vendredi 11 septembre 2020

REFUGE !...

        A mon  refuge  azuréen  que ceint       énigmatique       quelque  bestiaire minéral  Au sytlite de granite     marmoréen   que diluvient les lames  hiémales     La solitude des grands espaces  par le  choeur des vents blancs se lit  comme  elle  se donne  indéfiniment  Voie de ciel    Quête  de  grâce   A ces... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:01:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

samedi 18 août 2018

ULTIME REFUGE !...

      +++  Ici, la ray-ban, le chapeau, l'oriflamme ne tiennent plus ! Ailleurs, plus que partout ailleurs, les éléments tissent l'échiquier du destin, bougent les pions, calment  le ciron. Être, l'un de ces fous de bassan perfusé d'écume et  de sels antiques en croisant  le haut  vol des vagues ...   " ...   Il faut avoir connu ce monde pacifique – maintenant à cause des médicaments tranquillisants – des fous. Ces errants d’une impossible vie. Des êtres fixés dans la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:05:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
mercredi 4 juillet 2018

ULTIME REFUGE !...

   La mer est une arène face à laquelle les GOUVERNANTS, aux premières loges  se divisent en boucles, au sommet,  pour  ne pas accueillir les naufragés,   tandis qu'ils se soudent  en refusant de les sauver. LES BATEAUX DE GUERRE restent à quai, ils ne savent que donner la mort, envoyer des Tomawaks, à prix d'or ***    Écris   De ces  lointains  qui  crèvent le Choeur  Un vitrail abyssal    au Ciel     ... [Lire la suite]
jeudi 5 octobre 2017

DÉJÀ ...!

    Une part de moi-même est déjà morte du mal de terredu mal aux mondes comme atterrée Que je laisse sur la grève     souilléede maux La solitude pour dérivesuffit   à l'énigme  L'hiver la nuit  alors  se confondent Se livrent à l'écho des brisants du lien brisé Que la mer panseune âme à l'Amer entée  Oui      une seule larme révèle parfois un océan de souffrance Ainsi de l'erranceà bord de la folieultime  vertige Eau-delà du cri le vide ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:15:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 28 décembre 2016

GARDE-MOI, LA MER / ALLAIN LEPREST

    Merci Claude, pour ce Lien, ce poème qui me colle à la peau ; comme un mal de terre  que je ressens au plus profond du regard océan. Des sens à la toucher, la caresser, la sentir, l'entendre, la goûter ! C'est là un très beau cadeau que vous me faites, de très très loin, tout près, mais déjà ailleurs, hier, après demain... La mer, ma folie et ma nuit, mon hiver qui ne sauraient abjurer, abdiquer, qui cachent comme ils bercent dans un lit azur les habits de l'exil, le chagrin des paradis perdus, l'espoir... Mer,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:31:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
dimanche 30 octobre 2016

SANS RAISONS !...

« On continue quand même, peut-être parce qu'on sait qu'il faut continuer, même si on ne comprend plus pourquoi. » Bernard MOITESSIER - La Longue Route -       LARMES_SOEURS Pour avoir tant erréà l'ombre translucide de l'absurde, par trop croisé le mutisme absinthedes larmes petrées, et des rouleaux de prières  dorés, l'aventurier  du coups de temps côtoie des latitudes insoupçonnées ...Solitude, souffrance, silence ; l'impassible triskelondoie en esquissant l'éternité,danse aux transes... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:27:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 29 septembre 2016

LE BOURDON DES VAGUES !...

    J'ai comme un refrain qui me revient des cimes       des pics  de la folieLà-bas     à bord d'un esquif       divinement vélivole entre les écueils         la solitude  vague  Et rien ne saurait en  travestir les versants ondésDes neiges de l'azuraux  ailes blanches des confins mutiques  Convolons  veux-tu  toi et moi A l'orée des champs ivre de nuitperpétuelle et étoiléeJe me suis confié aux lointains clochers... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:24:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
vendredi 3 avril 2015

VERTIGE DE L'AZUR !... OCEANISME

           Comment embrasser la mer immense Dans son coeur   Lui abandonner le souffle Quand point l'éternel à jamais raviFascinant azur commué ici-bas   sublime invite Que ce vitrail azuré et ses ineffables camaïeuxOù se perdent à travers l'infini les pensées D'un jeune printemps qui ne laisse de fleurir Quelles vastités  quels chants me convientA encenser à louer ainsi le thrène de l'amer Si ce n'est l'antre d'un mot libre   La roséeVague d'un orbe vital   Comme un... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:05:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,