samedi 1 juin 2019

CHAMPS DE POSSIBLES !...

        Il me revient des champs du possible les échos poétiques  d'une chanson  Chroniques pensées Devine   Comme un air  de ces musiques mortes  qu'une histoire   lointainement  égare et qui s'ente au souffle pers  à tout ce qui fut de  nous   probables d'une valse  enivrant les saisons   J'ai dans le regard    à la folie  de vagues mèches   que les vents bouclent  à l'écheveau ... [Lire la suite]

dimanche 28 avril 2019

LA VOILE LIBRE !...

        "  ... La mer,  impitoyable et fascinante à la fois ! Univers de sublimité, d'effroi. Vastité  impavide... La  vie, la mort convolent, se révèlent l'une à l'autre en  se partageant les azurs fluides ;  pérennelles  sagesses. Puisse l'être aux mondes  en traverser quelques voiles diaphanes, rêver, à toujours, à ciels ouverts  !.. "   - MARIN -  Pensées en Mer   La relation, les rapports à l'eau, à la mer, à l'azur et à l'onde, mûrissent.... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:10:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 17 février 2018

DEVANCE TOUT ADIEU ! ...

Apparition ! Le Passage en Noir  et Blanc, vers la Lumière éternelle... Le regard n'a plus d'âge, se rie du temps ; seul compte l'espace, la traversée, au plus près des choses vraies, sereines, souveraines parce que pacifiques ! " Vivre c'est aller d'une sagesse confuse à une nouvelle sagesse conquise. Mais sur cette route, sans cesse tenté par l'art et la littérature comme par le jeu d'une pensée claire sournoisement adossée à la peur et qui se construit un univers logique et efficace contre le malheur, il me semble avoir... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:17:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mardi 28 novembre 2017

DICTAMEN !...

  " Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers  et les dieux  "  SOCRATE   DICTAMEN   Marche     Seul        Vogue Par-devers l'ombre Plane du commun accord du rêvedu poème de la Mer au rameau ailé d'éternitéComme pour ouïr enfin et mieux lire    ce que dicte l'immémorial au dictamen de la consciencesitôt contremandée Présence aux mondes qui ne laisse jamais plus de forcer        de circonscrire l'intervalle qui traverseici-bas... [Lire la suite]
mardi 7 novembre 2017

ÉCLAIRER DAVANTAGE CE SITE !...

    . .   LA TRANSFIGURATION DE L'HOMME / EXTRAITS  . . Il faudrait pouvoir restituer au mot « philosophie » sa signification originelle : la philosophie —- l'« amour de la sagesse » — est la science de tous les principes fondamentaux ; cette science opère avec l'intuition, qui « perçoit », et non avec la seule raison, qui « conclut ». Subjectivement parlant, l'essence de la philosophie est la certitude ; pour les modernes au contraire, l'essence de la philosophie est le doute : le philosophe est... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:01:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mardi 15 août 2017

L’HORLOGE DE LA NUIT !...

      Un jour   tu livreras cette mancieles clés de ces énigmes amiesce " Sésame, ouvre-toi " qui de l' âme hermétiqueen esquisse lointainement l'essence et l'épure Tu ne braveras point l'élément fouabondant ainsi  le parchemin d'un langage sans paroleque l'éternel déroule indéfiniment à vos pas de deux Quel est-il   où mène-t-ilque transcende-t-il si ce n'est la métamorphose subliméed'une gestuelle harmonieuseallant  symbolique  en résonance avec Lui Qu'importe le temps  les... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:57:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

dimanche 28 août 2016

SAIL AWAY !...

    LM  OU DE L'ENIGME VITALE Deux pupilles pour un OcéanUne Île s'en est éprisemuse à bord d'un bel iris que le hasard confondet berce en les aimant Rencontre Lui n'est pas surprisil se sent apaisé serein puis elle revient comme l'équinoxeun jour fauve de l'automne Présence Marée perse au chant clair immaculé de l'horizon bossuéToi qui emporte tout épargne veux -  tu  l'esquif et ses rêves que le fugitif te confie Solitaire Les vents fous s'enivrent de  l'épaisse chevelure des... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:29:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 2 août 2016

COMME UNE ÉPIPHANIE !...

  Fragments ! Sans l'envergure littéraire et poétique des grands ... Mais certainement, fragments d'Océan, dont je suis et demeure pour un temps, passeur, nomade, aventurier, né quelque part ou ailleurs, il y  a déjà si longtemps, bientôt, jamais, assurément... Oui !  fragment d'étoiles, au cosmos qui nous eût révélé, entre illusion et liberté, liberté et vérité. § MARIN - Fragments et délires - A bord de la Folie Un épis fané là_bas depuis la fouledes moutons Un  chantinnombrable et pur ondoie Ô... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:16:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 3 juin 2016

VAGUE VOIE D'EAU !...

      OU  LA VOIE QUI NE SE VOIT PAS Insigne et virtuelle Comme une ellipseau galbe duel qui nous destineje veux dire la voie de l'onde dont je suis aveugle le linéamentet que les rives transmuentjusqu'à l'infiniment bleu de l'aube Es-tu  dessein probable rencontrel'esquisse fidèle de la  lettre ouvertequi eut si souvent caressé l'espoir de nommer Sagesse Tu mêles à la fois tes ellipsesaux chutes de  l'enfer des enfersl'élévation de nos sonnets à la lunequi... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:11:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 30 janvier 2016

DE MARIN A SAGESSE / L’ÉNIGME

   Quelques Minutes pour planer sur la première page de CORSICA...GO56, en Poésie !  Ici, même les pierres et les rochers songent et rêvent aux sirènes ! d'antiques stèles figées tels des sytlites  fixent l'horizon. L'oeil  cave d'un cyclope, depuis la mer, veille  comme pâle  lueur dans la nuit minérale et tonnante ...     Ainsi de te ceindre Paréidolie tandis que la nuit enchante déjà l'aurore radieusedont l'esquissepar devers l'épaisse chevelure des vaguesnous ressemble ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:38:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,