jeudi 20 octobre 2016

LA ROBE ÉCAILLÉE DE LA MER !...

      " La solitude Ne plante rien : elle fait mûrir... Encore te faut-il en plus l'amitié du soleil. "   Friedrich NIETZSCHE      Par-delà les premières froidures de l'automne,ombres et orangés du petit matin s'éclipsent.Les nuages revêtent le ponant ; ciels de frimas,précoces augures... Ainsi du langage des signes ! De fortes rafales hérissent la robe  écaillé de la mer.Par myriades les dômes azurés bossuent l'horizon.Mais la houle lointaine toise obstinément les côtes.Les rochers... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:44:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

mercredi 2 octobre 2013

AVANT LE MOT ...

Chant Gaélique et Polyphonies    55 Noeuds en vents moyens au bord, rafales / 65  ! au Large : ??? E Bocche di Bunifazziu - l'Hiver Que serait la Pensée sans l'agir, les sens, ces relations aux mondes par lesquelles l'être survole l'étant, se l'approprie sans verser dans les extravagances de l'interprêtation et des représentations ? Pari osé lorsque les aires corticales de la mémoire et des affects, des voies réflexes perturbent ou ré-orientent l'information aux dépens bien souvent du Néo-Cortex !... Serions-nous... [Lire la suite]
mardi 2 juin 2009

SURF EN IRLANDE, L'AURA DES DIEUX DE LA MER... A VOIR!!!

Voici le  LIEN ( tout à la fin de l'Article, en bas ) d'un film, d'une Création Cinématographique hors du commun et d'une beauté inouïe !Un film où la mer enfante puis raconte la culture et l'âme d'une Terre, l'Irlande et ses côtes Ouest.Les vagues ont apprivoisé trois hommes, trois Surfers aussi modestes que talentueux, virtuoses sans fastes. Et c'est un ballet liquide, cristallin, qui pendant trente cinq minutes nous transporte au paradis de l'eau et des rivages jusqu'aux fractures de la lande nimbée de nuages. On y tutoie... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:03:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 20 mai 2008

FIDELE ....

Elle vient du grand large orner le rivage, s 'étire et tombe comme une larme amère et salée, supplique versée dans un dernier regard    Elle restera solitaire, fidèle à ces  lieux d'uniques beautés et, qui sait,  à partager un jour,  peut-être  !       Vague qui  termine son périple en élongeant la côte safranée. Destinée, allant  au gré des vents, entre tourments au large et la  longue houle que les îles aiment à  cacher. Un nom  qui  emporte... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:00:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,