivé ... [Lire la suite]

samedi 4 août 2018

TEAHUPOO L' ÂME TRANCHANTE !...

  " ... Peut-on tomber amoureuse d’une vague ? Aussi dangereuse soit-elle ? On l’avait croisée il y a huit ans en Polynésie et elle nous avait hantée depuis. Il fallait retourner la voir de près. Montrer patte blanche à son écume et rencontrer ceux qui étaient parvenus à dompter cette beauté qui subjugue, mais ne pardonne pas... "  Texte et  Lien vers   Ingrid ASTIER    LE LIEN A LIRE   http://www.liberation.fr/sports/2018/08/03/teahupo-o-l-ame-tranchante_1670684   ... [Lire la suite]
vendredi 13 juillet 2018

TORRENT JUSQU’À LA MER !...

    Et  me reviennent en boucles les songes et les rêveries de Bosco, de Giono, irradiant de beautés, de sublimités de préciosités  ces pans de vie champêtre. Du Mas Théotime à l'Homme qui plantait des arbres, que de chemin parcouru vers la vie éternelle !  Une Voix d'Eau  que la Harpe enlève   Fasciné, subjugué, je regarde l'eau du torrent couler, fluer abondante et fraîche, qui rejoindra la mer sans que rien ne la souille. En fin de parcours, en se rendant à l'azur,  elle ravira... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:03:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
jeudi 3 mai 2018

TRANSCENDANTALISTE ! ...

Platane d'Orient en Automne   " Je vis en plein air pour le minéral, le végétal et l'animal qui est en moi. ( ... ) Henri D. THOREAU   Considéré comme de l'eau, la feuille est alors un lac d'où émergent de chaque côté de grands promontoires arrondis qui s'étendent jusqu'au milieu, tandis que ses baies s'enfoncent à l'intérieur des terres, pareilles à des estuaires étroits dans lesquels se déversent de jolis ruisseaux ; le tout forme en quelque sorte un archipel.Plus souvent, cependant, elle évoque la terre, et, de... [Lire la suite]
samedi 13 juin 2020

SUR LA VOIE DE L'ECRITURE ! ...

    Il y a le Nom !  Vient le renom. Parfois, de nulle part ... Les travées et les arcanes  de la notoriété  dispensent çà et là satisfecit et éloges. Les plateaux de la renommée suivent au gré de la maison d'édition, de la recommandation et de leurs almes entrées. Il est des écrits et des auteurs  sublimes. D'autres, qui le seraient tout autant,   ahanent dans les culs-de-basses-fosses de la médiocrité, de l'ignorance, de la masse, de la populace ! Points de  vues déterminés ... ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:13:00 PM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
jeudi 11 juin 2020

UNE AILE DANS LE VENT !...

      Mais il y a la mer _  Et qui l'épuisera ?  La mer qui nourrit  et toujours renouvelle la sève précieuse  d'une pourpre infinie. Eschyle. ( Agamemnon ) V.  959 - 960       Une aile dans le vent coudoie l'Eau-Delà ! Orpheline et qui  vole et plane  au-dessus des flots, sur les ciels, danse ... N'est-ce pas,  déjà,  s'éteindre  un peu, quelque part s'oublier, s'extraire des contingences  inexorablement basses.  Toucher... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:21:00 PM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 9 juin 2020

BOUTS DE VIE !...

  Marcher seul ! Chercher à donner un sens à  l'éveil des sens. Éclairer  la collecte  que ces derniers font du Tout. Quête d'essence. Épuiser ainsi, au coeur de l'immanence,  le fardeau de l'inconnaissant... Fragments de vie, bouts de vie, que l'on boit aux calices des ciels, là où les profondes vasques de la terre  recueillent les eaux bleues de la mer et de l'éther, guide  l'appel du large. Sibyllines évases ! J'attends le vent, les vagues,  comme la soif, en chemin, espère la source,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:27:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 27 mai 2020

SOUS LE VENT ! ...

    En cette heure matinale, profondément claire et lumineuse, la côte dentelée destine le choeur du ciel dense.  Ainsi du noble  massif délinéant l'horizon turquin  de la  " Montagne dans la Mer ". De hauts pins lointainement se détachent. Ils auront essaimé vers le fond du golfe aux "  vingt bois ",  comme par enchantement. Mais l'incendie survint et dévasta leur splendide forêt, tarit  ruisseaux et combes boisées.     En l'absence de béton, une île et sa proue, tel un... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:12:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 8 avril 2020

A VAU L'EAU / LE BOIS FLOTTE !...

  Un tronc, ( Aulne, bois de torrent insulaire échoué sur le  sable, sec ), une croix enchâssée, deux traverses, et une planche  en guise de siège ; un tout uniquement chevillé bois flotté, sans colle ni clou  !  Les copeaux volent dans le silence souverain des grands espaces  !  L'image fugace  d'un  humble ouvrage me guide, lentement, au tout - venant des pièces de bois que je lui  présente.   L'imaginaire, à vau l'eau, compose, ose, métamorphose ! Donner du temps au... [Lire la suite]
lundi 23 mars 2020

L'AMER EN PEINE / PENSÉES !...

          "  Ce n'était pas assez que tant de mers, ce n'était pas assez que tant de terres eussent dispersé la course de nos ans. Sur la rive nouvelle où nous halons, charge croissante, le filet de nos routes, encore fallait-il tout ce plain-chant des neiges pour nous ravir la trace de nos pas. "   Saint-John PERSE   Exil -  1942 -  Page  271   ***   A ces étendues bleu-turquin  que les vents ultra-marins ouvrent ... [Lire la suite]