jeudi 31 décembre 2020

TOUT EST LIE !...

     POUR UN  ENIGMATIQUE ANAGRAMME  QU'UN ACCENT  EFFLEURE  LIE   / ILE      Ballets inconnus    Mers croisées  allant  par le prisme  des vagues insulaires  Eployez  sur le couchant   guipures tourmalines  enivrantes ocelles de vies  et de pierres précieuses   D'entre la parade  sauvage des ciels et des lames  ces  envols   métaphoriques  Qu'une journée... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:09:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

vendredi 28 mai 2021

REPRISE !...

  Vers la grande passe, la Tramontane d'hiver  lève une barre  liquide phénoménale !  La vague en devient philosophale ... En paraphrasant, Chateaubriand :  " _  Que faut-il faire pour soulager  ses chagrins ?  "  Voici la vague philosophale  !   ( " La pierre philosophale " ) nous dit l'Auteur, dans l'un de ses Essais. Marin § " Il n'y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va " ...  SENEQUE   § ... [Lire la suite]
vendredi 12 mars 2021

NUMINEUX ! ...

     Fantastique Paréidolie ! Réserve de Scandula - Piana ... Haute-Corse     Ni vil alcool     ni  poudre  hallucinatoire Mais fuir  Fuir tout  ce qui rompt   aux charmes  des marées  des lunaisons   Mon absinthe  mon hellébore  ne sont  guère de ce monde et ne  sauraient traîner ou ramper  ici-bas    Des  éthers primitifs    aux limbes  océaniques Que de rivages... [Lire la suite]
dimanche 3 janvier 2021

RECIT EN IMAGES ! ...

  Passer cette  barre où les vagues abondent,  franchir ce seuil, à la merci d'une saute de vent, de la chute et des courants  pour enfin  rejoindre les ailes du vent  . ANABASIS * . . .  *  Terme de musique des anciens Grecs indiquant une mélodie ascendante, appelée aussi Euthia et Lepsis. Anabasis, c'est la « montée » vers l'intérieur en venant de la mer *** Teintes et moires iroises, nuances dans les tons, palettes  et... [Lire la suite]
vendredi 21 juin 2019

L’ÉNIGME PHILOSOPHALE ! ...

    §   Conscience      qui veut vivre parmi toutes les autres consciencesqui veulent vivreégales et libres à la fois d'aimer      sans donner la mortfût-il par pro-curation indifférente et pléthorique Conscience d'être ici-bas et     d'avoir été de passage        humble pèlerinrespectueux des grands desseins d'En-Haut     de l'Au-Delàinexplicables     mystérieux ineffables Ainsi     accepter... [Lire la suite]
vendredi 31 mai 2019

LA MER LA MER LA MER ! ...

          La mer   les vents   tracent les profonds sillons d'écume et d'azurs de mes incessantes folies   Le rêve est voyageur Guise  perpétuelle d'évasion    quand il répond à l'appel viride  aux camaïeux de la Grande Bleue de la Grande Mer    prodigue   Lices immensurables l'Eternel  veille Vastités  bouleversées qu'hante le  spectre du parjure  où tant d'îles  en sursis  s'égarent  sur... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:13:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

dimanche 27 mai 2018

EN GUISE D’ÉPILOGUE !...

    Quand on revient à la cendre, disséminé selon la volonté, sans stèle, il n'y a plus de place pour une épitaphe ... Alors, en guise de nouvel épithalame, loin de tout cénotaphe, cette ébauche d'épilogue pour l'épiphénomène  et le cénobite qui fut un jour, une année, un siècle. Un seul et unique instant, un regard, une oeillade de ce côté du monde lui  eussent suffits !  Un certain évoqua un jour ces " marées au petit coefficient "  ! Quel triste lapsus sourd là  du sommet de l'echelle, ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:06:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mardi 15 mai 2018

DROIT DANS LE MUR !...

    D'une rive à l'autre en rade c'est de bonne guère mais quel banal      ne fonces-tu pas déjà   droit dans le murDu moins  le simules-tu ici - bas   en ricochant Fausserais-tu  compagnie au large    à l'espoir des libertés fauchées d'avance Malgré l'évidence frontale le cours obstinément léthal des habitudes con-figurées Quitte le golfe glauqueles baies surfaites d'agréments et d'aisances Elance-toi      distance la rengainela gestuelle... [Lire la suite]
lundi 7 mai 2018

TOMBANTS ! ...

    " ... Je tombai malade ; je voyageai, je rencontrai Ménalque, et ma convalescence merveilleuse fut une palingénésie. Je renaquis avec un être neuf, sous un ciel neuf et au milieu de choses complètement renouvelées  "  André GIDE, Les Nourritures Terrestres - Ed / 1897 - Page  161   .     Tu chemines  et-longes  les abrupts Quelle  option pour l'espace    le grand sautQui saurait prédire ce que la terre cèle en la fulgurance des... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:26:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 30 avril 2018

POÈME INTERROGATIF !...

          Ne décline pas l'exploit   l'aventure    l'extrême à l'aune du temps     de l'espace parce qu'ils distancent  et  situent Qu'ils y contribuent      certescomme une ouverture sur les mondes allant à la rencontre de la différence       de la diversité Soit      Mais rien ne saurait aussi manquer à l'appel de la solitude mutique au chant général de la Nature La conscience    en... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:49:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,