lundi 25 juin 2018

LE KETCH ET LE SOLITAIRE !...

    Il navigue, solitaire à bord  de son Ketch, voilure arrisée, au portant, avalant les milles en direction des Bouches, entre deux îles majeures de la Grande Bleue occidentale... Il distance déjà le coup  de vent ; une petite houle se rappelle aux souvenirs du Golfe du Lion, du coup de vent  qui plus au large a levé  de belles vagues. Le temps est à l'accalmie, aux  nuages en ballon qui, vers l'amont lui assurent une  fin de route tranquille, sous artimon. La mer demeure, formée.... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:56:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mercredi 20 juin 2018

UNE AUTRE DIMENSION !...

  On ne distingue plus la ligne d'horizon. Un épais voile de brume jaunâtre, au large, confond le ciel et la mer. Quelques voiliers émergent lentement  d'une dimension  désormais turbide, inconnue par le passé. Le large, jadis  profondément bleu, si lointain,  exhortait  à la rêverie. Et pourtant, marcher le long du sentier  qui rejoint en contrebas  la mer, les mêmes dunes de sable blanc que les montagnes et l'eau façonnent indéfiniment. La houle délivre ses vagues sur la grève. Écho... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:59:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
lundi 18 juin 2018

CES VAGUES PLUS AU LARGE !...

  Massives, inépuisables, exaltant  les  charmes et les extrêmes  de la longue houle, des vagues au loin se fondent dans la nuit... Rouleaux qui  se couchent  et qui roulent   avant que de se rappeler sans fin à la souvenance des vents porteurs. Qui les devine, en soupçonne un instant l'existence  sitôt s'enivre. Surgies de nulle part, secrètes,  au gré des hauts - fonds,   les vagues plus au large se donnent aux vents traversiers en lissant leurs pentes,  leurs... [Lire la suite]
mercredi 13 juin 2018

RENCONTRE / RÉCIT DE MER ...

   Goélette Sir Baden Powell battant pavillon Neerlandais, lancé en 1956 /  Long 42 m _  Maître-Bau 6.50 m  _  250 Tonnes de Déplacement  _ 600 M2 de voilure  -  Chantier Edgar André - Autour de l'Île    Abandonne, veux-tu, sur une page, ce court récit ... ! Tu le dois, qui verse déjà dans la souvenance  quelques repères dont tu fus  sur la mer, seul, loin, absent de tout, si proche du Ciel. Un jour, tes petits enfants te liront, du moins pas avant que tu n'aies... [Lire la suite]
dimanche 10 juin 2018

QUINTESSENCE ... SANS COLORANTS !

          Marin à terre,  que la modernité atterre, rappelle-toi à la mémoire,  au chant  de l'onde...  Retourne là-bas, où  les vagues aux vents traversiers se donnent pour toi, comme une apothéose, un bouquet fleuri d'écume, une romance sans fin. Traverse l'ombre  portée des nuages, le cristal ultramarin des îles vagabondes où l'harmonie abonde en te comblant de pentes lumineuses. L'été sera mordant et l'eau des golfes hérissée de sillages incessants. Point de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:57:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 24 avril 2018

CAMAÏEUX !...

      Comme un jour de printemps et d'épaules nues, la brise marine s'invite. Un voile nuageux d'altitude mature les premières chaleurs et les parfums d'un maquis dense. Sous la risée, l'azur frise et bleuit, si profondément. Sur la mer, la lumière parfait ses camaïeux subjuguant les beautés de la Grande Bleue et de ses îles. Un domaine vierge, intouché, laissé à la frange littorale fleurie  que mer et terre ouvragent, sans fin, librement, sans entrave ni usurpation de tutelle. Il importe !  Telle une... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mardi 10 avril 2018

CHAUSSÉE AUX MOINES !...

Les Ecueils, le Tournant, Grand Sud, Levante CHAUSSEE / Écueil sous-marin dépassant de peu la surface des eaux. Exemple  -  Chaussée de Sein. !   Avoir été une fois, depuis la côte, solitaire, à bord des vents, du lumineux  Ponant et, virer le  Tournant...! Qui accompagnerait ainsi le fort coup de temps, un puissant Levante,  en suivant ces innombrables moutons ivres de grand large ? Je revois celui qui croisa et doubla la Balise des Écueils tant  redoutés, emporté par les... [Lire la suite]
samedi 7 avril 2018

SOUS LE HALO DE VENTILEGNA !...

Le temps, un tracé qui fluctue entre deux horizons, qui rejoint l'espace  d'un sillage, la relativité des choses vraies... MARIN   Le Levant est  encore si froid qu'il semble approfondir le bleu de la mer sous la forte risée. Vers l'amont, un écheveau de cirrus  tisse lentement, haut dans le ciel, un voile  nuageux. Le soleil dans sa course le rejoint. Il s'y maintient un long moment, le temps de parfaire son halo majestueux. Les Anciens liraient encore le  signe d'un imminent coup de temps qui... [Lire la suite]
jeudi 5 avril 2018

LE CHAMP DES AILES ...!

      Il me sembla un instant voguer à travers  l'Univers, infiniment petit, si petit que j'eusse été comme éloigné de tout. Aurais-je du moins été de la partition d'un jour vernal parsemé d'asphodèles ; il plane  un  soupçon de familiarité entre ces amas de  fleurs nitescentes et les étoiles. Comme il  me plaît à le dire,  depuis ce  poème de la mer dont les rimes  et  la brise marine alentour  chantonnent :  Quel dessein ainsi brasille, au loin, mêlé d'ors... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:09:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 2 avril 2018

MAGIE DES POINTES !...

    Les vagues nous arrivent de si loin, qui tournent, qui obliquent et prennent le chemin de la délivrance ; un feston unissonant d'écume emplit les bleuités vernales d'une Île  aux mille caps... Ouvrir les yeux, découvrir ce qu'elles cachent ou révèlent indéfiniment ... Qu'une aile s'y aventure, vive et altière  captant dans les airs, au-dessus du maquis  le moindre souffle qui ravisse son pilote. Et ainsi de s'offrir la quintessence d'une glisse pure, parfumée, au ras des blocs hiératiques que la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:08:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,