vendredi 27 septembre 2019

DES CIEUX GARANCE !...

  D'un bout à l'autre de la Terre, du Zénith au Nadir, il est un chant qui voyage vers  " la Nuit Profonde " !  Ainsi de l'âme. Il est tombé amoureux d'une toile, d'une marine, d'un pan de rêve, d'éternité vaguant avec Hélios. Il lui faut  sillonner les  plaines, dévaler  les vallons liquides du puissant  Libecciu, être  pris  et repris par la mer tempétueuse, si belle et tueuse à la fois, répondre à l'appel de l'Azur, voguer droit dans le soleil des anges - puffins ...  La... [Lire la suite]

dimanche 8 septembre 2019

JARDIN D'HIVER ! ...

    Qu'il appartienne à la poésie de réciter, au plus près de l'émoi et du frisson, l'opalescence de la mer en cheveux d'embruns ... Comment  l'évoquer autrement sans démériter. Féeries, magie des éléments communiels, tu fus tel le reflet d'une étrange psyché. Légende impersonnelle, humblement  furtive !  Le soleil voyagea,  déjà si bas, tandis que l'été  retint encore le soleil et ses longues journées !  Complice des fonds marins subreptices, tu allas et voguas. Vous fûtes de la ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:07:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 5 septembre 2019

EMBARQUE !...

       "   Parce que la destruction de la nature rapporte de l'argent. L'Etat est un monstre cruel qui ne voit chaque fois que son intérêt. Et lorsque certains hommes politiques affirment que la morale s'arrête au seuil de la raison d'Etat, ils nous font comprendre qu'ils nous prennent pour des imbéciles. L'Etat ne connaît tout simplement pas la morale. "  Théodore MONOD /  (1902-2000), " Révérence à la Vie " - Conversations avec Jean-Philippe de Tonnac. Bernard Grasset, Paris,... [Lire la suite]
mercredi 4 septembre 2019

DE L'AUTRE CIEL !...

    Que ne t'élances-tu,  jamais assez ?  plain - ciel. Univers fluide,  émulsion  éthérée ;  l'autre atmosphère dense et  toute aussi vitale qu'essentielle salue la tempête. Sois leur hôte, unitivement. Il n'y paraît guère mais saches que l'azur sur lequel tu planes reflète à l'identique l'éther des cieux respirables que les derniers nuages soulignent. A terre,  telles les îles flottant dans l'espace immensurable des  mers et des océans, disséminés autour  d'un immense... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:57:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mardi 13 août 2019

SOIF D'HARMONIES !...

   Nous aurons été hélas ! de cette ère, d'une époque  meurtrière et catastrophique qui virent les dominants bouleverser le climat et les Mondes. Au nom de la cupidité et de la soif de pouvoirs que l'argent affole, les décideurs ont opté  pour la fuite en avant toute des profits et des richesses, quoiqu'il en coûte à la  planète.  S'il reste encore,  un  jour futur,  quelques harmonies qui vaillent le détour, alors, que la mer me  prenne ! Mais il en sera,  partout,... [Lire la suite]
mercredi 31 juillet 2019

ABONNEZ-VOUS AU BLOG !...

    AGRANDIR  16 / 9 ème CORSICA...GO56   !       UN ESPACE  OU L'EXTRÊME ET LA NATURE FUSIONNENT   DANS UN CADRE ANTIQUE EXCEPTIONNEL    LOIN DES SENTIERS BATTUS     DES CLICHES ET DES LIEUX COMMUNS   POUR L'AMOUR D'UNE TERRE   DE MÉMOIRES    D'UN TERRITOIRE  INSULAIRE   AU COEUR DE LA GRANDE BLEUE   NOUS Y DÉCLINONS LES SAISONS   LE TEMPS DES RIVAGES QUE LES VAGUES ÉGRÈNENT   CES SOLO... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:53:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

mardi 30 juillet 2019

RIMES ÉPHÉMÈRES !...

    La mer, le vent et la houle ont déposé sur la dune  les rimes d'une nuit de coup de vent. Sensation de plénitude, au petit matin, lorsque j'attéris sur ce rivage insulaire préservé, désormais  intouché. Frange immaculée et solennelle où les terres et  les eaux recomposent  la fresque des rêves intarissables. Longuement, telles des lignes retranscrites par le souffle marin, les dessins des algues soulignent les desseins de l'azur  laissant partout une  impression d'accomplissement et de... [Lire la suite]
mardi 30 juillet 2019

C ' ÉTAIT LA HAUTE MER !...

 Sous grains - 3.7 m2 wavesail + Fanatic 75 L AGRANDIR LES FICHIERS ( 16 / 9 ème )     LE JEU DE LA FOLIE    LIENS CONNEXES    http://marin56.canalblog.com/archives/2019/07/29/37529772.html    http://marin56.canalblog.com/archives/2019/07/28/37527943.html    Force 9 établie ! Entre grains  et panaches d'écume, les vagues se dessinent, se destinent aux rivages insulaires, de plus en plus hautes.     Amies(s) Waveriders, sachez qu'il est... [Lire la suite]
lundi 29 juillet 2019

TU RESSEMBLES AUX NUAGES ! ...

Waverider " CPP " /  I SCODI NERI / GRAND SUD ISULA    Un titre connu ! Le nom d'une Catégorie de l'espace  Web CORSICA...GO56 100 % WAVESAILING ...     Observez bien le windsurfer, qui vent de chuter, dans le Line Up et qui se se relève,  tentant le Waterstart de la dernière chance...  Alcools !  Il n'en mène pas large, quasi perdition aux abords de la côte ; leçon d'humilité et  surtout, sentiment incontesté de petitesse, d'élément rapporté ridicule face aux éléments... [Lire la suite]
vendredi 26 juillet 2019

BRUT DE VENTS !...

  Sur les mers pyramidales  que les vents  soulèvent, sur les vagues  qui se jettent à la côte pour mourir et renaître, inlassablement, nulle miséricorde, aucune protection, encore  moins d'états d'âme que la déraison et la Lyre  subliment à terre ! La tempête  fait rage. Émulsions, longues traînées d'écume, marches et abrupts hérissent la " peau du Diable ", composent une scène austère. Rudesses et froidures d'un hiver qui s'attarde, accordant giboulées et grains violents aux blanches ... [Lire la suite]