mardi 16 janvier 2018

UN TOUT AUTRE MONDE !...

    Vents violents. Une mer démontée. Des trous d'eau au large, subreptices. Des ombres fantomales guettent. Il nous quitte, abandonne  le fond des golfes agités pour côtoyer la pleine mer ; ces étendues qui filent sous le vent avec leurs  rapides coursiers d'écume. Dômes liquides, avalancheux et croisés qui témoignent de la mer d'une violente tempête, des prémices d'une puissante houle à venir. Les profondeurs et les fonds travaillent, modèlent inlassablement des masses d'eau colossales. Et les puffins... [Lire la suite]

mercredi 3 janvier 2018

" ELEANOR " !...

  Quelques minutes nous séparent  de ces deux clichés ! Solitudes étranges ... Le froid, un instant,  cristallise les gouttes d'eau devenues émulsion, pélisse d'embruns. Le jour semble avoir duré une saison  !     DANS L'ESPRIT DU JOURNAL DE BORD SOLITAIRE   100 - 90 - 85 - 70 -  Noeuds dans les rafales et en hauteur, au Cap Corse ou sous le vent de l'Île, " ELEANOR "  reste plus raisonnée  vers le SW  de la  Côte  Occidentale de la Corse et donne et... [Lire la suite]
lundi 1 janvier 2018

CARMEN - CARMEN - HAUT !...

      KEVIN &   " CARMEN ", la Tempête, le majestueux PONANT  De beaux souvenirs  pour un Ami !    « ... Dans l'air, nous suivons des yeuxla fuméequi vers les cieuxmonte, monte parfumée [...] » CARMEN UN BRIN DE JOURNAL DANS LE VENT     Coup de vent à fort coup de vent d' Ouest, localement Tempête dans les  rafales,  à la côte, vers le Grand SW de l'Île de Corse. Les  Sémaphores ont caracolé  au-delà des 60 Noeuds. " Carmen ",... [Lire la suite]
lundi 20 novembre 2017

FACE A LA MER !...

  DE LA PROSE  MARINE A LA DECOUVRANCE   Prends le temps de regarder la mer... Assieds-toi, pose-toi là, où  le vent ne passe plus et te laisse à l'envi scruter  la mer lointaine du coup de temps ! Ce que je te dis en prose  sera, qui sait, plus probant, tentant ; du moins, je l'espère, pour tant de rivages que cette invite révèle et qui attendent la migration des saisons dont tu renais. La mer, tantôt blanche écharpe, sitôt mélodieuse étreinte, si secrète en  son  rêve-immensité et ses... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:29:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 6 novembre 2017

BRUTALE TRANSITION !...

  " ZAMBLA " en Parfait Rider Backside / Testarella 100 % On Shore. Nous reviendons sur le Spot  " Testarella - On Shore Conditions !     Surtout, ne pas se plaindre, oh, que non ! La pluie, le ciel chargé d'eau bienfaitrice, comme un Avril aux froides giboulées. Rien de tel nous eût  davantage rassurés. Ainsi de participer aux pleines joies de la Nature et des animaux enfin rendus à leurs repères immémoriaux, au chant général et souverain des plus simples choses.  l'automne,... [Lire la suite]
lundi 23 octobre 2017

50 NŒUDS !... SAIL AWAY ...

" ...   Que la navigation soit composition, alme présence à la mer, évanescente apparition d'une voile  au nuage vague et diaphane qui va ... Tout le miracle de la vie, de l'étant, dans ses apparâts de pureté ; leçons de choses, un regard suffit à dire la divine complexion du don, d'une île, d'une montagne dans la mer  que l'homme et la modernité défigurent à l'envi, avec arrogance, impunité, impudence. J'écris toujours depuis les tombants de la douleur, d'un mal aux Mondes blessés, jamais paisible et, quand je... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:53:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

dimanche 17 septembre 2017

KITEFOIL / OUVERTURES ...!

  Il ne sait pas que je fixe cette image dans la mémoire virtuelle de l'appareil photo numérique. Une photo  dont la haute définition, dit-on,  tente de restituer lumières et contrastes d'un été finissant !  Puisse ce cliché demeurer à  toujours aussi clair, aussi profondément azur. Cet adepte de glisse mu  par  une source d'énergie naturelle vit de plain-pied dans une autre époque, disons même : une dimension à part, en avance sur le  temps ! Certes, qui  passe, suspendu au-dessus des... [Lire la suite]
mercredi 13 septembre 2017

L'INACCESSIBLE ETOILE !...

    " Voir le monde dans un grain de sableEt le paradis dans une fleur sauvageTenir l'infini dans le creux de sa mainEt l'éternité dans une heure. "  William BLAKE    Il en serait dès lors comme d'une vision, d'une quête, d'un très long décours parfois insoutenable :  tombant, abnégation temporaire, panique existentielle  ?...   On s'y inviterait, si petit, humble, à toujours imparfait ! La mer des coups de temps impressionne, isole et rudoie. Il est des jours où l'hiver... [Lire la suite]
dimanche 3 septembre 2017

LA " ZAROUATA " !...

   RIDER /   " LA ZAROUATA " - VISITEUR DU SITE CORSICA...GO56       Il faudra encore  beaucoup d'Absinthe pour le passeur Charon... De l'Ether aussi, à condition qu'il soit  auroral et pur ! Quelques zestes d'embruns chargés du précieux nard voyageant vers le Ponant. Et, du Levant ravagé,  ajoutons la dive ambroisie que les  Îles affectionnent toujours,  en voguant avec les légendes. De ces îles que l'on garde, que l'on voit  dans les yeux, jeunes et si belles... [Lire la suite]
mercredi 23 août 2017

PARFUMS D'OASIS !...

   Point d'artifices mais les sublimités de l'étant.  Ailleurs, dans les villes, le gain a dévoré le sablon, y parque ses blocs de ferrailles, dresse des murs hideux près des égoûts déversant dans la mer. La turpitude de l'eau n'a d'égale que celle  des menées opaques, glauques qui tintinabulent depuis les tiroirs caisses ! Qu'importe, la curée et la grand messe sont de circonstances et ravissent les masses aveugles décérébrées, assoiffées d'authenticité ravagée ; dernier bastion qu'un appétit vorace guette sous... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:23:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,